Travaux : des arrêts de bus chamboulés dans le secteur des Terreaux

Travaux : des arrêts de bus chamboulés dans le secteur des Terreaux
dr

Travaux : des arrêts de bus chamboulés dans le secteur des Terreaux
Des travaux sur la voirie démarrant début 2015 vont déplacer certains arrêts de bus. L'arrêt de bus Terreaux desservant les lignes C3, C13, C14, C18, C19, S6 est souvent encombré à certains moments de la journée, ce qui entraine une saturation de la circulation des bus. Pour exemple, le bus C3 est utilisé en moyenne par 50 000 voyageurs tous les jours.
L'arrêt sera alors déplacé entre deux arrêts, l'un, l'arrêt « Terreaux Tobie Robatel » rue Lanterne au niveau de la Place Tobie Robatel qui desservira les bus C13, C18, S6 et l'autre, l'arrêt « Terreaux la Feuillée » rue d'Algérie qui desservira les bus C3, C14, C19, S1.
Ce changement permettre d'améliorer la fluidité, la lisibilité pour la clientèle et l'accessibilité pour les personnes en mobilité réduite à tous les arrêts. Les travaux commenceront début 2015 et les nouveaux arrêts seront mis en service avant l'été de cette même année.

Lyonmag
Lyonmag

L'arrêt de bus Terreaux desservant les lignes C3, C13, C14, C18, C19, S6 est souvent encombré à certains moments de la journée, ce qui entraine une saturation de la circulation des bus. Pour exemple, le bus C3 est utilisé en moyenne par 50 000 voyageurs tous les jours.
L'arrêt sera alors déplacé entre deux arrêts, l'un, l'arrêt « Terreaux Tobie Robatel » rue Lanterne au niveau de la Place Tobie Robatel qui desservira les bus C13, C18, S6 et l'autre, l'arrêt « Terreaux la Feuillée » rue d'Algérie qui desservira les bus C3, C14, C19, S1.
Ce changement permettre d'améliorer la fluidité, la lisibilité pour la clientèle et l'accessibilité pour les personnes en mobilité réduite à tous les arrêts. Les travaux commenceront début 2015 et les nouveaux arrêts seront mis en service avant l'été de cette même année.

Tags :

bus

TCL

terreaux

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.