Budget 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes : plus d’un milliard d’euros d’investissements et 75 millions d’économie

Budget 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes : plus d’un milliard d’euros d’investissements et 75 millions d’économie
Image d'Illustration - Lyonmag

Ce jeudi Laurent Wauquiez, président de la Région, a dévoilé le budget de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour l’année 2017, à l’occasion d’une conférence de presse à l’Hôtel de Région.

Ce nouveau plan 2017 inclut la relance des investissements à hauteur d’un milliard d’euros  "pour des projets concrets", la non-augmentation d’impôts et un objectif d’économie de 75 millions d’euros.

L’investissement de la Région s’appliquera notamment à l’emploi avec près de 86 millions d’euros pour le développement des entreprises, ou encore 50 millions pour la recherche ou l’innovation. Les projets d’avenir sont aussi à l’ordre du jour : la Région veut engager 53 millions d’euros dans le numérique afin que 132 000 prises raccordables à internet haut débit soit installées en Auvergne-Rhône-Alpes. Et en ce qui concerne la sécurité du territoire, ce sont près de 25 millions qui seront injectés notamment pour aménager de la vidéosurveillance dans les gares et lycées.

Fidèle à ses promesses de campagne, Laurent Wauquiez a, par ailleurs, réaffirmé son intention de ne pas augmenter les impôts et autres taxes pour les habitants de la Région. La taxe concernant les cartes grises sera exonérée à 100% pour s’aligner sur le même modèle que l’Auvergne. Seront concernés par cette exonération les véhicules propres neufs.  

Laurent Wauquiez, en a également profité pour souligner une nouvelle fois le manque cruel de gestion de son prédécesseur, Jean-Jack Queyranne. "C’est quand même hallucinant, le laxisme de la précédente gestion, il faut quand même bien réaliser, que ça signifie qu’il payait des train fantômes, qu’il payait des trains en grève et des voyageurs fictifs. Et que la Région s’était fait gruger par la SNCF, près de 20 millions d’euros de façon chronique depuis 5 ans".

Dans le même temps, la Région devrait parvenir à réaliser 75 millions d’euros d’économies supplémentaires en 2017. Cela passe par la baisse des indemnités du train de vie des élus chère à Laurent Wauquiez, qui devrait permettre d’économiser 5,8 millions : "Avec cette baisse d’indemnités, on peut concrètement créer dix maisons de santé ou encore sécurisées trois gares. On fera aussi des économies sur la réduction des coûts immobiliers avec la réduction de l’espace loué à Bruxelles pour des archives. Ce remaniement permet de récupérer 1,5 millions d’euros", détaille le président LR de la Région.

Fier de ce nouveau plan "miracle",  baptisé (sobrement) "new deal", Laurent Wauquiez se dit convaincu que : "Si l’Etat prenait exemple sur la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sur la gestion de son budget, et que cela s’étendait à toute les régions, l’économie de la France pourrait être redressée d’ici 5 ans".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lapin le 03/12/2016 à 09:59
Je demande a écrit le 02/12/2016 à 10h47

Combien de copains de gauche ne seront pas arrosés cette année à cause de ces restrictions budgétaires populistes et antirépublicaines ?

Combien de chasseurs seront arrosés ?

Signaler Répondre

avatar
Denise le 03/12/2016 à 09:24

Le socialisme encourage le laxisme qui leur permet de vider toute les caisses. Bravo mr wauquiez, pour les économies.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 03/12/2016 à 08:49

Bravo Monsieur Wauquiez!

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 02/12/2016 à 10:47

Combien de copains de gauche ne seront pas arrosés cette année à cause de ces restrictions budgétaires populistes et antirépublicaines ?

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr1 le 02/12/2016 à 10:27

Les socialistes sont vraiment des escrocs...

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 02/12/2016 à 05:39

Et L' 45 va nous couter 3 milliards d euros...

Signaler Répondre

avatar
la pie dbdpage le 02/12/2016 à 00:50

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.