Alpinisme : week-end mortel dans les Alpes

Une vraie série noire a eu lieu ce week-end dans les Alpes. Samedi, une femme de 28 ans habitant Grenoble a fait une chute mortelle dans le massif du Mont Blanc, alors qu’elle escaladait l’Envers des Aiguilles de Chamonix, à 2 800 mètres d’altitude. Par ailleurs, samedi matin, le cadavre d’un alpiniste inconnu d’environ 45 ans a été découvert sur la face nord de l’Aiguille du Midi, toujours à 2 800 mètres d’altitude. Il était mort depuis plusieurs jours. Il pourrait s’agir du corps de Jean-Christophe Sylla, un Parisien de 49 ans en vacances à Chamonix, porté disparu depuis une semaine. Parti en randonnée en début de semaine dernière, il n’a pas donné signe de vie depuis.
Et dimanche, un alpiniste d’une cinquantaine d’années originaire de la région grenobloise est mort après une chute de 40 mètres dans le massif des Ecrins. Il redescendait du sommet du Gioberney avec deux autres personnes quand il est tombé, à 2 600 mètres d’altitude.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.