Lyon-Turin : le tunnelier acheminé en Savoie pour le début des travaux

Lyon-Turin : le tunnelier acheminé en Savoie pour le début des travaux
Photo d'illustration - LyonMag

Durant 14 mois, 250 salariés de l’entreprise NFM technologies au Creusot ont travaillé à la conception d’un tunnelier destiné à creuser une galerie d’environ 9 kilomètres qui accueillera la liaison ferroviaire Lyon-Rurin. Les premiers camions et convois exceptionnels partiront fin janvier pour la Savoie afin d’acheminé l’imposant engin sur le lieu des premiers travaux.

Baptisé "Federica", le tunnelier mesure près de 135 mètres de long et pèse près de 2400 tonnes. Il sera utilisé pour la reconnaissance entre Saint-Martin-de-la-Porte en direction de Susa en Italie. Pour rejoindre la Savoie, pas moins d’une centaine de camions et 35 convois exceptionnels vont être nécessaires. Il faudra ensuite assembler à nouveau l’appareil qui devrait être opérationnel au mois de juillet prochain. Le chantier, mené par six entreprises dont trois françaises et trois italiennes mobilisera jusqu'à 450 personnes. Le coût de la section transfrontalière du Lyon-Turin est estimé à 8,6 milliards d'euros, financés à 40% par l'Europe, 35% par l'Italie et 25% par la France. Le début des travaux du tunnel principal sont envisagés à l'horizon 2017 et il faudra patienter jusqu’en 2028 pour la mise en service.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.