Meyzieu : la principale d'un collège gifle un élève

La maison de Justice de Bron vient de classer sans suite avec un simple rappel à la loi, la plainte déposée par des parents de Meyzieu dont le fils, élève au collège Olivier de Serres, avait été giflé par la principale de cet établissement.
Les faits se sont déroulés le 5 mars dernier pendant la récréation. Mohamed (*), un élève de 5e âgé de 12 ans un peu turbulent qui avait déjà fait l’objet d’une procédure disciplinaire, se bagarre avec un autre collégien. Agacée par cette scène, la principale Nathalie Richard, 45 ans, sépare les deux élèves. Avant de gifler Mohamed. Sans blessure. Les parents du jeune élève ont alors porté plainte.
Excuses de la principale
Et à l’Académie de Lyon, certains craignaient déjà une nouvelle affaire semblable à cette histoire de Berlaimont, dans le nord de la France, où un professeur s’était retrouvé en garde à vue après avoir giflé le fils d’un gendarme qui l’avait traité de “connard”. Mais la plainte des parents de Mohamed a été aiguillée vers la Maison de justice où le délégué du procureur a proposé un classement sans suite le 14 avril dernier. Ce que les parents ont accepté après que la principale a fait ses excuses en reconnaissant qu’elle s’était emportée. Du coup, l'affaire est passée complètement inapercue.
* prénom d'emprunt

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.