Lyon : le passage Panama doit soulager une partie de la Confluence ce mardi

Lyon : le passage Panama doit soulager une partie de la Confluence ce mardi
LyonMag

Le chantier semble terminé depuis plusieurs semaines mais c'est ce
mardi après-midi que le passage Panama entre en service dans le quartier
de la Confluence.

Cet axe reliant la rue Hrant Dink au cours Charlemagne, passant sous les rails du train, doit soulager cette partie du quartier de Lyon. Car depuis l'arrivée massive de salariés de GL Events et progressive à Euronews, la circulation devient un enfer le soir rue Montrochet.

En l'empruntant, les automobilistes ne pourront rejoindre que le cours Charlemagne dans le sens Nord-Sud. A noter que ceux qui arriveront sur le cours en direction de Perrache pourront également s'y insérer.
L'idée de le rendre accessible à toutes les voies a été abandonnée car il aurait fallu couper les rames du tramway, quelques mètres après un carrefour.

Son voisin, le passage Magellan, situé plus loin dans la Confluence, est en cours de construction après la démolition des Boucheries André. Il doit ouvrir en septembre 2016 et permettra de rejoindre le carrefour Pasteur.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Toto le 08/09/2015 à 11:58
Post monétaire a écrit le 08/09/2015 à 10h24

Mais c'est en rajoutant ce genre d'ouvrage que les terrains et les bâtiments enclavés prennent de la valeur !
Et il n'y a que ça qui compte !
Le fric, le fric, le fric.
:o)
.
Je me demande si on saura un jour combien ça a couté d'exproprier les boucheries André et de faire ce souterrain....
Mais là encore, ça fait tourner la machine économique, alors... on se tait :o)

On parle ici du passage Panama, pas de la trémie vers anciennement Boucherie André.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 08/09/2015 à 10:24
WAlain a écrit le 08/09/2015 à 09h14

Ce n'est pas en rajoutant des voies pour automobiles que l'on soulagera un quartier, et encore moins nos poumons.

Mais c'est en rajoutant ce genre d'ouvrage que les terrains et les bâtiments enclavés prennent de la valeur !
Et il n'y a que ça qui compte !
Le fric, le fric, le fric.
:o)
.
Je me demande si on saura un jour combien ça a couté d'exproprier les boucheries André et de faire ce souterrain....
Mais là encore, ça fait tourner la machine économique, alors... on se tait :o)

Signaler Répondre

avatar
WAlain le 08/09/2015 à 09:14

Ce n'est pas en rajoutant des voies pour automobiles que l'on soulagera un quartier, et encore moins nos poumons.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.