Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bertrand Prade - LyonMag

Bertrand Prade : “Une production de logements sociaux en priorité sur Lyon et l’Ouest lyonnais”

Bertrand Prade - LyonMag

Bertrand Prade est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce lundi. Le directeur général de Lyon Métropole Habitat est revenu sur le lancement de la structure.

Au 1er janvier 2016, Lyon Métropole Habitat a récupéré le patrimoine sur le territoire métropolitain de l’Opac du Rhône. "Nous avons récupéré tous les dossiers et projets en cours. Il a fallu procéder à la répartition des 1000 collaborateurs. Et il fallait partager les ressources financières et les capitaux. Pour les locataires, c’est transparent", précise Bertrand Prade.

 

LMH a désormais la charge de 40 000 logements sociaux répartis dans 57 communes sur 59 de la Métropole. "Nous sommes présents historiquement sur des sites comme Givors, Bron, Vénissieux. C’est l’Est lyonnais qui concentre beaucoup de logements sociaux".

 

Bertrand Prade va se baser sur un contrat de plan avec la Métropole. "Nous devons produire au minimum 500 logements neufs par an, et prioritairement nous situer sur Lyon (50% de la production) et sur l’Ouest lyonnais (30%)". "On peut toucher tous les arrondissements de Lyon", promet Bertrand Prade.

 

Lyon Métropole Habitat devra également répondre aux enjeux des 10 prochaines années : "souci de rééquilibrage territorial", des "solutions face au vieillissement de la population".

La structure n’a toutefois pas vocation à taper sur les doigts des maires qui ne respectent pas la loi SRU. "On sait très bien qu’il y a des communes carencées. Là, c’est plutôt l’action de la Métropole et de l’Etat pour rééquilibrer l’offre de logement social".

 

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | lyon métropole habitat | logement social |

Commentaires 34

Post monétaire Déposé le 10/02/2016 à 09h58  
Par Post monétaire Citer

avorton a écrit le 10/02/2016 à 09h12

petit ignorant marginal tout juste bon à coller des timbres
j'en vois tout les jours dans les bistrots des gars comme toi qui pensent tout comprendre de l'économie alors que t'a même pas le minimum d'analyse pour décrocher un bac scientifique:rien ne sert de tenter d'exister en répétant des rengaines de ton mentor pour compenser tes capacités limitées:cette forme de religion ne mène nulle part
essaie plutôt de te cultiver et d'écouter ceux qui ont un savoir faire dans leur spécialité

A ceci près, ce troll qui utilise un pseudo proche pour foutre sa merde ne fait évidemment absolument pas parti du collectif, et que la notion de mentor, de chef ou de personne qui décide à la place des autres est incompatible avec la conscience individuelle que l'on prône.

Déposé le 10/02/2016 à 09h19  
Par post ignorance Citer

Post Momonétaire a écrit le 10/02/2016 à 08h21

@beniouioui & mateos

Alors les petits soldats de la société monétaire dictatoriale, on joue bien aux érudits et connaisseurs du dossier ? o:)

On feint d'ignorer que la monnaie vous mène droit dans le mur (en béton o:) ?
On réfute ce qui est une démonstration mathématique : Monnaie = destruction de l'humanité ?

Vos petits égo monétaristes n'ont d'égal que votre absence de connaissance du Survisme ! YO ! o:)

toi ta devise applicable doit être:
ignorance=parasite galérien

Déposé le 10/02/2016 à 09h12  
Par avorton Citer

Post Momonétaire a écrit le 10/02/2016 à 08h21

@beniouioui & mateos

Alors les petits soldats de la société monétaire dictatoriale, on joue bien aux érudits et connaisseurs du dossier ? o:)

On feint d'ignorer que la monnaie vous mène droit dans le mur (en béton o:) ?
On réfute ce qui est une démonstration mathématique : Monnaie = destruction de l'humanité ?

Vos petits égo monétaristes n'ont d'égal que votre absence de connaissance du Survisme ! YO ! o:)

petit ignorant marginal tout juste bon à coller des timbres
j'en vois tout les jours dans les bistrots des gars comme toi qui pensent tout comprendre de l'économie alors que t'a même pas le minimum d'analyse pour décrocher un bac scientifique:rien ne sert de tenter d'exister en répétant des rengaines de ton mentor pour compenser tes capacités limitées:cette forme de religion ne mène nulle part
essaie plutôt de te cultiver et d'écouter ceux qui ont un savoir faire dans leur spécialité

Déposé le 10/02/2016 à 08h21  
Par Post Momonétaire Citer

@beniouioui & mateos

Alors les petits soldats de la société monétaire dictatoriale, on joue bien aux érudits et connaisseurs du dossier ? o:)

On feint d'ignorer que la monnaie vous mène droit dans le mur (en béton o:) ?
On réfute ce qui est une démonstration mathématique : Monnaie = destruction de l'humanité ?

Vos petits égo monétaristes n'ont d'égal que votre absence de connaissance du Survisme ! YO ! o:)

Déposé le 09/02/2016 à 18h12  
Par benoui Citer

mateos a écrit le 09/02/2016 à 17h34

merci des infos précises avec des exemples concrets d'écart entre 2 type de conception et de gestion .
Mais je réitère ma question sur les nouvelles normes de sécurité et d'énergie que ce soit pour le social ou le luxe (j'ai lu un article qui parlent d'un surcoût de 15% environ) et qui pourraient impacter sur la marge dans le bas de gamme sauf augmenter le prix de vente mais alors le risque d être mal perçu dans le social ?n'est ce pas alors un frein pour ce type d'investissement à terme?

alors la je ne sais pas quoi vous dire

d experience je sais qu on rogne sur la qualité des materiaux et des finitions pour le social

concernant les normes basse conso... je ne sais pas vraiment comment elles vont être mise en place
le constructeur prevoit une archi, mais delegue le cvc
en effet, la mise en place d'un système de régulation énergétique type double flux a un certain cout
... peut être qu il y a un moyen de rattraper la rentabilité grâce a la maintenance... en ayant des contrat collectifs et des protocoles propriétaire qui brident le changement de prestas
... ou bien, intégrer directement le sur-cout soit sur la facture, soit sur le calendrier...
honnetement, je ne sais pas quoi vous répondre

Déposé le 09/02/2016 à 17h34  
Par mateos Citer

benoui a écrit le 09/02/2016 à 14h40

le calendrier, la main d oeuvre, les matières premières... les ingénieurs, les specs, ... ce ne sont pas les memes attentions portée aux projets que pour du privée luxueux ou le client est ultra-exigent et ne tolérera pas la moindre anomaie...
regarder par exemple un truc tout bête et très visible qui arrive une fois le bâtiment constuit... les systeme de gestion du chauffage... les thermostats et leur cycles de réponse sont bien plus chers et aboutis que ceux installés dans les HLM... qui se contente de faire des tops et declencher l activation des pompes a intervalle régulier... quand il y a de l individuel

dans les bâtiments modernes de standing, on retrouve souvent des armatures au avec des gaz bien précis... contrairement au logement social qui contiennent des entre double vitrage a armature plastique
ou encore la mise en place d espace pour du gainable, des puits canadien, pompe a chaleur... n'existant pas dans le collectif

enfin, sur la construction et la modularité, elle est beaucoup plus poussée dans le standing que dans le social... car cela implique de fort cout de conception, de réalisation, de matieriaux.... et enfin de maintenance....

le social a très rarement ce genre de problème... comme garantir l ensoleillement maximum pour tous.... car il répond a une logique d occupation de l espace

le terrain batit est le meme...
pour du collectif vendu 100, on aura au final, entre la conception, la réalisation et la livraison, un cout de 70, avec 50 unités, soit un gain de 1500
pour un logement de "standing" vendu 200, le cout sera de 140, avec 20 unités, soit un gain de ... 1200


en grossissant le trait, voila ce que j essaye d expliquer

"vous pouvez avoir la voiture que vous voulez, tant qu elle est noire et que c est une ford T"

merci des infos précises avec des exemples concrets d'écart entre 2 type de conception et de gestion .
Mais je réitère ma question sur les nouvelles normes de sécurité et d'énergie que ce soit pour le social ou le luxe (j'ai lu un article qui parlent d'un surcoût de 15% environ) et qui pourraient impacter sur la marge dans le bas de gamme sauf augmenter le prix de vente mais alors le risque d être mal perçu dans le social ?n'est ce pas alors un frein pour ce type d'investissement à terme?

Déposé le 09/02/2016 à 14h40  
Par benoui Citer

mateos a écrit le 09/02/2016 à 11h16

vous avez sans doute raison pour avoir travaillé dans ce secteur du bâtiment que je maîtrise peu.
Quand vous faites allusion à la restauration rapide qui a de plus grosses marges que les restaurant dit traditionnels ,je le comprend bien (coût de main d'oeuvre et prix de revient des matières premières compressés dans les mac do et cie...)
Que pensez vous alors du paradoxe de pouvoir construire du "pas cher" si les normes d'habitat dans le neuf qui se cumulent ( basse consommation,sécurité pour les handicapés etc...) font augmenter de 10 à 20 % le prix de revient de construction:
comme le prix de vente dans le secteur social doit être inférieur à celui d'habitats standards sinon à quoi bon faire du logement social ,pensez vous qu'il sera toujours préférable d'investir pur un constructeur dans ce secteur rentable d'après vous sans tenir compte d'aides ou subventions diverses

le calendrier, la main d oeuvre, les matières premières... les ingénieurs, les specs, ... ce ne sont pas les memes attentions portée aux projets que pour du privée luxueux ou le client est ultra-exigent et ne tolérera pas la moindre anomaie...
regarder par exemple un truc tout bête et très visible qui arrive une fois le bâtiment constuit... les systeme de gestion du chauffage... les thermostats et leur cycles de réponse sont bien plus chers et aboutis que ceux installés dans les HLM... qui se contente de faire des tops et declencher l activation des pompes a intervalle régulier... quand il y a de l individuel

dans les bâtiments modernes de standing, on retrouve souvent des armatures au avec des gaz bien précis... contrairement au logement social qui contiennent des entre double vitrage a armature plastique
ou encore la mise en place d espace pour du gainable, des puits canadien, pompe a chaleur... n'existant pas dans le collectif

enfin, sur la construction et la modularité, elle est beaucoup plus poussée dans le standing que dans le social... car cela implique de fort cout de conception, de réalisation, de matieriaux.... et enfin de maintenance....

le social a très rarement ce genre de problème... comme garantir l ensoleillement maximum pour tous.... car il répond a une logique d occupation de l espace

le terrain batit est le meme...
pour du collectif vendu 100, on aura au final, entre la conception, la réalisation et la livraison, un cout de 70, avec 50 unités, soit un gain de 1500
pour un logement de "standing" vendu 200, le cout sera de 140, avec 20 unités, soit un gain de ... 1200


en grossissant le trait, voila ce que j essaye d expliquer

"vous pouvez avoir la voiture que vous voulez, tant qu elle est noire et que c est une ford T"

Post monétaire Déposé le 09/02/2016 à 14h32  
Par Post monétaire Citer

Post Momonétaire a écrit le 09/02/2016 à 14h09

Alors le monétairste à l'égo surdimensionné agissant en sous mains au service du FM,I on essaye de contredire Post alors qu'on ne connait rien à rien sur le sujet ? o:)

On refuse l'accouchement sans douleurs des esprits dont Post vous fait grâce ?

Dommage que vos certitudes étouffent vos raisonnements....
YO ! o:)

Toujours cette même technique de troller un pseudo, de reprendre des phrases que j'ai écrites tout en incorporant des phrases débiles ?
.
Et finalement, vous ne nous avez jamais dit, vous bossez pour qui ? :o)
Pourquoi les idées post-monétaires vous gênent-elles tant que ça ?
Parce que ce sont des idioties ? Alors pourquoi ne pas argumenter ?

Déposé le 09/02/2016 à 14h09  
Par Post Momonétaire Citer

benoui a écrit le 09/02/2016 à 10h35

vous ne connaissez pas les réalités de ce milieu...
acceptez le


je serais malheureux de vous savoir journaliste... métier qui demande une éthique, et surtout une prise de recule certaine... vous n avez ni l un ni l autre

mais arretons de rentrer dans votre jeu qui consiste a parler de vous.... et encore de vous

le sujet initial a été oublié...
et OUI, IL EST PLUS RENTABLE POUR UN CONSTRUCTEUR DE FAIRE DU LOGEMENT SOCIAL!
(comme il est plus rentable de vendre de la junk food ou des sandwichs que des bons petits plats maison, a surface de vente équivalente)

bonne soirée...

Alors le monétairste à l'égo surdimensionné agissant en sous mains au service du FM,I on essaye de contredire Post alors qu'on ne connait rien à rien sur le sujet ? o:)

On refuse l'accouchement sans douleurs des esprits dont Post vous fait grâce ?

Dommage que vos certitudes étouffent vos raisonnements....
YO ! o:)

Déposé le 09/02/2016 à 13h48  
Par norbert Citer

Lou Décines a écrit le 09/02/2016 à 13h29

2ème et 3ème génération de quoi ? Un gamin, quelques soient ses origines, qui vit dans un quartier, un immeuble, où ses seuls voisins qui ont de belles voitures sont les revendeurs .... , ne vois pas l'intérêt de bosser à l'école, ou, au mieux, n'a envie que de vivre ailleurs. Quand l'absence de mixité sociale met en panne l'ascenseur social ...

si tu avais vécu comme moi pendant 30 ans dans des HLM construits à l'origine pour répondre aux besoins d'un population immigrée d'après guerre,tu aurais constaté l'évolution avec des enfants et petits enfants qui n'ont pas eu la chance de travailler comme ceux qui étaient appelé en 1960 pour ça:ce n'est surement pas du racisme que de constater les dégradations que j'ai constaté de l'intérieur et d'identifier les auteurs car j'avais suffisamment de lien avec des personnes d'origine étrangère :le nier c'est du déni de réalité
malheureusement le chômage pour ces catégories dès les années 80 a été le précurseur des problèmes dans ces cités qui ont été pour beaucoup détruites (les fameuses barres) pour être reconstruits à taille humaine mais sans avoir réglé le problème de fond..

Déposé le 09/02/2016 à 13h29  
Par Lou Décines Citer

norbert a écrit le 09/02/2016 à 12h17

j'ai connu ça aussi dans les années dans une HLM de Dijon:
Mais les années 80 ont changé cette cohabitation avec l'arrivée de la 2 ème et 3 ème génération en même temps que l'explosion du chômage et tout ce vivre ensemble s'est éclaté avec la"fuite" des classes moyennes vers des habitations de meilleur standing pendant qu'on saccageait ces HLM plus respectés comme avant...autre temps autre moeurs...

2ème et 3ème génération de quoi ? Un gamin, quelques soient ses origines, qui vit dans un quartier, un immeuble, où ses seuls voisins qui ont de belles voitures sont les revendeurs .... , ne vois pas l'intérêt de bosser à l'école, ou, au mieux, n'a envie que de vivre ailleurs. Quand l'absence de mixité sociale met en panne l'ascenseur social ...

Déposé le 09/02/2016 à 12h17  
Par norbert Citer

Lou Décines a écrit le 09/02/2016 à 11h48

Quand j'étais gamin (du temps des dinosaures ...), les différentes classes sociales habitaient non seulement dans le même quartier, mais aussi dans les mêmes immeubles: au rdc, la gardienne ou un petit commerce, au 1er étage, le petite bourgeoisie locale, au 2ème la classe moyenne, ... et au dernier étage, faute d'ascenseurs donc avec des loyers moins chers ..., les jeunes ou les moins fortunés. Et cette cohabitation fonctionnait très bien, tout le monde se rencontrant dans les escaliers. Comme quoi, un progrès technique n'est pas toujours positif pour le bien vivre-ensemble et la mixité sociale, gages d'harmonie et d'émulation pour les plus jeunes.

j'ai connu ça aussi dans les années dans une HLM de Dijon:
Mais les années 80 ont changé cette cohabitation avec l'arrivée de la 2 ème et 3 ème génération en même temps que l'explosion du chômage et tout ce vivre ensemble s'est éclaté avec la"fuite" des classes moyennes vers des habitations de meilleur standing pendant qu'on saccageait ces HLM plus respectés comme avant...autre temps autre moeurs...

Déposé le 09/02/2016 à 11h48  
Par Lou Décines Citer

Quand j'étais gamin (du temps des dinosaures ...), les différentes classes sociales habitaient non seulement dans le même quartier, mais aussi dans les mêmes immeubles: au rdc, la gardienne ou un petit commerce, au 1er étage, le petite bourgeoisie locale, au 2ème la classe moyenne, ... et au dernier étage, faute d'ascenseurs donc avec des loyers moins chers ..., les jeunes ou les moins fortunés. Et cette cohabitation fonctionnait très bien, tout le monde se rencontrant dans les escaliers. Comme quoi, un progrès technique n'est pas toujours positif pour le bien vivre-ensemble et la mixité sociale, gages d'harmonie et d'émulation pour les plus jeunes.

Déposé le 09/02/2016 à 11h16  
Par mateos Citer

benoui a écrit le 09/02/2016 à 10h35

vous ne connaissez pas les réalités de ce milieu...
acceptez le


je serais malheureux de vous savoir journaliste... métier qui demande une éthique, et surtout une prise de recule certaine... vous n avez ni l un ni l autre

mais arretons de rentrer dans votre jeu qui consiste a parler de vous.... et encore de vous

le sujet initial a été oublié...
et OUI, IL EST PLUS RENTABLE POUR UN CONSTRUCTEUR DE FAIRE DU LOGEMENT SOCIAL!
(comme il est plus rentable de vendre de la junk food ou des sandwichs que des bons petits plats maison, a surface de vente équivalente)

bonne soirée...

vous avez sans doute raison pour avoir travaillé dans ce secteur du bâtiment que je maîtrise peu.
Quand vous faites allusion à la restauration rapide qui a de plus grosses marges que les restaurant dit traditionnels ,je le comprend bien (coût de main d'oeuvre et prix de revient des matières premières compressés dans les mac do et cie...)
Que pensez vous alors du paradoxe de pouvoir construire du "pas cher" si les normes d'habitat dans le neuf qui se cumulent ( basse consommation,sécurité pour les handicapés etc...) font augmenter de 10 à 20 % le prix de revient de construction:
comme le prix de vente dans le secteur social doit être inférieur à celui d'habitats standards sinon à quoi bon faire du logement social ,pensez vous qu'il sera toujours préférable d'investir pur un constructeur dans ce secteur rentable d'après vous sans tenir compte d'aides ou subventions diverses

Post monétaire Déposé le 09/02/2016 à 11h07  
Par Post monétaire Citer

benoui a écrit le 09/02/2016 à 10h35

vous ne connaissez pas les réalités de ce milieu...
acceptez le


je serais malheureux de vous savoir journaliste... métier qui demande une éthique, et surtout une prise de recule certaine... vous n avez ni l un ni l autre

mais arretons de rentrer dans votre jeu qui consiste a parler de vous.... et encore de vous

le sujet initial a été oublié...
et OUI, IL EST PLUS RENTABLE POUR UN CONSTRUCTEUR DE FAIRE DU LOGEMENT SOCIAL!
(comme il est plus rentable de vendre de la junk food ou des sandwichs que des bons petits plats maison, a surface de vente équivalente)

bonne soirée...

Quel culot ! C'est vous qui faites des attaques personnelles, personne d'autre.
.
".........OUI, IL EST PLUS RENTABLE POUR UN CONSTRUCTEUR DE FAIRE DU LOGEMENT SOCIAL !.........."
.
Mais vous vous appuyez sur quoi pour dire ça ? La marge sur un produit qui est vendu cher, sera toujours plus importante, même avec des produits de qualité, qu'un produit vendu très peu cher. Vous citez "le produit de masse" qui lui aussi peut être rentable mais uniquement sur le nombre. Or il n'y a pas d'effet de masse dans la production d'appartement sociaux. Regardez tous les programmes immobiliers sur Lyon, et citez moi les programmes où il y a plus de logements sociaux que de logements à prix forts ! Que ce soit au Bon Lait, à Marius Berliet, etc.

Déposé le 09/02/2016 à 10h35  
Par benoui Citer

Post monétaire a écrit le 09/02/2016 à 09h51

@benoui :
.
En permanence, votre argumentaire sur le sujet de l'article c'est :
"un ego surdimensionné". Or le seul qui dit "moi je, moi je", c'est vous.
.
"...........vous n etes ni journaliste, ni expert du sujet........."
.
Qu'en savez-vous ? Vos certitudes étouffent vos raisonnements.
.
"..............ce ne sont pas les organismes que vous citez qui construisent,... mais les entreprises du BTP............"
.
Oui, ce sont même les ouvriers du bâtiments.
Mais ceux qui donnent les ordres, ce ne sont pas eux. L'article parle de la politique du logement. Cad des donneurs d'ordre. Et ce n'est pas le BTP, qui vient régulièrement pleurer qu'il n'a pas assez de travail.

vous ne connaissez pas les réalités de ce milieu...
acceptez le


je serais malheureux de vous savoir journaliste... métier qui demande une éthique, et surtout une prise de recule certaine... vous n avez ni l un ni l autre

mais arretons de rentrer dans votre jeu qui consiste a parler de vous.... et encore de vous

le sujet initial a été oublié...
et OUI, IL EST PLUS RENTABLE POUR UN CONSTRUCTEUR DE FAIRE DU LOGEMENT SOCIAL!
(comme il est plus rentable de vendre de la junk food ou des sandwichs que des bons petits plats maison, a surface de vente équivalente)

bonne soirée...

Post monétaire Déposé le 09/02/2016 à 09h51  
Par Post monétaire Citer

@benoui :
.
En permanence, votre argumentaire sur le sujet de l'article c'est :
"un ego surdimensionné". Or le seul qui dit "moi je, moi je", c'est vous.
.
"...........vous n etes ni journaliste, ni expert du sujet........."
.
Qu'en savez-vous ? Vos certitudes étouffent vos raisonnements.
.
"..............ce ne sont pas les organismes que vous citez qui construisent,... mais les entreprises du BTP............"
.
Oui, ce sont même les ouvriers du bâtiments.
Mais ceux qui donnent les ordres, ce ne sont pas eux. L'article parle de la politique du logement. Cad des donneurs d'ordre. Et ce n'est pas le BTP, qui vient régulièrement pleurer qu'il n'a pas assez de travail.

Déposé le 09/02/2016 à 09h17  
Par benoui Citer

Post monétaire a écrit le 08/02/2016 à 19h17

"...............la majorité du parc locatif présent et futur est situé dans des biens immobiliers DEDIES INTEGRALEMENT A CET EFFET,................"
.
On parlait uniquement des biens futurs (voir interview du Monsieur).
Les grands ensembles, c'est du passé, dynamité pour reconstruire dans le modèle de financement par les autres acheteurs privés.
.
"...........le financement ce fait par subvention, défiscalisation pour les promoteurs............"
.
Le financement de l'achat est fait par les OPACS et compagnie, pas par les promoteurs. Vous n'y connaissez rien.
.
".............. les logements intégrés ne sont financés que de façon infime par les propriétaires des autres biens..............."
.
Faux.
Vous achetez à 3600 ce qui vaut 3000 et ainsi les bailleurs sociaux achètent à 2400 du mètre carré.
.
"...............acceptez de ne pas tout savoir,.............."
.
Encore un préjugé ?
Pour les financements que vous annoncez, vous avez des preuves ?
De mon côté, il n'y a absolument rien d'écrit, sinon le prix d'achat par les bailleurs sociaux. Le reste n'est qu'un "petit arrangement" entre la mairie qui impose ce système lors du permis de construire, et le promoteur qui fait construire et vend.
.
".............c est vous cette capacité a toujours vivre dans la confrontation... et le refus de l autre... car c est bien ce que vous faites............"
.
Quand on n'a pas d'argumentaire, on s'attaque à la personne :o)
.
"...............le débat est clos, je sais de quoi je parle, contrairement a vous.............."
.
C'est bien les certitudes, ça rassure. :o)

votre ego est a la hauteur de votre manque de respect pour les autres

je vous garantie que les grands ensembles sont loin d être terminés!
ile pousseront moins en hauteur, mais plus en largeur

croyez ce que vous voulez,
continuez a croire que la terre est plate et que le soleil tourne autour de la Terre

n empêche que ce ne sont pas les organismes que vous citez qui construisent,... mais les entreprises du BTP
je vous informe que les bouygues et autres bâtisseurs ont bien plus de pouvoirs et d ecoute au Apres des decideurs que les OPCVM

restez donc bloqué dans vos certitudes... cela continue a desservir votre cause, a force de vouloir personnifier le débat avec VOTRE vision...

souffrez de ne pouvoir avoir la connaissance de tous

... a moins que le saint esprit vous ai touché... mais il ferait preuve d une grande injustice

je vous laisse dans vos certitudes...
mais ne contredisez pas ce que j ai vécu!
vous n etes ni journaliste, ni expert du sujet

Post monétaire Déposé le 08/02/2016 à 19h17  
Par Post monétaire Citer

benoui a écrit le 08/02/2016 à 17h42

oula!
mais vous avez un sérieux problème de lecture!!!!

1 - la majorité du parc locatif présent et futur est situé dans des biens immobiliers DEDIES INTEGRALEMENT A CET EFFET, CAR CONSTRUIENT POUR CELA... le financement ce fait par subvention, défiscalisation pour les promoteurs, facilité de caisses des banques, prêt légaux encadrés (notamment fournis par les liquidité disponibles sur les livret A)... la marge se fait sur les materiaux, les finitions, la main d oeuvre et le calendrier

2 - les logements intégrés ne sont financés que de façon infime par les propriétaires des autres biens.... mais surtout par subvention (indirecte, en jouant sur la fiscalité)... et comme vous le dites, ces biens n ont pas la meme valeur que les autres...d ou leur faible cout

acceptez de ne pas tout savoir,

et si vous voulez, vous pouvez remplacer bobos par gros-bofs, ou ex-namane a pouvoir d achat conséquents... voire meme bien-pensant

c est vous cette capacité a toujours vivre dans la confrontation... et le refus de l autre... car c est bien ce que vous faites

le débat est clos, je sais de quoi je parle, contrairement a vous
je travaillais pour les entreprises du secteur... sur les chantiers

"...............la majorité du parc locatif présent et futur est situé dans des biens immobiliers DEDIES INTEGRALEMENT A CET EFFET,................"
.
On parlait uniquement des biens futurs (voir interview du Monsieur).
Les grands ensembles, c'est du passé, dynamité pour reconstruire dans le modèle de financement par les autres acheteurs privés.
.
"...........le financement ce fait par subvention, défiscalisation pour les promoteurs............"
.
Le financement de l'achat est fait par les OPACS et compagnie, pas par les promoteurs. Vous n'y connaissez rien.
.
".............. les logements intégrés ne sont financés que de façon infime par les propriétaires des autres biens..............."
.
Faux.
Vous achetez à 3600 ce qui vaut 3000 et ainsi les bailleurs sociaux achètent à 2400 du mètre carré.
.
"...............acceptez de ne pas tout savoir,.............."
.
Encore un préjugé ?
Pour les financements que vous annoncez, vous avez des preuves ?
De mon côté, il n'y a absolument rien d'écrit, sinon le prix d'achat par les bailleurs sociaux. Le reste n'est qu'un "petit arrangement" entre la mairie qui impose ce système lors du permis de construire, et le promoteur qui fait construire et vend.
.
".............c est vous cette capacité a toujours vivre dans la confrontation... et le refus de l autre... car c est bien ce que vous faites............"
.
Quand on n'a pas d'argumentaire, on s'attaque à la personne :o)
.
"...............le débat est clos, je sais de quoi je parle, contrairement a vous.............."
.
C'est bien les certitudes, ça rassure. :o)

Déposé le 08/02/2016 à 17h42  
Par benoui Citer

Post monétaire a écrit le 08/02/2016 à 17h22

"..............les logements sociaux "intégrés" aux logement "normaux" sont de la poudre de perlimpimpins.... de la poudre aux yeux pour calmer les bobos (prêt a soutenir les pauvres, mais sans voir la pauvreté autour de chez eux)..............."
.
Ha ? L'utilisation du terme "bobo" indique que vous votez FN et que BOBO est le nouveau... mouton noir (pour ne pas utiliser de terme raciaux) pour fixer une partie de la haine.
:o)
.
Mais votre argumentaire est bancale : si les "bobos" veulaient soutenir la pauvreté sans l'avoir autour d'eux, alors ils n'achèteraient plus dans du neuf. Et donc ne soutiendraient pas ce genre de financement planqué.
.
".............la vérité, concrète du terrain, c est qu on se fait beaucoup plus d argent en construisant et réhabilitant du social que vous ne le pensez..;................."
.
Si c'est la "vérité" de la pravda versus FN, alors OK.
Mais bon, en général, les milliardaires investissent là où ça rapporte, et on n'en voit pas souvent dans le secteur social mais plutôt là où il y a de la marge ! Preuve que vous racontez n'importe quoi.
.
"..................n oubliez pas que les logements sociaux "intégrés" sont situés dans des configurations non optimales, avec des angles bizarres, de la luminosité moindre, ......................"
.
Oui, parce que sinon ça ne se vendrait pas bien.
Et en quoi ça invalide le fait que ces logements sociaux sont en partie financés par ceux qui achètent au tarif fort dans la même résidence ?

oula!
mais vous avez un sérieux problème de lecture!!!!

1 - la majorité du parc locatif présent et futur est situé dans des biens immobiliers DEDIES INTEGRALEMENT A CET EFFET, CAR CONSTRUIENT POUR CELA... le financement ce fait par subvention, défiscalisation pour les promoteurs, facilité de caisses des banques, prêt légaux encadrés (notamment fournis par les liquidité disponibles sur les livret A)... la marge se fait sur les materiaux, les finitions, la main d oeuvre et le calendrier

2 - les logements intégrés ne sont financés que de façon infime par les propriétaires des autres biens.... mais surtout par subvention (indirecte, en jouant sur la fiscalité)... et comme vous le dites, ces biens n ont pas la meme valeur que les autres...d ou leur faible cout

acceptez de ne pas tout savoir,

et si vous voulez, vous pouvez remplacer bobos par gros-bofs, ou ex-namane a pouvoir d achat conséquents... voire meme bien-pensant

c est vous cette capacité a toujours vivre dans la confrontation... et le refus de l autre... car c est bien ce que vous faites

le débat est clos, je sais de quoi je parle, contrairement a vous
je travaillais pour les entreprises du secteur... sur les chantiers

Post monétaire Déposé le 08/02/2016 à 17h22  
Par Post monétaire Citer

benoui a écrit le 08/02/2016 à 15h27

je vous propose d aller dans un des bureaux d études/archi qui conçoit des logements sociaux...
vous verre alors les marges sur les materiaux, la main d oeuvre, le calendrier...
c est une réalité que je connais très bien... j y ai participé!!!!

les logements sociaux "intégrés" aux logement "normaux" sont de la poudre de perlimpimpins.... de la poudre aux yeux pour calmer les bobos (prêt a soutenir les pauvres, mais sans voir la pauvreté autour de chez eux)

la vérité, concrète du terrain, c est qu on se fait beaucoup plus d argent en construisant et réhabilitant du social que vous ne le pensez..;
le reste des decisions est politique et se joue sur l attractivité des zones résidentielles... pas sur le coup de fabrication, ou la revente du bien!!! vous semblez oublier les impôts locaux, le foncier....

n oubliez pas que les logements sociaux "intégrés" sont situés dans des configurations non optimales, avec des angles bizarres, de la luminosité moindre, ...

"..............les logements sociaux "intégrés" aux logement "normaux" sont de la poudre de perlimpimpins.... de la poudre aux yeux pour calmer les bobos (prêt a soutenir les pauvres, mais sans voir la pauvreté autour de chez eux)..............."
.
Ha ? L'utilisation du terme "bobo" indique que vous votez FN et que BOBO est le nouveau... mouton noir (pour ne pas utiliser de terme raciaux) pour fixer une partie de la haine.
:o)
.
Mais votre argumentaire est bancale : si les "bobos" veulaient soutenir la pauvreté sans l'avoir autour d'eux, alors ils n'achèteraient plus dans du neuf. Et donc ne soutiendraient pas ce genre de financement planqué.
.
".............la vérité, concrète du terrain, c est qu on se fait beaucoup plus d argent en construisant et réhabilitant du social que vous ne le pensez..;................."
.
Si c'est la "vérité" de la pravda versus FN, alors OK.
Mais bon, en général, les milliardaires investissent là où ça rapporte, et on n'en voit pas souvent dans le secteur social mais plutôt là où il y a de la marge ! Preuve que vous racontez n'importe quoi.
.
"..................n oubliez pas que les logements sociaux "intégrés" sont situés dans des configurations non optimales, avec des angles bizarres, de la luminosité moindre, ......................"
.
Oui, parce que sinon ça ne se vendrait pas bien.
Et en quoi ça invalide le fait que ces logements sociaux sont en partie financés par ceux qui achètent au tarif fort dans la même résidence ?

Déposé le 08/02/2016 à 16h37  
Par benoui Citer

Soit tu es d'accord avec Post Monétaire soit tu te couches a écrit le 08/02/2016 à 16h14

Comment oses tu reprendre Post Monétaire ? Moi personnellement, cela me dépasse...
Ne sais donc tu pas que même quand il se trompe, il a raison.
Post Monétaire est l'alpha et l'oméga du forum, tu n'as pas encore écrit, qu'il a déjà tout compris !

Ne vois tu pas qu'il t'a fait un cadeau pour que tu expliques aux sans dents le derrière de la production de logements sociaux.
A ta place, petit homme, je le remercierai de t'avoir laissé exposer ton savoir.
Il l'a fait tout ça juste par altruisme juste pour éviter de tirer toute la gloire.

Ô grand Post Monétaire pardonne le de t'avoir offenser.

vous avez raison...
mais j ai bien peur d avoir offenser notre maitre a tous... il ne répond pas... ce qui n est pas dans ses habitudes; lui qui revendique son implication dans TOUS les articles et comm de LM

... je en peux que m incliner devant sa connaissance...
merci de me le rappeler

Déposé le 08/02/2016 à 16h14  
Par Soit tu es d'accord avec Post Monétaire soit tu te couches Citer

benoui a écrit le 08/02/2016 à 15h27

je vous propose d aller dans un des bureaux d études/archi qui conçoit des logements sociaux...
vous verre alors les marges sur les materiaux, la main d oeuvre, le calendrier...
c est une réalité que je connais très bien... j y ai participé!!!!

les logements sociaux "intégrés" aux logement "normaux" sont de la poudre de perlimpimpins.... de la poudre aux yeux pour calmer les bobos (prêt a soutenir les pauvres, mais sans voir la pauvreté autour de chez eux)

la vérité, concrète du terrain, c est qu on se fait beaucoup plus d argent en construisant et réhabilitant du social que vous ne le pensez..;
le reste des decisions est politique et se joue sur l attractivité des zones résidentielles... pas sur le coup de fabrication, ou la revente du bien!!! vous semblez oublier les impôts locaux, le foncier....

n oubliez pas que les logements sociaux "intégrés" sont situés dans des configurations non optimales, avec des angles bizarres, de la luminosité moindre, ...

Comment oses tu reprendre Post Monétaire ? Moi personnellement, cela me dépasse...
Ne sais donc tu pas que même quand il se trompe, il a raison.
Post Monétaire est l'alpha et l'oméga du forum, tu n'as pas encore écrit, qu'il a déjà tout compris !

Ne vois tu pas qu'il t'a fait un cadeau pour que tu expliques aux sans dents le derrière de la production de logements sociaux.
A ta place, petit homme, je le remercierai de t'avoir laissé exposer ton savoir.
Il l'a fait tout ça juste par altruisme juste pour éviter de tirer toute la gloire.

Ô grand Post Monétaire pardonne le de t'avoir offenser.

Déposé le 08/02/2016 à 15h55  
Par Zeus Citer

Tous ces gens qui réclament plus de logements sociaux au lieu de demander des logements normaux et des salaires décents sont pathetiques.
J'ai horreur des résignés.

Déposé le 08/02/2016 à 15h27  
Par benoui Citer

Post monétaire a écrit le 08/02/2016 à 14h36

Mais non, un constructeur cherche logiquement la marge ! Et elle ne se fait pas avec des programmes où il faut tirer les coûts dans tous les sens, et pleurer pour avoir des subventions. (surtout quand il n'y a plus d'argent dans les caisses)
La marge se fait avec ce qui est vendu cher.
.
Et je vous rappelle qu'actuellement le logement social "intégré" dans les constructions nouvelles, se fait sur le dos de ceux qui achètent.
Ainsi le coût du social est masqué et l'état n'a pas a sortir le moindre euro.

je vous propose d aller dans un des bureaux d études/archi qui conçoit des logements sociaux...
vous verre alors les marges sur les materiaux, la main d oeuvre, le calendrier...
c est une réalité que je connais très bien... j y ai participé!!!!

les logements sociaux "intégrés" aux logement "normaux" sont de la poudre de perlimpimpins.... de la poudre aux yeux pour calmer les bobos (prêt a soutenir les pauvres, mais sans voir la pauvreté autour de chez eux)

la vérité, concrète du terrain, c est qu on se fait beaucoup plus d argent en construisant et réhabilitant du social que vous ne le pensez..;
le reste des decisions est politique et se joue sur l attractivité des zones résidentielles... pas sur le coup de fabrication, ou la revente du bien!!! vous semblez oublier les impôts locaux, le foncier....

n oubliez pas que les logements sociaux "intégrés" sont situés dans des configurations non optimales, avec des angles bizarres, de la luminosité moindre, ...

Post monétaire Déposé le 08/02/2016 à 14h36  
Par Post monétaire Citer

benoui a écrit le 08/02/2016 à 14h00

petit rappel

le fincancement des logements sociaux est historiquement fait grâce au livret A
il devait permettre aux classes ouvriers et moyennes de placer leurs économies (fruit de leur dur labeur) sur un placement sécurisé, qui avait vocation a financer l'économie du logement social

force est de constater aujourd'hui que le social n intéresse pas nos administrateurs
.. mais de la à dire que ce sont les grands méchants riches batisseurs BTP qui organisent la non construction de logements sociaux... il y a plus qu un gap
.. pour un constructeur, c est beaucoup plus rentable de construire du social (subvention, volume, qualité)

Mais non, un constructeur cherche logiquement la marge ! Et elle ne se fait pas avec des programmes où il faut tirer les coûts dans tous les sens, et pleurer pour avoir des subventions. (surtout quand il n'y a plus d'argent dans les caisses)
La marge se fait avec ce qui est vendu cher.
.
Et je vous rappelle qu'actuellement le logement social "intégré" dans les constructions nouvelles, se fait sur le dos de ceux qui achètent.
Ainsi le coût du social est masqué et l'état n'a pas a sortir le moindre euro.

Déposé le 08/02/2016 à 14h31  
Par Zeus Citer

on en veut pas de vos logements sociaux pourris et trop chers.

Il faut des logements standards pour tout le monde.

Déposé le 08/02/2016 à 14h00  
Par benoui Citer

Post monétaire a écrit le 08/02/2016 à 09h50

Mais quel hypocrisie ! On sait très bien qu'il ne faut pas produire trop de logements sociaux sinon ceux qui achètent leur logement ne trouveront pas un intérêt à acheter !
La pénurie est organisée pour protéger le marché !
.
Sans oublier que maintenant, ce sont les gens qui achètent leur appartement qui financent le ou les logements sociaux de leur immeuble ! (ils payent plus cher pour que le logement social soit vendu moins cher à l'organisme "social").
.
Ce monde n'est qu'une immense hypocrisie pour sauvegarder les intérêts monétaires. :o)

petit rappel

le fincancement des logements sociaux est historiquement fait grâce au livret A
il devait permettre aux classes ouvriers et moyennes de placer leurs économies (fruit de leur dur labeur) sur un placement sécurisé, qui avait vocation a financer l'économie du logement social

force est de constater aujourd'hui que le social n intéresse pas nos administrateurs
.. mais de la à dire que ce sont les grands méchants riches batisseurs BTP qui organisent la non construction de logements sociaux... il y a plus qu un gap
.. pour un constructeur, c est beaucoup plus rentable de construire du social (subvention, volume, qualité)

Déposé le 08/02/2016 à 13h45  
Par Déséquilibre... Citer

Rééquilibrer avec 30% à l'Ouest?
Il faut 100% à l'Ouest pendant quelques années pour rééquilibrer....

Déposé le 08/02/2016 à 13h32   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par assistanat Citer

oui aux logements pour ceux qui travaillent et gagnent peu ! non pour les assistes chroniques !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.