Succession de Mercier au Sénat : un vrai jeu de chaises musicales

Succession de Mercier au Sénat : un vrai jeu de chaises musicales
Michel Mercier - LyonMag

Michel Mercier se prépare à quitter le Sénat pour cause de cumul des mandats.

Sauf changement peu probable de la loi, les sénateurs ne pourront plus être maire à compter du prochain renouvellement de cette assemblée, c’est-à-dire en septembre prochain.

Dans ce cas, le sénateur-maire MoDem de Thizy-les-Bourgs sera remplacé par la suivante de sa liste. Il s’agit de Michèle Vullien, maire de Dardilly et deuxième vice-présidente de Gérard Collomb à la Métropole.

Si Michèle Vullien remplace effectivement Michel Mercier, il va à son tour lui falloir se mettre en conformité avec la loi sur le cumul des mandats. Elle pourrait bien sûr renoncer à ceindre l’écharpe de parlementaire. Mais dans ce cas, c’est le radical Bernard Fialaire (maire de Belleville) qui récupérerait le siège, ce qui constitue un vrai cauchemar pour Mercier.

En revanche, si Vullien choisit de siéger au Sénat, il lui faudra abandonner à la fois son poste de maire et celui au sein de l’exécutif de Gérard Collomb. À la mairie de Dardilly, on évoque le nom de son adjoint Yann Viremouneix pour lui succéder.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.