L'école musulmane Al-kindi demande à l'Etat de payer un plus grand nombre de ses enseignants

L'école musulmane Al-kindi demande à l'Etat de payer un plus grand nombre de ses enseignants

Ils se disent victime d'un traitement inégal.

Par rapport aux autres établissements privés, le groupe scolaire Al-Kindi à Décines sous entend ne pas avoir les mêmes faveurs de l'Etat et réclame davantage d'attention. L'équipe directrice d'Al-Kindi s'est adressé au préfet pour revendiquer un contrat d'association qui permettrait d'avoir plus d'enseignants payés par l'Etat. Aujourd'hui, le groupe est en partie financé par des fonds étrangers. De son coté, la préfecture, décisionnaire, a rappelé la réglementation.
Ce contrat oblige l'établissement à accueillir les enfants sans distinction d'origine, d'opinion ou de croyance. En contrepartie, l'État rémunère les enseignants, et les collectivités publiques financent le fonctionnement de l'établissement. L'établissement remplit aujourd'hui les conditions du passage sous contrat. Depuis 8 ans d'existence, et chaque année depuis 2012, le collège et le lycée obtiennent le passage sous contrat de deux classes. Pour autant ce n'est qu'une seule classe de troisième qui bénéficiera de moyens à la prochaine rentrée.
Quant à l'école primaire, elle n'obtient rien alors qu'après cinq années d'existence, elle correspond à la durée d'existence légale. Son directeur n'aurait pas le diplôme requis selon la préfecture.

0-50 sur 55 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
BBR le 24/02/2017 à 08:38

Et la marmotte elle emballe toujours le chocolat?

Signaler Répondre

avatar
ninacar le 24/02/2017 à 00:46

Décines nest plus ce q uil était il y a quelques années ou nous vivions tous ensemble, ceci a beaucoup changé,que vont devenir tous ses gens;qui vivent rue SULLY .EN LOCATION ET NE PEUVENT PAS PARTIR!!!!!rares sont les filles qui sortent sans voile 0u autre :::::::le vivre ensemble c est terminé ; les animations de quartiers le centre marillat etc etc DECINES c est tres mal transformé:

Signaler Répondre

avatar
deux poids deux mesures le 26/03/2015 à 15:59
fn a écrit le 26/03/2015 à 14h31

vous pouvez compter sur le fn dans la course a l'intégrisme

Encore une belle absurdité puisque le fn reste, par exemple le seul parti opposé à l'IVG, réclamé haut et fort justement par les intégristes catholiques.

Signaler Répondre

avatar
fn le 26/03/2015 à 14:31
cherchez l'erreur a écrit le 26/03/2015 à 13h51

Alors qu'aujourd'hui le fn leche le c..... de la manip pour tous et de ses intégristes catholiques.....

vous pouvez compter sur le fn dans la course a l'intégrisme

Signaler Répondre

avatar
cherchez l'erreur le 26/03/2015 à 13:51

Alors qu'aujourd'hui le fn leche le c..... de la manip pour tous et de ses intégristes catholiques.....

Signaler Répondre

avatar
désastre le 26/03/2015 à 12:41
Robert a écrit le 26/03/2015 à 12h08

Pour celles et ceux qui auraient perdu la mémoire.

Il faut leur rappeler que, le développement des "écoles" religieuse, a été initié par l'ump et leurs amis socialistes.

Donc tirez en les conséquences dans les urnes dimanche prochain.
Si vous ne le faites pas, ne venez pas vous plaindre après, car il sera trop tard.

les socialistes n'auraient jamais du céder aux manifestations de 84 qui sont un désastre pr la france..

Signaler Répondre

avatar
Robert le 26/03/2015 à 12:08

Pour celles et ceux qui auraient perdu la mémoire.

Il faut leur rappeler que, le développement des "écoles" religieuse, a été initié par l'ump et leurs amis socialistes.

Donc tirez en les conséquences dans les urnes dimanche prochain.
Si vous ne le faites pas, ne venez pas vous plaindre après, car il sera trop tard.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 26/03/2015 à 11:20
Electeur a écrit le 25/03/2015 à 23h44

-1000

Les écoles privées religieuses, qu'elles soient catho, juives ou protestantes existent depuis bien longtemps.

Pourquoi remet on cela en cause aujourd'hui ? Laïcité ?

Bien sûr que non réfléchissez braves gens ....

La réligion est du domaine privé.

Ce n'est donc pas aux contribuables d'en assurer le financement

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 25/03/2015 à 23:44
Louis a écrit le 04/03/2015 à 14h39

100% ok - quelle que soit la confession de l'école: qui leur apprend à vivre "entre entre-nous". Une vraie bombe à retardement. Demain, des bus par religion, des boulots par religion ? Et le pseudo arguments d'ouverture à toutes les religions est totalement bidon. Pourcentage d'enfants non musulmans dans cette école ? curieux de savoir.

Pour info pour les non-décinois; à son ouverture, l'école était très bien intégrée, avec il parait de très bons résultats scolaires. Et puis, il y a quelques années (3 ou 4 ans), la dérive a commencé ... A la rentrée scolaires, une grosse majorité de petites gamines de 10 ans en voile intégral marron, activités sportives en plein cagnard avec voile et pull à col roulé, ... Ecole ouverte à tous ? vraiment ?

-1000

Les écoles privées religieuses, qu'elles soient catho, juives ou protestantes existent depuis bien longtemps.

Pourquoi remet on cela en cause aujourd'hui ? Laïcité ?

Bien sûr que non réfléchissez braves gens ....

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 25/03/2015 à 23:41
cessons a écrit le 04/03/2015 à 12h45

je souscris pleinement à votre analyse : il faut arrêter de financer avec les impôts toutes ces écoles confessionnelles (peu importe la religion concernée) !

-1

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 25/03/2015 à 23:40
Réflexion a écrit le 05/03/2015 à 09h25

Si ces enfants n'allaient pas dans le privé, ils iraient dans le public, il faudrait bien alors financer. Quant à financer des écoles, dont les valeurs ne sont pas celles de la république, il faut bien entendu ne pas le faire.

+1

Signaler Répondre

avatar
jms69 le 13/03/2015 à 19:40

de toute facon l etat a toujousr financé la scolarisation des eleve que ce soit le privé ou public y aurait il assez d ecole si tous irait dans le public?
ca arrange tous le monde,et si on finance une partie des ecole privé il n y as pas le choix c est pour toute pareil a condition que les cours soit les meme, dans certaines ecole catholique il y as des cours sur la religions et meme des crucifix dans les classes ( enfin aujourd hui je sais pas)
si demain l etat n aide plus ces ecoles seul ceux qui sont fortuné pourrons y aller, deja que dans les grandes ecole plus tard c est comme cela !

Signaler Répondre

avatar
gergeo le 12/03/2015 à 19:29
SPARTACUS a écrit le 06/03/2015 à 11h10

En gros, j'ai seulement un message sur deux qui passe dans ce forum, les autres sont censurés! Et pourtant, mes messages n'on rien de diffamatoires mais ils dénoncent une situation. J'ai l'impression que cela révèle l'esprit un peu réactionnaire de Lyon Mag...
Par exemple, sur ce sujet, je pointe la vaste hypocrisie d'une situation où les intérêts particuliers ou communautaires y trouvent leur compte mais surtout pas l'intérêt général. Et j'ai l'outrecuidance (pour Lyon Mag) de penser que cela peut conduire à la guerre civile!
Pour bien d'autres questions je ne me suis jamais trompé, alors Lyon Mag, faites votre travail, nom de Dieu!

"nom de dieu " n''est pas plus approprié en juron que dans le cadre dans vos envolées laïques...comme quoi!!!

Signaler Répondre

avatar
jem69 le 09/03/2015 à 14:49
Lapalisse a écrit le 08/03/2015 à 15h47

S'ils veulent leurs écoles que les français refusent de financer et bien qu'ils rentrent au pays. !!

Message raciste.
Ces enfants sont français : nés et grandis en France

Signaler Répondre

avatar
Duconlajoielabitenfleur le 09/03/2015 à 14:17
Kestion a écrit le 09/03/2015 à 13h17

Quand on souhaite vivre sa foi au-delà des règles de la laïcité de la France, pourquoi ne pas opter s'installer dans un pays qui permet de vivre sa foi en toute sérénité ?

Avec quelques allocations et subventions, les croyants savent s'adapter.
Les familles nombreuses catholiques préfèrent vivre en France moins sereinement leur foi avec l'allocation familiale que très sereinement au Vatican sans allocation.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 09/03/2015 à 13:54

Fonds publics pour l'école publique!
Fonds privés pour l'école privée!
C'est pas com..pli...qué!

La Gauche redeviendra la Gauche, et la République la République...quand cette promesse sera tenue.

Signaler Répondre

avatar
stop le 09/03/2015 à 13:30
Kestion a écrit le 09/03/2015 à 13h17

Quand on souhaite vivre sa foi au-delà des règles de la laïcité de la France, pourquoi ne pas opter s'installer dans un pays qui permet de vivre sa foi en toute sérénité ?

plutôt de de promettre l'exil, ne vaudrait il pas mieux mettre fin à toute subvention publique pour les écoles privées ?

bénéfice privé, dette publique.. et cela profite aux religions en contradiction totale avec le principe de laicité

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 09/03/2015 à 13:17

Quand on souhaite vivre sa foi au-delà des règles de la laïcité de la France, pourquoi ne pas opter s'installer dans un pays qui permet de vivre sa foi en toute sérénité ?

Signaler Répondre

avatar
Lapalisse le 08/03/2015 à 15:47

S'ils veulent leurs écoles que les français refusent de financer et bien qu'ils rentrent au pays. !!

Signaler Répondre

avatar
Jean Staff le 08/03/2015 à 08:51

Puisqu'ils veulent des écoles à eux….. eh! bien qu'ils finances le tout, même les profs…….

Signaler Répondre

avatar
BBR le 06/03/2015 à 17:46

tout juste Spartacus

pour Louis , le privé catho de Vénissieux ouvert à tous lui ....
payant c'est vrai mais très raisonnable pour les familles

Signaler Répondre

avatar
flo69 le 06/03/2015 à 12:27

Entièrement d'accord avec SPARTACUS

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 06/03/2015 à 11:10

En gros, j'ai seulement un message sur deux qui passe dans ce forum, les autres sont censurés! Et pourtant, mes messages n'on rien de diffamatoires mais ils dénoncent une situation. J'ai l'impression que cela révèle l'esprit un peu réactionnaire de Lyon Mag...
Par exemple, sur ce sujet, je pointe la vaste hypocrisie d'une situation où les intérêts particuliers ou communautaires y trouvent leur compte mais surtout pas l'intérêt général. Et j'ai l'outrecuidance (pour Lyon Mag) de penser que cela peut conduire à la guerre civile!
Pour bien d'autres questions je ne me suis jamais trompé, alors Lyon Mag, faites votre travail, nom de Dieu!

Signaler Répondre

avatar
n'importe quoi ! le 06/03/2015 à 10:40
Louis a écrit le 06/03/2015 à 10h13

Privée, payante et catho.
Ce qui ne change pas ma position sur les écoles privées en général, et confessionnelles en particulier. Dont celle de Décines, qui ne me semble pas "ouverte à tous" ...

allons mon bon Jeanglaude, toi qui cires les pompes de ton pote BARONNET, tu ne sais pas qu'il met ses filles dans une école privée ?
et en plus ça l'exonère d'avoir à payer pour les rythmes scolaires, lui qui a voté cette loi pour faire payer ses concitoyens pour cette idiotie dans le public l

Signaler Répondre

avatar
Louis le 06/03/2015 à 10:13
BBR a écrit le 06/03/2015 à 09h57

pour Louis
elles existent les bonnes écoles privées à Vénissieux , Heureusement

Privée, payante et catho.
Ce qui ne change pas ma position sur les écoles privées en général, et confessionnelles en particulier. Dont celle de Décines, qui ne me semble pas "ouverte à tous" ...

Signaler Répondre

avatar
BBR le 06/03/2015 à 09:57

pour Louis
elles existent les bonnes écoles privées à Vénissieux , Heureusement

Signaler Répondre

avatar
Louis mi amore! le 05/03/2015 à 19:19
Louis a écrit le 05/03/2015 à 12h41

Ne te trompes pas sur ma réponse: chacun a la religion qu'il veut - même si personnellement je suis totalement athéé et non-croyant ... Et l'Islam doit avoir en France les mêmes droits et devoirs que toute autre religion. Par contre, je suis opposé aux écoles confessionnelles, de quelque religion qu'elle soit. Qui n'apprennent pas aux enfants les bases du vivre-ensemble.
A vrai dire, en vieux gauchiste, je ne suis pas non plus favorable aux écoles privées ... , source d'inégalité sociale. Mais je comprend que d'autres parents n'aient pas la même opinion. Aux politiques et processus démocratiques de trancher. Le pb n'étant pas financier mais idéologique: la France veut-elle donner les mêmes chances à tous les enfants, que leurs parents habitent Ecully ou Vénissieux ?

Hou lalalalala!!!!, Louis un gauchiste, voilà un camarade, pourquoi pas un zadiste. L'aurais-je vu dans les ZAD? voilà pourquoi notre Louis tutoie sans vergogne, l'habitude du combat syndical! Il est trop notre Louis!

Signaler Répondre

avatar
Louis le 05/03/2015 à 12:41
flo69 a écrit le 05/03/2015 à 11h21

En réponse à Repos ce post très éclairant de Louis :
"quelle que soit la confession de l'école: qui leur apprend à vivre "entre entre-nous". Une vraie bombe à retardement. Demain, des bus par religion, des boulots par religion ? Et le pseudo arguments d'ouverture à toutes les religions est totalement bidon. Pourcentage d'enfants non musulmans dans cette école ? curieux de savoir.

Pour info pour les non-décinois; à son ouverture, l'école était très bien intégrée, avec il parait de très bons résultats scolaires. Et puis, il y a quelques années (3 ou 4 ans), la dérive a commencé ... A la rentrée scolaires, une grosse majorité de petites gamines de 10 ans en voile intégral marron, activités sportives en plein cagnard avec voile et pull à col roulé, ... Ecole ouverte à tous ? vraiment ?"

Ne te trompes pas sur ma réponse: chacun a la religion qu'il veut - même si personnellement je suis totalement athéé et non-croyant ... Et l'Islam doit avoir en France les mêmes droits et devoirs que toute autre religion. Par contre, je suis opposé aux écoles confessionnelles, de quelque religion qu'elle soit. Qui n'apprennent pas aux enfants les bases du vivre-ensemble.
A vrai dire, en vieux gauchiste, je ne suis pas non plus favorable aux écoles privées ... , source d'inégalité sociale. Mais je comprend que d'autres parents n'aient pas la même opinion. Aux politiques et processus démocratiques de trancher. Le pb n'étant pas financier mais idéologique: la France veut-elle donner les mêmes chances à tous les enfants, que leurs parents habitent Ecully ou Vénissieux ?

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 05/03/2015 à 11:32

Eh, Lyon Mag! C'est quoi cette censure alors que j'écris des choses autrement plus posées que ce qu'on peut lire par ailleurs!
Je vais me faire un plaisir de le faire savoir.
Halte à la censure! Merci.

Signaler Répondre

avatar
flo69 le 05/03/2015 à 11:21

En réponse à Repos ce post très éclairant de Louis :
"quelle que soit la confession de l'école: qui leur apprend à vivre "entre entre-nous". Une vraie bombe à retardement. Demain, des bus par religion, des boulots par religion ? Et le pseudo arguments d'ouverture à toutes les religions est totalement bidon. Pourcentage d'enfants non musulmans dans cette école ? curieux de savoir.

Pour info pour les non-décinois; à son ouverture, l'école était très bien intégrée, avec il parait de très bons résultats scolaires. Et puis, il y a quelques années (3 ou 4 ans), la dérive a commencé ... A la rentrée scolaires, une grosse majorité de petites gamines de 10 ans en voile intégral marron, activités sportives en plein cagnard avec voile et pull à col roulé, ... Ecole ouverte à tous ? vraiment ?"

Signaler Répondre

avatar
Réflexion le 05/03/2015 à 09:25
SPARTACUS a écrit le 05/03/2015 à 08h13

Comme les catholiques ou les juifs, les musulmans ont le droit de réclamer cette subvention publique. Mais ce financement public des écoles privées devient insupportable, tant pour nos impôts que pour la division de la société qu'il prépare.
Il faut réviser la Loi dans les meillerus délais!

Si ces enfants n'allaient pas dans le privé, ils iraient dans le public, il faudrait bien alors financer. Quant à financer des écoles, dont les valeurs ne sont pas celles de la république, il faut bien entendu ne pas le faire.

Signaler Répondre

avatar
Repos le 05/03/2015 à 08:38
Flo69 a écrit le 04/03/2015 à 16h48

Un article dans la version papier de Lyon Plus du 22 mars 2010 . « Samedi dernier, c’était journée portes ouvertes au lycée Al Kindi. Beaucoup de monde et des élèves heureux de montrer leur travail. Dans une salle de présentation des cours de civilisation islamique, des affiches qui expliquent les ablutions. Et un panneau sur le mariage, réalisé par deux élèves de Seconde, où on lit : « Les femmes doivent obéir à leur mari, sauf si c’est contraire aux préceptes de l’islam. Elles ne doivent pas sortir sans leur permission. »
Voilà l'enseignement que nos impôts financent en totale contradiction avec les valeurs de la République et l'égalité homme/Femme

Il est vrai que l'on ne voit pas ce type de panneaux dans les autres écoles confessionnelles, mais chut, devenus de bons soldats du système, nous ne devons pas amalgamer et dire que les autres écoles confessionnelles, c'est pareil.
Que de bons petits soldats du système peut-on lire ici.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 05/03/2015 à 08:13

Comme les catholiques ou les juifs, les musulmans ont le droit de réclamer cette subvention publique. Mais ce financement public des écoles privées devient insupportable, tant pour nos impôts que pour la division de la société qu'il prépare.
Il faut réviser la Loi dans les meillerus délais!

Signaler Répondre

avatar
Un peu de bon sens le 05/03/2015 à 04:30

L'éducation Nationale a telle assez de moyen pour pouvoir se permettre de financer l'enseignement religieux???

Signaler Répondre

avatar
Des fonds étrangers? le 04/03/2015 à 17:12

Ah bon! Ils sont financés par qui?

Signaler Répondre

avatar
Abrogez la loi Debré! le 04/03/2015 à 16:51

C'est la loi Debré de 1959, qui autorise le financement des écoles privées, qui a mis la France dans la panade, il est temps de l'abroger!

Signaler Répondre

avatar
Flo69 le 04/03/2015 à 16:48

Un article dans la version papier de Lyon Plus du 22 mars 2010 . « Samedi dernier, c’était journée portes ouvertes au lycée Al Kindi. Beaucoup de monde et des élèves heureux de montrer leur travail. Dans une salle de présentation des cours de civilisation islamique, des affiches qui expliquent les ablutions. Et un panneau sur le mariage, réalisé par deux élèves de Seconde, où on lit : « Les femmes doivent obéir à leur mari, sauf si c’est contraire aux préceptes de l’islam. Elles ne doivent pas sortir sans leur permission. »
Voilà l'enseignement que nos impôts financent en totale contradiction avec les valeurs de la République et l'égalité homme/Femme

Signaler Répondre

avatar
begood le 04/03/2015 à 16:25
CQFD. a écrit le 04/03/2015 à 15h21

L'enseignement dans le privé n'a jamais été de meilleur qualité, les élèves sont seulement sélectionnés parmi les meilleurs là ou l'enseignement public accueil tout le monde....

n'importe quoi, ce qui était peut être vrai en 1950 ne l'est plus en 2015

Signaler Répondre

avatar
Ecole publique laïque le 04/03/2015 à 15:40
duconlajoielabitenfleur a écrit le 04/03/2015 à 15h03

pour infos le dernier qui a voulu appliquer les principes de séparation entre le privé et le public (Mitterand) c'est retrouvé avec la moitié de la France entrain de manifester.
Et arrêter de joué les hypocrite cinq minutes nous les parents sommes les premiers à cautionner ce système car si on a le choix et les moyens nous mettons nos enfants dans le privé car pour la plus part nous pensons y trouver un enseignement de meilleurs qualités
alors les pinpins de service arrêté de crié au loup pour une fois

As tu lu l'Arrache-cœur de Boris Vian: "Pour les protéger de tout, car tout est menace, elle fait déraciner les arbres du jardin, construire des murs, puis des cages....". Le rôle de l'école est aussi de permettre aux enfants de sortir du schéma parental et des angoisses familiales.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 04/03/2015 à 15:21

L'enseignement dans le privé n'a jamais été de meilleur qualité, les élèves sont seulement sélectionnés parmi les meilleurs là ou l'enseignement public accueil tout le monde....

Signaler Répondre

avatar
duconlajoielabitenfleur le 04/03/2015 à 15:03

pour infos le dernier qui a voulu appliquer les principes de séparation entre le privé et le public (Mitterand) c'est retrouvé avec la moitié de la France entrain de manifester.
Et arrêter de joué les hypocrite cinq minutes nous les parents sommes les premiers à cautionner ce système car si on a le choix et les moyens nous mettons nos enfants dans le privé car pour la plus part nous pensons y trouver un enseignement de meilleurs qualités
alors les pinpins de service arrêté de crié au loup pour une fois

Signaler Répondre

avatar
Louis le 04/03/2015 à 14:39
cessons a écrit le 04/03/2015 à 12h45

je souscris pleinement à votre analyse : il faut arrêter de financer avec les impôts toutes ces écoles confessionnelles (peu importe la religion concernée) !

100% ok - quelle que soit la confession de l'école: qui leur apprend à vivre "entre entre-nous". Une vraie bombe à retardement. Demain, des bus par religion, des boulots par religion ? Et le pseudo arguments d'ouverture à toutes les religions est totalement bidon. Pourcentage d'enfants non musulmans dans cette école ? curieux de savoir.

Pour info pour les non-décinois; à son ouverture, l'école était très bien intégrée, avec il parait de très bons résultats scolaires. Et puis, il y a quelques années (3 ou 4 ans), la dérive a commencé ... A la rentrée scolaires, une grosse majorité de petites gamines de 10 ans en voile intégral marron, activités sportives en plein cagnard avec voile et pull à col roulé, ... Ecole ouverte à tous ? vraiment ?

Signaler Répondre

avatar
Victor HUGO le 04/03/2015 à 13:55

Victor Hugo a proclamé à la tribune de l'Assemblée Nationale, au sujet des projets de financement par le budget public d'école privées: "L'Etat chez lui et l'Eglise chez elle".
Rien a changé depuis.
Si l'on veut éviter la division de la France et l'apartheid scolaire, nos impôts ne doivent financer que l'école publique!

Signaler Répondre

avatar
Fonds publics à l'école publique! le 04/03/2015 à 13:29

Fonds publics à l'école publique et fonds privés à l'école privée!
C'est seulement comme cela qu'on s'en sortira!
Républicains de France, réveillez-vous!

Signaler Répondre

avatar
Agnès le 04/03/2015 à 13:04
BBR a écrit le 04/03/2015 à 11h11

et puis quoi encore
combien de jeunes de confessions différentes dans cet établissement ?
j'attends un pourcentage .... bref une vraie enquête

Tout a fait d'accord. ....... Mais a généraliser a l'ensemble des écoles catholiques et juives qui profitent allègrement des finances publiques tout en s' opposant régulièrement aux programmes de l'éducation Nationale trop laïc à leurs goûts.

Signaler Répondre

avatar
nathasha le 04/03/2015 à 12:50

laicité abslu il est temps d en finir 110 ans de contournement , pas un euro

Signaler Répondre

avatar
cessons le 04/03/2015 à 12:45
Jean JAURES a écrit le 04/03/2015 à 12h36

L'hypocrisie devient mostrueuse.
Les uns et les autres ne jurent que par le "Vivre ensemble" mais en réalité, on organise l'apartheid scolaire, l'éducation séparée, qui mène toujours au pire...
Dans cette affaire, les musulamns auraient tort de se priver de la manne publique (nos impôts) puisque les catholiques et les juifs procèdent ainsi.
La solution la plus raisonnable, la plus républicaine, est évidemment la suppression du versement de l'argent public aux écoles privées.
Il ne s'agit pas d'invoquer la laïcité à tous les instants, puis de faire le contraire, de toujours aller vers plus de communautarisme!
Argent public pour l'école publique, argent privé pour l'école privée! Sinon, c'est la guerre civile que l'on prépare!
Vive la République! Mais pas celle des faux-culs!

je souscris pleinement à votre analyse : il faut arrêter de financer avec les impôts toutes ces écoles confessionnelles (peu importe la religion concernée) !

Signaler Répondre

avatar
Jean JAURES le 04/03/2015 à 12:36

L'hypocrisie devient mostrueuse.
Les uns et les autres ne jurent que par le "Vivre ensemble" mais en réalité, on organise l'apartheid scolaire, l'éducation séparée, qui mène toujours au pire...
Dans cette affaire, les musulamns auraient tort de se priver de la manne publique (nos impôts) puisque les catholiques et les juifs procèdent ainsi.
La solution la plus raisonnable, la plus républicaine, est évidemment la suppression du versement de l'argent public aux écoles privées.
Il ne s'agit pas d'invoquer la laïcité à tous les instants, puis de faire le contraire, de toujours aller vers plus de communautarisme!
Argent public pour l'école publique, argent privé pour l'école privée! Sinon, c'est la guerre civile que l'on prépare!
Vive la République! Mais pas celle des faux-culs!

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 04/03/2015 à 12:15

Ha ha ha ... le coup de la classe vide. Venez un jour faire des photos par ici: on ne vous mangera pas ;-)))

Signaler Répondre

avatar
lyonnais 69 le 04/03/2015 à 12:08

Vous en voulez a tout ce qui se rapproche du musulman , pourquoi ? par peur de parler des autres communautés ou plutôt parce que vous vous rendez bien compte que citer les établissements juifs ne mène à rien donc vous vous en prenez aux plus faible par lâcheté ou dépit .Pauvre France

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.