Aulas répond à Thiriez

Aulas répond à Thiriez
Jean-Michel Aulas - LyonMag

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas a invité à son tour Frédéric Thiriez, celui de la LFP a faire preuve de sang froid en réponse au communiqué du second dans lequel il lui faisait la même demande plus tôt dans la journée de dimanche.

M. Thiriez avait répondu à JMA après que celui ci a évoqué samedi ce qu'il estimait un vice de forme dans l'allègement de la sanction de quatre à trois matches de suspension infligée à Zlatan Ibrahimovic pour avoir insulté un arbitre à la sortie d'un match estimant qu'il n'était pas qualifié pour jouer dimanche soir contre Nantes.

"Je lis avec stupéfaction le communiqué du Président de la LFP. N’imaginant pas que Frédéric Thiriez ignore à ce point la signification des mots "intimider" ou encore "faire pression sur les Instances et les Officiels" je l’invite à "faire preuve de sang-froid" à son tour comme il m’y invite. Nul n’étant dans notre République Empereur de Chine sur le passage duquel il conviendrait de baisser les yeux, j'ai posé et continue de poser la question de l’application correcte des statuts de notre groupement et non celle de la recherche de subtils arrangements pour complaire peut-être à tel ou tel club ou contractant de la Ligue", a souligné Jean-Michel Aulas dans un communiqué qu'il a également signé de sa qualité de vice-président de la Ligue.

"User, pour dénigrer celui qui cherche à comprendre la manière dont on est revenu sur une décision disciplinaire, de mots servant généralement à caractériser des actes délinquants n’est ni approprié ni juste", a également estimé M. Aulas.
"Qu’il soit clair au demeurant que je n’ai pas l’intention de renoncer à poser la question de la régularité et des conséquences d’une "délibération" surprenante déjà en sa forme ne serait ce qu'au niveau des commissions de la LFP et plus particulièrement de la commission de discipline", a conclut le président de l'Olympique lyonnais.
En attendant, Ibrahimovic était bien sur le terrain au Stade de la Beaujoire pour jouer contre le FCN.

Tags :

aulas

Thiriez

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
legecko le 05/05/2015 à 10:56

Il ne voulait pas ou alors pourquoi Mr Aulas est-il parti avant la fin de la réunion !
Ils étaient donc encore 25 et personne n'a contester , alors Mr Aulas , il fallait rester !

Signaler Répondre

avatar
hippo69 le 04/05/2015 à 15:42

tout cela est surprenant pour ne pas dire assez tristounet.les fonctions et aspirations se catapultent....les ergots et egos en lutte finale.....c' est très "SUPER DUPONT".

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.