Philippe Cochet: "Les Républicains veulent terminer cette boucle de victoires électorales"

Philippe Cochet: "Les Républicains veulent terminer cette boucle de victoires électorales"
Philippe Cochet - LyonMag

Philippe Cochet est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce lundi. Le président de la fédération Les Républicains du Rhône et de la Métropole est revenu sur sa candidature à un 3e mandat.

Le 30 janvier, la fédé LR du Rhône élira son nouveau président. Peu de suspense car le président sortant, Philippe Cochet est le seul candidat. Et il fait campagne sur son bilan. "Ce n’est pas le bilan de Philippe Cochet, c’est celui de la fédération, c’est le fait de jouer collectif. Le fait que je sois le seul candidat avec le soutien de tout le monde montre bien que ce jeu collectif est partagé".

Philippe Cochet s’est félicité des récentes victoires électorales pour les Républicains. Même si les choix de Laurent Wauquiez ont fait grincer des dents à Lyon. "C’était un choix gagnant de Wauquiez. Le score de Lyon montre surtout le poids relatif des élus du PS. Quel que soit le candidat, le résultat est à peu près le même. Mettre en avant des gens nouveaux, ca correspond peut-être aux attentes des électeurs", précise Philippe Cochet, faisant également allusion à "une alliance d’opportunité entre Gérard Collomb et Laurent Wauquiez" aux régionales.

Ses objectifs en cas de réélection seront de "terminer cette boucle des élections, ouvrir notre formation à toutes les forces vives de notre pays, impliquer encore plus les adhérents. Il faut faire en sorte que cette maison soit la plus ouverte possible".

Pas d’élection cette année, mais Philippe Cochet s’attend à un défi important : l’organisation locale des primaires de la droite et du centre pour les présidentielles. Deux à trois millions de votants sont attendus en novembre 2016. "Les chapeaux à plumes, nos dirigeants, doivent être conscients que nos compatriotes vivent dans des conditions difficiles. Qu’il y ait une compétition, c’est plutôt sain, mais il faut se comporter dignement et loyalement. Ce n’est pas en disant du mal de ses adversaires que l’on progresse", prévient le député-maire de Caluire.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sam le 20/01/2016 à 14:19

je suis adhérente et j'apprécie Philippe Cochet. C'est quelqu'un qui est posé et qui est véritablement solide. C'est un roc pour les Républicains

Signaler Répondre

avatar
Mont d'Or le 19/01/2016 à 09:49

Moi j'aime bien Philippe Cochet car c'est quelqu'un de solide et qui ne trahit pas ses électeurs.
Certains élus feraient bien de s'inspirer de lui

Signaler Répondre

avatar
@Beatrice le 18/01/2016 à 19:15

Il a quand même deux gros défauts, qui vont l'handicaper sérieusement pour prétendre à la présidence de la Métropole: -il n'est pas socialiste -il n'est pas élu à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 18/01/2016 à 18:57
Jeansais a écrit le 18/01/2016 à 10h01

C'est un loser...il a fait perdre la présidence de la Métropole à la droite en parachutant, aux dernières municipales, des candidats RPR contre les maires sortant du groupe Synergie.
Résultat: Collomb pas bête les a récupérés en leur promettant un petit quelque chose...
Il ne savait pas qu'on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre... !

Même si on n'avait investit personne, ces maires auraient quand même pour Collomb car des forces obscures étaient bien supérieures aux étiquettes...

Signaler Répondre

avatar
Vrai le 18/01/2016 à 12:41

Chapeau a Cochet car lui a des convictions. Cela change du personnel politique Lyonnais

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 18/01/2016 à 10:01

C'est un loser...il a fait perdre la présidence de la Métropole à la droite en parachutant, aux dernières municipales, des candidats RPR contre les maires sortant du groupe Synergie.
Résultat: Collomb pas bête les a récupérés en leur promettant un petit quelque chose...
Il ne savait pas qu'on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre... !

Signaler Répondre

avatar
Joubert le 18/01/2016 à 09:54

Les victoires électorales récentes ne sont pas des victoires d'adhésion mais des résultats d'associations contre nature afin d'évincer un courant politique nouveau.

Signaler Répondre

avatar
BéatriceR le 18/01/2016 à 09:20

C'est vrai que Monsieur Cochet a un très beau bilan. Il a joué collectif et les résultats sont là. Il faut maintenant qu il gagne la Métropole.
Il en a toutes les qualité.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.