Militaires attaqués : le Brondillant mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire"

Militaires attaqués : le Brondillant mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire"
Raouf El Ayeb - DR

La qualification terroriste n'a donc pas été retenue. 

L'auteur de l'attaque, vendredi après-midi de militaires qui gardaient l’entrée d'une mosquée à Valence, a été mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire". C'est le procureur de la République de Valence qui l'a annoncé ce dimanche.

Pour la justice, Raouf El Ayeb a donc agi "en solitaire et sans lien particulier avec une mouvance". Cela, même si des images "de propagande djihadiste" ont été retrouvées dans le matériel informatique de l'individu.

Âgé de 29 ans, ce Français d’origine tunisienne fréquentait la mosquée de Bron où il habite. Après les faits, il avait confié avoir "envie d'être tué par des militaires et tuer des militaires parce qu'ils tuent des gens".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean-Baptiste le 05/01/2016 à 11:16
Fopaldire a écrit le 04/01/2016 à 10h42

Les autochtones n'ont pas imposé et n'imposent toujours pas la chrétienté aux arrivés et arrivants musulmans.
Il est donc indispensable pour le vivre ensemble "laïc" que les arrivés musulmans et nouveaux arrivants musulmans cessent d'exiger de plus en plus de visibilité de l'islam en France.
La République doit affirmer cette ligne comme un prérequis indispensable et non négociable.

Et pourtant, un peu de chrétienté ne ferait pas de mal aux nouveaux arrivants.

Signaler Répondre

avatar
mathudomP le 05/01/2016 à 01:13

Vu ce qu'il se passe dans le monde si on combine ça avec des Q.I bas ou manipulable on devrait s'estimer épargné du peu d'acte de ce genre subi sur les territoires de la République

Signaler Répondre

avatar
tyty le 04/01/2016 à 14:51

Il est juste pas net le mec

Signaler Répondre

avatar
Charles le 04/01/2016 à 13:16
Fopaldire a écrit le 04/01/2016 à 10h42

Les autochtones n'ont pas imposé et n'imposent toujours pas la chrétienté aux arrivés et arrivants musulmans.
Il est donc indispensable pour le vivre ensemble "laïc" que les arrivés musulmans et nouveaux arrivants musulmans cessent d'exiger de plus en plus de visibilité de l'islam en France.
La République doit affirmer cette ligne comme un prérequis indispensable et non négociable.

Vous omettez un second prérequis pour espérer un parfait vivre ensemble. Que les victimes d'incivilités, de menaces et d'agressions aussi diverses que variées ne soient pas trop systématiquement les autochtones et que ceux qui les commettent ne soient pas trop systématiquement les allochtones.

Signaler Répondre

avatar
jeansais le 04/01/2016 à 13:13

Pour être mis en examen ...il faut passer par la BAC d'abord !

Signaler Répondre

avatar
laury le 04/01/2016 à 11:47

Pauvre mec va !

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 04/01/2016 à 10:42
celipa a écrit le 03/01/2016 à 19h26

Ce n'est pas bien de révéler que l'auteur des faits est une nouvelle fois d'origine maghrébine. Cela n'est pas de nature à aider l'intégration des maghrébins en France. L'Islamisation de la France doit se faire de façon progressive, soutenue, mais dans le calme.

Les autochtones n'ont pas imposé et n'imposent toujours pas la chrétienté aux arrivés et arrivants musulmans.
Il est donc indispensable pour le vivre ensemble "laïc" que les arrivés musulmans et nouveaux arrivants musulmans cessent d'exiger de plus en plus de visibilité de l'islam en France.
La République doit affirmer cette ligne comme un prérequis indispensable et non négociable.

Signaler Répondre

avatar
Ludovic 695 le 04/01/2016 à 08:50

En réponse à Celipa, la France est laïque et ne doit subir aucune "islamisation progressive, soutenue même si c'est dans le calme" car sa foi ce fait chez soi quelque soit sa religion ou ses convictions et si ceux qui ne sont pas d'accord avec cela ils n'ont rien à faire en France.
La France n'est pas une religion mais un pays merveilleux ou tous le monde veut vivre en paix quel que soit ses convictions.
En vous souhaitant une bonne année 2016 et surtout la paix entre tous les hommes, femmes et enfants.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 04/01/2016 à 08:13

""La qualification terroriste n'a donc pas été retenue.""

Il s'agirait, en fait, d'un accident de la circulation !

Signaler Répondre

avatar
mattew le 03/01/2016 à 23:40

Bien d'accord avec toi

Signaler Répondre

avatar
celipa le 03/01/2016 à 19:26

Ce n'est pas bien de révéler que l'auteur des faits est une nouvelle fois d'origine maghrébine. Cela n'est pas de nature à aider l'intégration des maghrébins en France. L'Islamisation de la France doit se faire de façon progressive, soutenue, mais dans le calme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.