Sauvage agression d’un étudiant à Vénissieux : de 15 à 18 ans de prison pour les trois accusés

Sauvage agression d’un étudiant à Vénissieux : de 15 à 18 ans de prison pour les trois accusés
La cour d'Assises du Rhône - Lyonmag.com

Des peines allant de 15 à 18 ans de prison ont été prononcées ce vendredi à l’encontre de trois jeunes de 22, 23 et 24 ans, jugés depuis lundi devant la Cour d’Assises du Rhône pour tentative de meurtre accompagnée d’un autre crime et vol avec arme.

Les jurés n’ont pas suivi les réquisitions du parquet, qui avait réclamé, jeudi, la prison à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 18 ans, à l’encontre de ces trois jeunes qui comparaissent trois ans après la sauvage agression d’un jeune étudiant à Vénissieux.

La victime, qui s’était perdue en rentrant d’un concert au Ninkasi, attendait ses parents à un abribus lorsqu’elle avait été abordée par un groupe de jeunes, en novembre 2013. Ces derniers l’avaient d’abord agressée, pour obtenir son code de carte bleu. S’en était ensuite suivi un déchainement de violence, lors duquel l’étudiant avait été frappé à coups de marteau puis laissé pour mort au détour d’une rue.

L'étudiant, qui n’avait été retrouvé que le lendemain matin, vit aujourd’hui avec de lourdes séquelles. 

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
prisonssurpeupleespouroucontre.unblog.fr le 19/06/2016 à 13:42

Se retrouver en Centre de Détention et pour un long moment est stupide et triste pour ces jeunes et leurs parents au motif réel d' obtenir avec violence un code de carte bancaire !!!

Cet acte de violence relève de la stupidité et de la folie, accompagnée sans doute de prise d'alcool ou de produits stupéfiants !!!

J'espère que ce jeune aura la force de retrouver une vie normale après avoir vécu le pire instant de sa vie.

En chacun de nous, existe la folie ; "nul n'est à l'abri de se retrouver, malheureusement, un jour, derrière les barreaux d'une prison" !!!

Signaler Répondre

avatar
Denise le 18/06/2016 à 19:20

Pourquoi la violence ne cesse d'augmenter dans nos sociétés ?a méditer,par nos dirigeants.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 18/06/2016 à 16:39

Brzvo! Et on les verra dehors dans moins de 10ans!!
Bel exemple encore une fois!

Mais, ces "jeunes" etaiét ils deja connus de la justice, et faisaient ils deja l objet de sursis...?
Il me semble que oui! (Cf les articles precedents sur cette affaire)

Signaler Répondre

avatar
la belle vie le 17/06/2016 à 18:35

Avec les futures remises de peines qu'ils auront très certainement (bonne conduite, etc etc) , ils s'en sortent très bien. Dans moins de 10 ans ils seront dehors et reprendront leur vie.
Le jeune homme agressé a sa vie bousillée à jamais, pareil pour ses parents. Eux 3 ont pris perpette.
Courage à eux.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 17/06/2016 à 17:02

22 ans incompressible n'aurait pas ete un scandale....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.