Des élus de Givors installent une guillotine pour dénoncer la baisse des dotations de l’État

Des élus de Givors installent une guillotine pour dénoncer la baisse des dotations de l’État
DR PCF

Les habitués du marché du dimanche de Givors ont assisté ce dimanche à une manifestation pour le moins surprenante.

Portant des bonnets phrygiens, une vingtaine d’élus PCF de la commune, dont le maire Martial Passi, ont installé dans la matinée une guillotine devant l’Hôtel de Ville avec comme objectif de dénoncer la baisse des dotations de l’État.

"L’État décapite les services publics et ça nous oblige à réduire la voilure dans les domaines sportifs, culturels et l'enseignement", a déclaré Martial Passi à l’AFP estimant dans un communiqué que sa commune va "perdre un million d'euros par an sur trois ans, soit 6 millions cumulés".
"On veut que la population se mobilise pour ne pas perdre les services publics auxquels elle a droit. Il faut sonner la mobilisation générale, c'est catastrophique", a ajouté celui qui est également vice-président de l'Association des maires de France.

Selon l'AMF, la baisse des dotations de l'Etat aux communes s'élève à 12,7 milliards d'euros sur trois ans.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Back to URSS le 08/06/2015 à 21:32

Une guillotine? La spécialité des communistes c'est plutôt le goulag.

Signaler Répondre

avatar
KIO le 08/06/2015 à 20:39

TROP D AIDES SOCIALES

Signaler Répondre

avatar
enerver le 08/06/2015 à 13:29

Surtout beaucoup trop d élus !!!!!

Signaler Répondre

avatar
unAutreLyonnais le 08/06/2015 à 10:37
Jitou a écrit le 08/06/2015 à 07h03

Oui déjà il ne fallait pas voter Hollande c'est certain et puis surtout il va falloir arrêter de dépenser à tout va sans discernement. Il y a trop d'employés dans les collectivités, trop d'associations financées par des deniers publiques, trop de travaux pharaoniques inutiles mais aussi beaucoup trop de cadeaux fiscaux et autres fait aux résidents. Enfin il faudra gérer la commune comme une petite entreprise et non comme une annexe de la sécurité sociale.

Sans compter les magouilles pour éviter de passer par des appels d'offre et pour saucissonner des projets à budget élevés en petits travaux pour éviter de devoir faire voter le budget de ces projets.

Signaler Répondre

avatar
Bravo jeansais le 08/06/2015 à 10:08

Étêtons !

Signaler Répondre

avatar
Jitou le 08/06/2015 à 07:03

Oui déjà il ne fallait pas voter Hollande c'est certain et puis surtout il va falloir arrêter de dépenser à tout va sans discernement. Il y a trop d'employés dans les collectivités, trop d'associations financées par des deniers publiques, trop de travaux pharaoniques inutiles mais aussi beaucoup trop de cadeaux fiscaux et autres fait aux résidents. Enfin il faudra gérer la commune comme une petite entreprise et non comme une annexe de la sécurité sociale.

Signaler Répondre

avatar
pccocu le 07/06/2015 à 23:09

Fallait pas voter Hollande les camarades !!!!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/06/2015 à 20:45

36 700 communes et 2 600 intercommunalités (sans compter les SIVU, SIVOM, les SCOT, les pays... et autres syndicats mixtes): 497 200 élus communaux...
Et si on étêtait ?...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.