Des cocktails Molotov saisis à Bron

Des cocktails Molotov saisis à Bron
photo d'illustration - Lyonmag.com

Pas moins de 10 cocktails Molotov ont été saisis ce lundi matin dans un immeuble du quartier de Parilly, à Bron.

C’est dans le même bâtiment que la police avait déjà saisi 10 kg d’héroïne, 1 kg de résine de cannabis et 632 grammes de cocaïne début octobre.

Une nouvelle opération des forces de l’ordre, ordonnée ce lundi matin, a, cette fois, permis la découverte de ces cocktails molotov, cachés dans un sac, selon le Progrès. Quelques sachets de drogue ont également été saisis.

Une enquête a été ouverte.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 25/11/2016 à 11:31
autodidacte a écrit le 24/11/2016 à 15h08

"Inutile de me faire passer pour un blaireau complotiste"...
Rassurez vous, vous faites ça très bien vous même, sans l'aide de personne :o)

Et à part des attaques personnelles, vous savez faire autre chose ?

Aucune réaction sur le reste des arguments de l'intervention ? :o)

Gnafron. :o)

Signaler Répondre

avatar
autodidacte le 24/11/2016 à 15:08
Post monétaire a écrit le 23/11/2016 à 21h40

".................Pour ce qui est de "chimie cérébrale déséquilibrée" vous m'expliquerez en quoi les cours de psycho peuvent être curatifs................."

Je n'ai pas lié la chimie aux cours de psycho, mais aux sociétés pharmaceutiques et à l'accès à leurs médicaments. (même si parfois la compréhension, la conscience, modifie la chimie du cerveau (voir dernières recherches en neurosciences)).

".................pour la "magouille des sociétés pharmaceutiques" : je veux bien qu'il y ait encore un nouveau complot des "méchantes multinationales" mais en l'occurrence il me semble qu'elles auraient plutôt intérêt (financier) à voir aboutir leurs recherches.................."

Inutile de me faire passer pour un blaireau complotiste :
il est question de laisser le résultat de recherches publiques, accessible au plus grand nombre et non se baser sur les recherches de privés, qui n'iront que là où c'est rentable et qui garderont le résultat des recherches pour eux uniquement.

"..............c'est sur qu'en supprimant le "fric" y aura plus de problème de manque de fric ! c'est d'une logique implacable ! ................."

Si on supprime le fric en restant avec des prix et une utilité au fric, c'est sûr que ce n'est pas une solution :o)
Mais supprimer l'outil monnaie, c'est supprimer l'impératif de faire des bénéfices sur le dos des autres. Vous n'avez pas envie d'y réfléchir, ce n'est pas grave. Continuez vos guerres commerciales primitives au lieu de partager le savoir et faire de "l'autre", autre chose qu'un ennemi.

"Inutile de me faire passer pour un blaireau complotiste"...
Rassurez vous, vous faites ça très bien vous même, sans l'aide de personne :o)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/11/2016 à 14:56
Mouarff a écrit le 24/11/2016 à 13h22

Le viol c'est donc la faute à la Monnaie qui ne finance pas l'éducation sexuelle aux violeurs car trop cher.
Donc dans votre monde post monétaire, pas de violeur car cours d'éducation sexuelle pour tout le monde et pas possible d'en réchapper.
Quels seraient donc ces cours obligatoires dans le monde Post Monétaire et quel sera la légitimité des personnes dispensant es cours ?

"................Le viol c'est donc la faute à la Monnaie qui ne finance pas l'éducation sexuelle aux violeurs car trop cher................."

C'est "avant" qu'il y ait viole qu'il faut agir par l'éducation sexuelle et autre.
Une fois le viol commis, c'est trop tard, avec ou sans monnaie.
Gnafron va :o)

"...............cours d'éducation sexuelle pour tout le monde et pas possible d'en réchapper....................."

l'éducation sexuelle vous ferait donc peur ?

".............Quels seraient donc ces cours obligatoires dans le monde Post Monétaire et quel sera la légitimité des personnes dispensant es cours ?............"

C'est rigolo votre focalisation sur le mot "obligatoire" :o)
Il n'y a pas d'obligation en matière d'éducation actuellement ? Vous êtes contre ? :o)
Et pour la "légitimité", je ne sais pas, actuellement, ça se passe comment ? Et s'il y avait des cours dont les informations transmises étaient "transparentes", débattues en société ?
ça vous dirait un monde pareil ou vous préférez VOTRE dictature suivant le carnet de chèque des parents ? :o)

Signaler Répondre

avatar
Mouarff le 24/11/2016 à 13:22
Post monétaire a écrit le 23/11/2016 à 14h11

"idéologue".... le mot est lâché ! :o)

Avoir des idées est dangereux pour un monde qui ne doit être peuplé que de moutons... qui vont voter avec la peur.... pour le FN.

:o)


Pour répondre à votre "problème" : oui, le viol n'a rien à voir avec l'utilisation de Monnaie. Bravo, vous êtes un fin analyste et les gouvernements manquent de gens éclairés comme vous :o)

Mais le viol est un problème psychologique, de frustration, de chimie cérébrale déséquilibrée, et même de culture de la violence, etc.
Or,

- pourquoi notre monde ne donne pas des cours de psycho dans toutes les écoles ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi n'y a-t-il pas des cours d'éducation sexuelle digne de ce nom ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi les "soins" sont défaillants ? Parce que ça coûte trop cher de soigner correctement, de faire de bonnes recherches sans la magouille des sociétés pharmaceutiques (à cause de l'utilisation du fric).

- justice ? mise à l'écart ? ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)


Etc.
Autre chose ? :o)

Le viol c'est donc la faute à la Monnaie qui ne finance pas l'éducation sexuelle aux violeurs car trop cher.
Donc dans votre monde post monétaire, pas de violeur car cours d'éducation sexuelle pour tout le monde et pas possible d'en réchapper.
Quels seraient donc ces cours obligatoires dans le monde Post Monétaire et quel sera la légitimité des personnes dispensant es cours ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/11/2016 à 21:40
logique AM implacable a écrit le 23/11/2016 à 17h12

"Mais le viol est un problème psychologique, de frustration, de chimie cérébrale déséquilibrée, et même de culture de la violence, etc."

Pour ce qui est de "chimie cérébrale déséquilibrée" vous m'expliquerez en quoi les cours de psycho peuvent être curatifs.

pour la "magouille des sociétés pharmaceutiques" : je veux bien qu'il y ait encore un nouveau complot des "méchantes multinationales" mais en l'occurrence il me semble qu'elles auraient plutôt intérêt (financier) à voir aboutir leurs recherches.

" Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)" répété 3 X :
oui, oui, c'est sur qu'en supprimant le "fric" y aura plus de problème de manque de fric ! c'est d'une logique implacable ! Faut pas vous étonner que personne n'arrive à vous démontrer le contraire et ça suffit largement à vous persuader que vous avez raison sur tout....

".................Pour ce qui est de "chimie cérébrale déséquilibrée" vous m'expliquerez en quoi les cours de psycho peuvent être curatifs................."

Je n'ai pas lié la chimie aux cours de psycho, mais aux sociétés pharmaceutiques et à l'accès à leurs médicaments. (même si parfois la compréhension, la conscience, modifie la chimie du cerveau (voir dernières recherches en neurosciences)).

".................pour la "magouille des sociétés pharmaceutiques" : je veux bien qu'il y ait encore un nouveau complot des "méchantes multinationales" mais en l'occurrence il me semble qu'elles auraient plutôt intérêt (financier) à voir aboutir leurs recherches.................."

Inutile de me faire passer pour un blaireau complotiste :
il est question de laisser le résultat de recherches publiques, accessible au plus grand nombre et non se baser sur les recherches de privés, qui n'iront que là où c'est rentable et qui garderont le résultat des recherches pour eux uniquement.

"..............c'est sur qu'en supprimant le "fric" y aura plus de problème de manque de fric ! c'est d'une logique implacable ! ................."

Si on supprime le fric en restant avec des prix et une utilité au fric, c'est sûr que ce n'est pas une solution :o)
Mais supprimer l'outil monnaie, c'est supprimer l'impératif de faire des bénéfices sur le dos des autres. Vous n'avez pas envie d'y réfléchir, ce n'est pas grave. Continuez vos guerres commerciales primitives au lieu de partager le savoir et faire de "l'autre", autre chose qu'un ennemi.

Signaler Répondre

avatar
logique AM implacable le 23/11/2016 à 17:12
Post monétaire a écrit le 23/11/2016 à 14h11

"idéologue".... le mot est lâché ! :o)

Avoir des idées est dangereux pour un monde qui ne doit être peuplé que de moutons... qui vont voter avec la peur.... pour le FN.

:o)


Pour répondre à votre "problème" : oui, le viol n'a rien à voir avec l'utilisation de Monnaie. Bravo, vous êtes un fin analyste et les gouvernements manquent de gens éclairés comme vous :o)

Mais le viol est un problème psychologique, de frustration, de chimie cérébrale déséquilibrée, et même de culture de la violence, etc.
Or,

- pourquoi notre monde ne donne pas des cours de psycho dans toutes les écoles ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi n'y a-t-il pas des cours d'éducation sexuelle digne de ce nom ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi les "soins" sont défaillants ? Parce que ça coûte trop cher de soigner correctement, de faire de bonnes recherches sans la magouille des sociétés pharmaceutiques (à cause de l'utilisation du fric).

- justice ? mise à l'écart ? ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)


Etc.
Autre chose ? :o)

"Mais le viol est un problème psychologique, de frustration, de chimie cérébrale déséquilibrée, et même de culture de la violence, etc."

Pour ce qui est de "chimie cérébrale déséquilibrée" vous m'expliquerez en quoi les cours de psycho peuvent être curatifs.

pour la "magouille des sociétés pharmaceutiques" : je veux bien qu'il y ait encore un nouveau complot des "méchantes multinationales" mais en l'occurrence il me semble qu'elles auraient plutôt intérêt (financier) à voir aboutir leurs recherches.

" Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)" répété 3 X :
oui, oui, c'est sur qu'en supprimant le "fric" y aura plus de problème de manque de fric ! c'est d'une logique implacable ! Faut pas vous étonner que personne n'arrive à vous démontrer le contraire et ça suffit largement à vous persuader que vous avez raison sur tout....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/11/2016 à 14:11
Fopaldire a écrit le 23/11/2016 à 13h31

Le viol par exemple n'est pas guidé par la Monnaie mon cher Post Intelligence.
Vous n'êtes qu'un dangereux idéologue de plus.

"idéologue".... le mot est lâché ! :o)

Avoir des idées est dangereux pour un monde qui ne doit être peuplé que de moutons... qui vont voter avec la peur.... pour le FN.

:o)


Pour répondre à votre "problème" : oui, le viol n'a rien à voir avec l'utilisation de Monnaie. Bravo, vous êtes un fin analyste et les gouvernements manquent de gens éclairés comme vous :o)

Mais le viol est un problème psychologique, de frustration, de chimie cérébrale déséquilibrée, et même de culture de la violence, etc.
Or,

- pourquoi notre monde ne donne pas des cours de psycho dans toutes les écoles ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi n'y a-t-il pas des cours d'éducation sexuelle digne de ce nom ? Parce que ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)

- Pourquoi les "soins" sont défaillants ? Parce que ça coûte trop cher de soigner correctement, de faire de bonnes recherches sans la magouille des sociétés pharmaceutiques (à cause de l'utilisation du fric).

- justice ? mise à l'écart ? ça coûte trop cher (à cause de l'utilisation du fric)


Etc.
Autre chose ? :o)

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 23/11/2016 à 13:31
Post monétaire a écrit le 22/11/2016 à 18h27

Et il "profite" comment vu qu'il n'y aurait plus de "moyen de profiter"
:o)

Vous croyez vraiment que quelqu'un peut être "citoyen" aux yeux des autres citoyens s'il agit comme une merde ?
Dans le monde actuel, qu'importe si c'est une "merde", du moment qu'il peut payer ! Mais sans monnaie, les "salopards" font comment ?
:o)

Le viol par exemple n'est pas guidé par la Monnaie mon cher Post Intelligence.
Vous n'êtes qu'un dangereux idéologue de plus.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/11/2016 à 18:27
Fopaldire a écrit le 22/11/2016 à 17h13

Dans un monde Post Monétaire l'humain aurait intérêt à profiter des autres comme dans un monde Monétaire in fine.

Et il "profite" comment vu qu'il n'y aurait plus de "moyen de profiter"
:o)

Vous croyez vraiment que quelqu'un peut être "citoyen" aux yeux des autres citoyens s'il agit comme une merde ?
Dans le monde actuel, qu'importe si c'est une "merde", du moment qu'il peut payer ! Mais sans monnaie, les "salopards" font comment ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 22/11/2016 à 17:13

Dans un monde Post Monétaire l'humain aurait intérêt à profiter des autres comme dans un monde Monétaire in fine.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/11/2016 à 16:01

C'est à se demander si, dans un monde post-monétaire, des humains auraient encore un intérêt à faire du trafic de drogue... ou des cocktails Molotov pour défendre leurs "part de marché"....

Réponse : non.

Mais comme nous sommes encore dans un système monétaire (bon système de primitifs), il faut faire tourner l'économie et ce bizness y participe activement... Ne serait-ce en achat d'essence et de flashball... sans parler des assurances, des politiciens ayant besoin de faire peur pour avoir le pouvoir, etc, etc.

:o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.