Bron : un candidat de 18 ans aux méthodes étonnantes

Bron : un candidat de 18 ans aux méthodes étonnantes

A 18 ans, Maxime Verner se présente aux élections municipales à Bron.

“Je suis né le 11 septembre 1989 à Lyon dans une famille modeste, puisque mon père est chauffeur de taxi. Après avoir obtenu un bac STT avec mention AB à 16 ans, je me suis en inscrit en BTS communication au lycée Condorcet à Saint-Priest, où je suis actuellement en deuxième année. Mais depuis que j'ai 12 ans, je suis également très engagé dans la vie associative de Bron. Et comme je m'intéresse beaucoup à l'actualité, je me suis naturellement tourné vers l'action politique depuis deux ans. Pour moi la politique, ça s'apprend sur le terrain. Et ce n'est pas un métier mais un engagement.
En 2006, j'ai rencontré Rachid Nekkaz, un chef d'entreprise qui se bat pour l'inscription automatique de tous les Français sur les listes électorales. Ensemble, on a créé l'année dernière le Rassemblement Social-démocrate, un parti qui n'est ni de gauche, ni de droite. Du coup, j'ai été le directeur de campagne aux législatives d'une demi-douzaine de candidats dans la région. Ce qui m'a donné envie de me présenter moi-même. Et le jour même de mes 18 ans, j'ai annoncé officiellement ma candidature pour les municipales à Bron. Avec une liste jeune, dont la moyenne d'âge est de 23-24 ans. Bref, nous sommes l'avenir de Bron. Mais le changement, ça passe aussi par de nouvelles méthodes chocs. Voilà pourquoi, si je suis élu, je propose de donner des bons de 300 euros financés par la mairie à toutes les personnes de plus de 18 ans sans travail ou touchant moins de 1500 euros par mois.”

Tags :

bron

verner

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.