Lyon : 32 000 places de parking gratuites mais le centre reste payant

Lyon : 32 000 places de parking gratuites mais le centre reste payant
LyonMag

Durant tout le mois d’août, la plupart des places de parking à Lyon deviennent gratuites, sauf dans le centre. Pour ne désorienter personne, des messages diffusés par les services municipaux apparaitront sur les horodateurs dans les zones non payantes.  

Il faut "répondre aux besoins de rotations et freiner l’immobilisation de longue durée", ont expliqué les services municipaux concernant les 2500 places qui restent payantes dans le centre-ville. Pour être plus précis, cette décision concerne la Presqu’Île, entre les rues d’Algérie et Saint-Exupéry. Le secteur s’étend également entre Bellecour et la place Carnot. Enfin entre Bellecour et Perrache, la zone payante comprend la rue Victor Hugo jusqu’au Rhône.

Du côté du 5e arrondissement, ce sont les quais de Bondy, Fulchiron et Romain-Rolland qui sont touchés. Cette zone payante sera comprise entre la place Benoît-Crépu et la rue Octavio-Mey.

Mais le dispositif n’est pas figé dans le marbre. Au cas où une forte pollution toucherait la ville et qu’une alerte de niveau 3 serait déclenchée par arrêté préfectoral, le prix horaire sera doublé. Et cela quelle que soit la zone de stationnement. Seuls les véhicules électriques et les résidents pourront bénéficier de cette gratuité.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ghujj le 01/08/2016 à 11:24

avatar
Post monétaire le 01/08/2016 à 11:21
otto a écrit le 01/08/2016 à 08h12

En ville, ou tout devrait être gratuit ou tout payant, laisser des rues gratuites et d'autre non revient à engorger les premières avec des voitures ventouses ce qui pénalise les riverains.

Le fric serait-il un piège sans fin ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
otto le 01/08/2016 à 08:12

En ville, ou tout devrait être gratuit ou tout payant, laisser des rues gratuites et d'autre non revient à engorger les premières avec des voitures ventouses ce qui pénalise les riverains.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.