Sytral : Rivalta ne se représente pas, Collomb nouveau président

Sytral : Rivalta ne se représente pas, Collomb nouveau président
Bernard Rivalta et Gérard Collomb - LyonMag

Ce mercredi, après la décision du Conseil d'Etat de valider l'annulation des élections municipales de Vénissieux, le Sytral a perdu son président.

N'étant plus élu vénissian, et donc communautaire, Bernard Rivalta n'avait plus le droit de siéger au syndicat des transports en commun du Rhône, au moins jusqu'au prochain scrutin. Mais dans la soirée, alors que le Sytral se retrouvait pour un comité syndical d'installation, Bernard Rivalta a fait une annonce fracassante : il a décidé de ne pas se représenter et tire temporairement un trait sur la présidence. "Je le regrette, j'espère que des temps nouveaux souffleront", a glissé l'ex-élu PS de Vénissieux, récemment émoussé par une laborieuse élection à une commission de la Métropole de Lyon.

Pour le remplacer, c'est Gérard Collomb qui a présenté sa candidature. Le sénateur-maire de Lyon siège pourtant rarement au Sytral, son agenda ne lui permettant pas de tout faire. Il a finalement été largement élu ce mercredi soir contre l'UMP Christophe Quiniou (20 voix contre 5). "Nous allons travailler sous ma présidence pendant quelques semaines avec l’aide de Georges Barriol (élu premier vice-président ndlr), qui connaît bien la maison, et je serai en contact permanent avec Bernard Rivalta pour assurer la continuité. J’espère qu’il reviendra vite siéger parmi nous pour reprendre les fonctions qu’il occupait", a déclaré Collomb.

Selon nos informations, même en cas de défaite aux prochaines municipales de Vénissieux, Bernard Rivalta pourrait retrouver le Sytral mais comme salarié. Gérard Collomb le nommerait à la direction générale du syndicat, lui permettant de remettre la main sur les dossiers entamés dans l'agglomération. Un autre président serait ensuite élu, on évoque le nom de Jérôme Sturla : l'ancien maire PS de Décines a davantage de temps à tuer depuis sa défaite aux municipales en 2014.

Un Gérard Collomb surpuissant

Déjà sénateur, maire, président de la Métropole, du Pôle Métropolitain, des HCL, Gérard Collomb a désormais la main également sur les transports en commun du Rhône (puisque le Sytral a récupéré cette compétence le 1er janvier à l'occasion de la réforme territoriale). De quoi apporter de l'eau aux moulins de ceux qui dénoncent depuis plusieurs années la capacité de Gérard Collomb à concentrer tous les pouvoirs, faisant parfois fi des principes de base de la démocratie et de l'éthique politique.
S'il n'envisage pas de rester président du Sytral indéfiniment, même si Bernard Rivalta ne revient pas, on peut se demander si un autre socialiste ne pouvait pas se présenter ce mercredi soir.

40 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Robert le 07/02/2015 à 19:07

C'est avec ce type de fait, que l'on se rend compte que trop de médias sont liés aux socialiste.

Les faits sont pourtant grave, pourtant seul Lyonmag le traite, pourquoi ?!

Mafia socialiste...

Après le pourquoi, quels sont les effets de ce silence organisé ?

L'information ne parviens pas aux citoyens et électeurs.

Mafia socialiste...

Manipulation et désinformation sont des règles d'or pour les socialistes.

Signaler Répondre

avatar
Gong le 05/02/2015 à 22:57

Ces minables disputes ou je dirai "diatribes,ne méritent vraiment pas qu'on y prennent part.Alors,je vous salu et surtout,plain ce pays ...

Signaler Répondre

avatar
Nad0069 le 05/02/2015 à 16:46

En gros simplifions la chose c'est tous des profiteur gratteur voleur et c'est qui a la fin qui en patie ? C'est nous

Signaler Répondre

avatar
enerver le 05/02/2015 à 15:35

Ça fera des économies !!

Signaler Répondre

avatar
gégène le 05/02/2015 à 13:22

Je croyais que Bernard Rivalta avait commencé à rembourser le SYTRAL , de même que Mr Barriol.
Est ce que LYON MAG pourrait nous donner les sommes déjà remboursées par ces messieurs? merci d'avance

Signaler Répondre

avatar
moije le 05/02/2015 à 12:32

ah bon, il n est pas membre vie!

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 05/02/2015 à 12:02
Décinois a écrit le 05/02/2015 à 11h20

Jérôme Sturla ne sait que prendre la place des autres.
A Décines, il est devenu maire après le départ de Crédoz.
Au Sytral il prendrait le siège de Rivalta démissionné.
Le bernard l'ermite de l'est lyonnais.

C'est vrai, Surla est un vrai coucou

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 05/02/2015 à 12:00
@Sturlaphobique a écrit le 05/02/2015 à 10h40

Toi tu as vraiment un pb avec l'ancien maire .... Quand tu se rases, tu penses aussi à lui ?

Il est tellement rassembleur,qu'il a trouvé moyen de se faire éjecter, alors que depuis 47 ans Décines était au PS. C'est un grand stratège, le PS n'a vraiment pas besoin de lui pour pour continuer à se dissoudre. D'ailleurs ces idoles tutoient des gens qu'ils ne connaissent pas, le mépris serait-il une des valeurs du socialiste?

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 05/02/2015 à 11:20

Jérôme Sturla ne sait que prendre la place des autres.
A Décines, il est devenu maire après le départ de Crédoz.
Au Sytral il prendrait le siège de Rivalta démissionné.
Le bernard l'ermite de l'est lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
@Sturlaphobique le 05/02/2015 à 10:40
Sturlapitude a écrit le 05/02/2015 à 10h15

Tout le problème de Sturla, est justement de ne pas tenir compte de l'avis des citoyens, il est élu pour mener la politique à Collomb, afin d'obtenir quelques mandats supplémentaires au Grand Lyon. Il en a déjà au GRAND PARC (Miribel) il en veut au GRAND Lyon, en aura-t-il au GRAND stade( Aulas doit se marrer avec ce lèche botte). en tout cas il n'en a plus à Décines il est simple conseiller, il n'a toujours pas digéré sa défaite.C'est un démocrate, à condition qu'il soit le seul à avoir le pouvoir, comme son idole Collomb!,

Toi tu as vraiment un pb avec l'ancien maire .... Quand tu se rases, tu penses aussi à lui ?

Signaler Répondre

avatar
renée le 05/02/2015 à 10:38

retour sur images :
--
http://www.lyonmag.com/article/33501/conseil-d-etat-rivalta-et-barriol-rembourseront-leur-trop-percu-d-indemnites
--
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures
--
et, condamnés en dernière instance par la justice française à rembourser ce qu'il avait piqué dans la caisse des contribuables, ce bien "petit homme" n'a pas encore remboursé !
???

comment faire quand les élus (pourris de cette sorte) s’assoient sur la Justice ?
quelle intégrité doit on leur reconnaitre ?
quelle crédibilité sur leur morale personnelle et celle qu'ils prodiguent ?

la preuve ? on les renvoie encore ici dans des magouilles de comptoir, en totale contradiction avec la démocratie

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 05/02/2015 à 10:15
Sturlafoutlecamp a écrit le 04/02/2015 à 23h16

STURLA rêvait de remplacer les maisons à Décines par des immeubles. Il a donc était viré car sa vision ne correspond pas à celle des décinois qui veulent au contraire garder leur tranquillité. Il a refusé un référendum sur le projet du Grand Stade montrant ainsi qu'il se moquait de l'avis des décinois. Il est resté maire de Décines un an: c'est déjà beaucoup trop pour un homme qui méprise les décinois. Il n'a plus d'avenir à Décines.

Tout le problème de Sturla, est justement de ne pas tenir compte de l'avis des citoyens, il est élu pour mener la politique à Collomb, afin d'obtenir quelques mandats supplémentaires au Grand Lyon. Il en a déjà au GRAND PARC (Miribel) il en veut au GRAND Lyon, en aura-t-il au GRAND stade( Aulas doit se marrer avec ce lèche botte). en tout cas il n'en a plus à Décines il est simple conseiller, il n'a toujours pas digéré sa défaite.C'est un démocrate, à condition qu'il soit le seul à avoir le pouvoir, comme son idole Collomb!,

Signaler Répondre

avatar
A savoir le 05/02/2015 à 10:05
robin a écrit le 05/02/2015 à 09h56

LES JOURNALEUX ? à part LYON MAG et LYON CAPITALE, ils sont comme COLLOMB et RIVALTA et CARENCO et les 52 autres conseillers municpaux, ils sont FRANCS MAçONS et entre francs maçons on se protège, on se soutient, le tout étant de conserver le pouvoir

et non pas d'avoir des comptes à rendre aux électeurs qu'ils trahissent en toute impunité

Si ce n'était qu'à Lyon.
La secte judéo protestante maçonnique a ses entrées de partout.
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2015/01/22/cazeneuve-invite-a-dejeuner-des-grands-maitres/

Signaler Répondre

avatar
robin le 05/02/2015 à 09:56
Et encore un mandat ! a écrit le 04/02/2015 à 20h43

Pour mon information personnelle, Monsieur COLLOMB a t-il le droit d'avoir autant de CASQUETTES ?
N'est-ce pas "un conflit d’intérêts" ?
Il me semble que l'on peut pas être PRésident de TOUT !
Les journalistes LYONNAIS devraient se renseigner et surtout DÉNONCER haut et fort cela.
Comment voulez-vous que ce charmant MAIRE ne se prenne pas pour UN ROI !

LES JOURNALEUX ? à part LYON MAG et LYON CAPITALE, ils sont comme COLLOMB et RIVALTA et CARENCO et les 52 autres conseillers municpaux, ils sont FRANCS MAçONS et entre francs maçons on se protège, on se soutient, le tout étant de conserver le pouvoir

et non pas d'avoir des comptes à rendre aux électeurs qu'ils trahissent en toute impunité

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magouille le 05/02/2015 à 09:40

Allez, hop, un peu de beurre dans les épinards de Gérard.
Vivent les indemnités, vive le non cumul des mandats made in PS !

Et au passage on promet aux copains de leur trouver des bonnes places...
Quand est-ce que Mgr Barbarin le nomme à l'archevêché ? C'est la seule mitre qui lui manque désormais...

Signaler Répondre

avatar
Roncho le 05/02/2015 à 09:22

Enfin , Rivalta dehors , il ne pourra plus aider des copains ........et jouer le parrain !......

Signaler Répondre

avatar
Nad0069 le 05/02/2015 à 08:57

Hehe c'est des comique après y se disent pk les gens ont la haine et le dégoût de nos cher politique on est déçu car cumul de mandat Rivalta sous la forme d'être directeur general sera en gros encore président mais sinon tt va bien les gens en ont pas marre c'est normal 5 millions de chômeur et ces gens négocie encore et encore des poste entre eux quel bande de b***** je tairais le nom mais j'espère que vous m'aurez compris

Signaler Répondre

avatar
Laur&Léa le 05/02/2015 à 00:59

Ce sur-cumul des mandats est une honte. Supprimons les indemnités des élus et il y a aura beaucoup moins de volontaires pour les élections. Notre République coûte cher à cause des élus qui recherchent plus une rémunération qu'un mandat. Le problème est le système des indemnités, pas les fonctionnaires ! COLLOMB et RIVALTA ne veulent pas lâcher prise au train de vie qu'offre la vie politique d'élu. HONTEUX.

Signaler Répondre

avatar
Ai le 04/02/2015 à 23:45

Joli...Et après nos "élites" se permettent de donner des leçons à la Russie et aux pays africains.

Signaler Répondre

avatar
Sturlafoutlecamp le 04/02/2015 à 23:16

STURLA rêvait de remplacer les maisons à Décines par des immeubles. Il a donc était viré car sa vision ne correspond pas à celle des décinois qui veulent au contraire garder leur tranquillité. Il a refusé un référendum sur le projet du Grand Stade montrant ainsi qu'il se moquait de l'avis des décinois. Il est resté maire de Décines un an: c'est déjà beaucoup trop pour un homme qui méprise les décinois. Il n'a plus d'avenir à Décines.

Signaler Répondre

avatar
prochaine étape le 04/02/2015 à 22:32

prochaine étape : Collomb se fait nommer préfet puis archevêque de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
BOB le 04/02/2015 à 22:08

qui c'est le Parrain??? c'est Gérard.C'est le plus fort.

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 04/02/2015 à 21:24

Lyon & Collomb, ou "Le parrain n°4"...

Signaler Répondre

avatar
dfer le 04/02/2015 à 21:04

Plus c'est gros, plus ça passe !! on se recase entre amis !!!!

Signaler Répondre

avatar
Bisou et le 04/02/2015 à 20:52

On peut qualifier de tels agissements d'association de malfaiteurs !!!

Signaler Répondre

avatar
peperre le 04/02/2015 à 20:51

du grand art dans la manipulation !!

Signaler Répondre

avatar
Et encore un mandat ! le 04/02/2015 à 20:43

Pour mon information personnelle, Monsieur COLLOMB a t-il le droit d'avoir autant de CASQUETTES ?
N'est-ce pas "un conflit d’intérêts" ?
Il me semble que l'on peut pas être PRésident de TOUT !
Les journalistes LYONNAIS devraient se renseigner et surtout DÉNONCER haut et fort cela.
Comment voulez-vous que ce charmant MAIRE ne se prenne pas pour UN ROI !

Signaler Répondre

avatar
Honnête vache à lait le 04/02/2015 à 20:36

Pfffffffffffffff et une casquette de plus!!!! Ils en ont pas marre de cumuler mandats et indemnités!
VOLEURS!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Coques le 04/02/2015 à 20:18

Collomb cumule et il ne fait rien

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 04/02/2015 à 20:17

Ce délinquant a-t-il remboursé ses condamnations et ses dettes ?

Signaler Répondre

avatar
Robert le 04/02/2015 à 20:17
Sturlapitude a écrit le 04/02/2015 à 20h11

Ah le temps des copains, Sturla, l'homme à la langue de bois, un sophiste pur et dur, en voilà encore un qui va nous faire des projets structurants et emblématiques. Pour le mépris des citoyens, il est encore plus fort que Rivalta, ainsi que pour son incompétence, à Décines on l'a viré, non pas parce qu'il est PS, mais à cause justement d'une position hétéronome, à la solde de Collomb. Finie la mairie, fini le conseil général, alors les copains/coquins lui viennent en aide, c'est confortable l'oligarchie lyonnaise, à Marseille ce sont des gamins

Les coupables ce sont eux.

Les responsables, les électeurs socialistes des dernières municipales !

La pseudo opposition, composée du fn et de l'ump, ne sont que des guignols, avec de grandes bouches et petits cerveaux !

Le fn est particulièrement dégoutant avec son slogan de campagne :
"tenez bon on arrive ! "

Ils y sont et ne font rien.

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 04/02/2015 à 20:16

Appelez le DIEU!

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 04/02/2015 à 20:11

Ah le temps des copains, Sturla, l'homme à la langue de bois, un sophiste pur et dur, en voilà encore un qui va nous faire des projets structurants et emblématiques. Pour le mépris des citoyens, il est encore plus fort que Rivalta, ainsi que pour son incompétence, à Décines on l'a viré, non pas parce qu'il est PS, mais à cause justement d'une position hétéronome, à la solde de Collomb. Finie la mairie, fini le conseil général, alors les copains/coquins lui viennent en aide, c'est confortable l'oligarchie lyonnaise, à Marseille ce sont des gamins

Signaler Répondre

avatar
DEHORS LA MAFIA COLLOMB le 04/02/2015 à 20:06

alors là, c'est le SUMMUM du régime POUTINE

Signaler Répondre

avatar
marcel le 04/02/2015 à 19:42

Mais au fait, dans cette mascarade de démocratie, quelle est la position des vers et ump ??

Signaler Répondre

avatar
sFCF le 04/02/2015 à 19:34

chapeau l'artiste, ça c'est du beau jeu.!!!!!!
Et tout le monde se tait......

Signaler Répondre

avatar
Robert le 04/02/2015 à 19:17

Alors là j'en suis ba ba !

Je savait qu'ils étaient capable de tout, mais là faut dire qu'ils font fort !!

Un lampiste part pour laisser la place au parrain.
Le parrain offre un emploi au lampiste et conserve la main mise avec un autre lampiste !

Faut leur reconnaitre la capacité à violer notre démocratie locale, en long et en travers et prendre leurs électeurs par tous les orifices !

C'est tellement gros cette affaire, que je me demande s'il ne s'agit pas d'une caméra cachée ! ptdr

Signaler Répondre

avatar
MAX le 04/02/2015 à 19:14

Si je comprends bien, on prend les mêmes et on recommence! On constate aussi que le copinage fonctionne bien au Parti Socialiste...

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 04/02/2015 à 19:13

Bravo Riri pour tout ce qui tu as fait durant ces 14 ans à la présidence du SYTRAL.
Malgré la faiblesse des moyens (si l'on compare avec d'autres villes européennes qui bénéficient pour la plupart du statut de capitale ou d'une décentralisation beaucoup plus avancée que les métropoles françaises), tu as reussi à faire du réseau de transports en commun lyonnais l'un des plus performants d'europe.

Jerôme Sturla me semble un très bon choix.
Il a de très bonnes idées et il est ouvert à d'autres modes de transports en commun (téléphérique, bateau bus).

Signaler Répondre

avatar
crazydiam le 04/02/2015 à 19:08

On peut peut-être parler des compétences de Jérôme Sturla plutôt que de sortir l'argument du trou dans son emploi du temps que représente sa défaite aux municipales, non ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.