La grève dans les cantines scolaires à Villeurbanne levée !

La grève dans les cantines scolaires à Villeurbanne levée !
LyonMag

Ce sera certainement un ouf de soulagement pour les parents d’élèves.

Après plus de deux mois de conflit, la grève dans les cantines à Villeurbanne a été suspendue ce mercredi à l’occasion d’une nouvelle assemblée générale ; 101 voix pour et 39 contre.

La décision a été saluée par la municipalité qui ne voyait plus le bout du tunnel. "La Ville se réjouit de que ce mouvement social long et dommageable, ayant entrainé de très fortes perturbations dans le service rendu aux habitants, touche à sa fin".

Il faut dire que le manque à gagner pour la Ville de Villeurbanne s’élevait à plus de 30 000 euros par jour depuis le début de la grève.

Les négociations, qui restaient au point mort depuis plusieurs semaines, portaient sur les conditions de travail des agents. Ces derniers ont ainsi obtenu une augmentation de leur régime indemnitaire en 2017. "Elle s'inscrit dans le cadre d'une négociation globale, visant , en période de grève, à mettre en place, d'une part une organisation du service de restauration scolaire, et d'autre part, l'information préalable des familles. Une commission composée de représentants du personnel des écoles, désignés par la CGT, doit commencer à travailler à cet effet", indique la Ville de Villeurbanne. 

Le retour à la normale dans les cantines scolaires n’est cependant prévu que vendredi "en raison des contraintes d’organisation de la cuisine centrale".

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gaspi le 02/06/2016 à 18:32

encore des impots locaux en plus

Signaler Répondre

avatar
pour nos enfants le 02/06/2016 à 11:29
Macron a écrit le 01/06/2016 à 19h01

On pourrait même privatiser l'école publique!

L'école non surement pas, l'école publique est très bien, par contre, privatiser les cantines, oui, pour le bien de tous et surtout des enfants qui se retrouvent pris en otage et à manger froid.

Signaler Répondre

avatar
vaness le 01/06/2016 à 19:32

Àu boulot fainéant

Signaler Répondre

avatar
Macron le 01/06/2016 à 19:01
y a urgence a écrit le 01/06/2016 à 18h24

Je ne comprend que le Maire n'ai pas encore décidé de faire plutôt appel à une société privée pour assurer les repas des enfants.

On pourrait même privatiser l'école publique!

Signaler Répondre

avatar
y a urgence le 01/06/2016 à 18:24

Je ne comprend que le Maire n'ai pas encore décidé de faire plutôt appel à une société privée pour assurer les repas des enfants.

Signaler Répondre

avatar
Bouffe le 01/06/2016 à 17:38

Ouf, des enfants commençaient à donner des signes de malnutrition...Comme dans le Bronx aux dires de Gérard Collomb...

Signaler Répondre

avatar
repas froids le 01/06/2016 à 15:50
atsem a écrit le 01/06/2016 à 15h33

petite précision :
les agents ont décidés : Mr le Maire garde ses 15 euros nets mensuels qu'il avait généreusement accordés et nous nous gardons notre délai de prévenance intact ;
Prets a nous en servir a nouveau . La gréve est suspendue momentanément mais peux très bien reprendre demain . Il est bien dommage que le Maire prenne ses agents pour des demeurés .

Vivement qu'on vous remplace par une entreprise privée.

Signaler Répondre

avatar
atsem le 01/06/2016 à 15:33

petite précision :
les agents ont décidés : Mr le Maire garde ses 15 euros nets mensuels qu'il avait généreusement accordés et nous nous gardons notre délai de prévenance intact ;
Prets a nous en servir a nouveau . La gréve est suspendue momentanément mais peux très bien reprendre demain . Il est bien dommage que le Maire prenne ses agents pour des demeurés .

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 01/06/2016 à 13:16

Lamentable mascarade. Pourquoi ce service de bras cassés n'a t il pas été purement et simplement coulé ?

Signaler Répondre

avatar
ouf le 01/06/2016 à 12:01

ouf.
la bonne nouvelle, quand tout le monde veut négocier.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.