Renault Trucks : 512 suppressions de postes

Renault Trucks : 512 suppressions de postes
DR

Ce lundi 11 mai se tenait un Comité Central d’Entreprise exceptionnel à la direction du groupe AB Volvo afin de détailler le plan de suppression de postes.

En tout 512 emplois seront supprimés principalement dans les domaines administratif et technique (comptabilité, bureaux d’études, support de production).

Les syndicats annoncent que le projet actuel pourrait conduire au licenciement de 200 personnes. Les cadres et les techniciens sont les seuls concernés par ces annonces. La CFE-CGC a appelé les salariés à un rassemblement ce lundi 11 mai devant le site de l’entreprise Renault Trucks à Saint-Priest.

Faible compensation, 75 postes seront crées au cours de l’année à venir.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nenesse le 13/05/2015 à 21:00

Il ne fallait pas voter pour les socialos ! Alors ne vous plaignez pas ! C'était évident !

Signaler Répondre

avatar
il est où le gourou? le 11/05/2015 à 19:56

Pas de commentaire de "post-monetaire"? Ah oui c'est vrai il préfère commenter les sujets sur les maillots de foot ^^ On a les sujets qu'on mérite

Signaler Répondre

avatar
Invitation !! le 11/05/2015 à 11:27

Manuel Vals est sur Lyon, pourquoi ne pas l'inviter au rassemblement, afin qu'il puisse parler aux salariés concernés. A part, nous rabâcher "l'unité républicaine" on voit très bien ce qu'il en reste pour les salariés. Rien du tout. Que du vent, que des paroles.
Notre président se pavane sur les Iles, pendant que les salariés concernés vont pointer au chômage. Honte à tous nos élus, honte à ce gouvernement de pacotille.

Signaler Répondre

avatar
Chomeur le 11/05/2015 à 11:08

Dire que depuis Janvier, je vois les différentes filiales de Renault recruter des comptables sur Saint Priest et maintenant ils vont licencier, aucune logique, aucune stratégie, il dirige tout à la semaine ou quoi ?! Les DAF sont des incapables ! Bien content de ne même pas avoir eu d'entretien, si c'était pour subir ça...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.