Privatisation de Saint-Exupéry : les deux derniers candidats s'engagent à intégrer Ardian et les acteurs locaux

Privatisation de Saint-Exupéry : les deux derniers candidats s'engagent à intégrer Ardian et les acteurs locaux
L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry - LyonMag

Ce mercredi, Gérard Collomb devait se sentir bien seul à l'audition des deux derniers candidats sélectionnés par l'Etat pour la reprise de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.

Le président de la Métropole de Lyon n'a pas pu compter sur la présence de Laurent Wauquiez (Région), Christophe Guilloteau (Département) et Emmanuel Imberton (CCI), qui avaient décidé de boycotter l'évènement, regrettant que seuls Vinci et l'australien Macquarie aient été choisis. D'autant que les acteurs économiques locaux (dont Jean-Michel Aulas ou la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes) préféraient le fonds Ardian.

Mais la réunion semble avoir été fructueuse. Car sur son Facebook, Gérard Collomb a indiqué que Vinci et Macquarie acceptaient, en cas de reprise validée de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, "d’intégrer dans leur consortium les acteurs locaux associés au fonds d’investissement Ardian".

"Je me félicite de ces échanges constructifs et de cette avancée positive pour l'avenir des Aéroports de Lyon. Je veux remercier tous les groupes qui ont présenté leur candidature : j'y vois une marque de confiance pour notre Métropole", a précisé Gérard Collomb.

Le nom du candidat choisi par Bercy sera connu dans les tous prochains jours.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jemegave le 15/07/2016 à 07:38

il faut vendre nos biens pour payer le coiffeur et autres gaspillages

Signaler Répondre

avatar
Doud69510 le 14/07/2016 à 21:49

Magouilles et grosses enveloppes en perspective a l'hotel de ville.

Signaler Répondre

avatar
Le mendiant le 14/07/2016 à 20:31

Vinci n'a besoin de personne sauf à laisser les miettes.... Alors pour celui qui va demander l'aumône !

Signaler Répondre

avatar
JPaul le 14/07/2016 à 15:27

Bien sur que ce sera Vinci, c'est l'heure des cadeaux !

Signaler Répondre

avatar
SpoilAdL le 14/07/2016 à 12:12

Une boutique comme Ardian est ouverte géopolitiquement parlant au concept du nouveau monde +EurAsie+; ce qui n'est pas forcément le cas de Macquarie. De facto on devine ainsi que cela sera Vinci...

Signaler Répondre

avatar
L'entrepreneur le 14/07/2016 à 11:26

On se retire,on menace et on revient. Une belle entente organisée par les politiques. En général les juges n'aiment pas trop ça. Parlez en aux entreprises de BTP qui ont payé de multiples amendes pour ententes ou entraves à la concurrence!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.