Parc OL : acculé, Gérard Collomb met fin à un entretien sur France 5

Mardi soir, le documentaire "Pour quelques hectares de plus" était diffusé sur France 5.

Parc OL : acculé, Gérard Collomb met fin à un entretien sur France 5
Gérard Collomb quitte son bureau durant l'entretien - Capture d'écran France 5

Le réalisateur Nicolas Vescovacci souhaitait alerter sur la disparition progressive des hectares de terres cultivables au profit de grands projets sportifs, culturels ou liés à la société de consommation.
Et parmi eux, le Grand Stade de l'OL.

Toute l'histoire du projet est retracé dans le documentaire, avec des intervenants clés comme les opposants Jean Murard et Philippe Layat, l'ancien avocat de ce dernier Etienne Tête mais aussi Gérard Collomb.

Le sénateur-maire de Lyon apparaît très nerveux lors de l'entretien qu'il accorde au journaliste. Dans son bureau de l'Hôtel de Ville, il va d'abord contester avoir fait un cadeau à Jean-Michel Aulas en lui proposant un prix d'achat du terrain "très peu cher" selon Nicolas Vescovacci.
Ce dernier revient ensuite sur le travail au Sénat de Gérard Collomb qui avait réussi à faire passer un amendement déclarant que "les enceintes sportives destinées à permettre l'organisation de manifestations par une fédération sont déclarées d'intérêt général".

La question de trop pour le président de la Métropole de Lyon sera celle concernant la somme déboursée au total par la collectivité pour aider le Parc OL à voir le jour et à être accessible. "200 millions d'euros qui sont dépensés par la puissance publique pour la construction d'un stade qui va procurer du travail à 1500 personnes, c'est comme cela qu'on développe l'économie à Lyon, et c'est pour ça que les Lyonnais me font confiance et qu'ils m'ont réélu pour un 3e mandat", s'emporte alors Gérard Collomb, mettant fin à l'entretien et quittant son propre bureau.

On entend alors son attaché de presse Pierre Budimir se plaindre que les questions posées ne sont pas celles qui avaient été communiquées au préalable. Gérard Collomb revient ensuite dans son bureau et demande au journaliste d'arrêter son matériel, "j'ai besoin de travailler".

Signe qu'à Lyon, le Grand Stade, malgré sa réussite économique indéniable pour l'OL, reste un sujet tabou.

Tags :

collomb

Parc OL

50-100 sur 143 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Décinois le 13/12/2016 à 11:07
n'est ce pas ? a écrit le 13/12/2016 à 09h53

qui fait les courbettes à qui ?
merci à la maire de défendre ses concitoyens devant la puissance de ce petit capitaliste qui a acheté tout le monde y compris les maires de l'époque, n'est ce pas mr sturlupitude-perlinpinpin ?

et c'est dur ensuite de rentrer dans le rang des gueux quand on a plus de justification corruptive d'avoir les grâces de ces puissants là

Croyez vous que Fautra sera encore invitée au Stade, ou ailleurs quand JMA n'aura plus besoin d'elle ? :))))
Fautra ne défend que son poste, et tire profit d'un programme de développement économique négocié par Crédoz et JS. Rien d'autre.

Signaler Répondre

avatar
i comprend rien ce pôvre louloumou le 13/12/2016 à 11:06
J Lutars a écrit le 13/12/2016 à 10h22

Bof vous vous contredisez en permanence : si Sturla n'est pas en loges c'est précisément qu'il n'était pas un vassal d'Aulas mais un élu intéressé par le développement de la commune

Par contre comment expliquer qu'une grande opposante au stade soit aujourd'hui la supportrice la plus assidue ?

Là je sèche

pourquoi AULAS n'en a plus rien à faire de STURLA ? parce qu'il n'est plus en mesure d'être en mesure d'être corrompu puisque éloigné des décisions qu'on lui dictait -
Les habitants de Decines ont bien eu raison d'avoir voulu assainir le décor politique pour la transparence dont on bénéficie depuis son départ

Il ne comprend pas grand chose ce feu-chérif de substitution !!
ou bien il est inconscient !

Signaler Répondre

avatar
Rien que pour Sturla hi hi hi le 13/12/2016 à 10:53
J Lutars a écrit le 13/12/2016 à 10h22

Bof vous vous contredisez en permanence : si Sturla n'est pas en loges c'est précisément qu'il n'était pas un vassal d'Aulas mais un élu intéressé par le développement de la commune

Par contre comment expliquer qu'une grande opposante au stade soit aujourd'hui la supportrice la plus assidue ?

Là je sèche

hi hi hi...tu t'es trompé de mot....Sturla n'était pas vassal, mais valet.
Après la guerre, le seigneur entretient les relations avec son vassal et l'invite lors des festivités.
Après la guerre, le seigneur mets un coup de pieds à son valet et l'envoie dans les douves....ou les caves...hi hi hi....

Alors, qui était Sturla ?....hi hi hi....

Allez, c'est vraiment d'actualité pour toi et c'est gratos

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/dPGU-zLPaHo&list=PLxvsy3kRxloJLZSKPfAEDawioHjMv0Cw-?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/dPGU-zLPaHo&list=PLxvsy3kRxloJLZSKPfAEDawioHjMv0Cw-?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/dPGU-zLPaHo&list=PLxvsy3kRxloJLZSKPfAEDawioHjMv0Cw-?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />


reviens quand tu veux.....hi hi hi....

Signaler Répondre

avatar
au voleur..... le 13/12/2016 à 10:46
J Lutars a écrit le 13/12/2016 à 10h22

Bof vous vous contredisez en permanence : si Sturla n'est pas en loges c'est précisément qu'il n'était pas un vassal d'Aulas mais un élu intéressé par le développement de la commune

Par contre comment expliquer qu'une grande opposante au stade soit aujourd'hui la supportrice la plus assidue ?

Là je sèche

oui...au voleur, au voleur.....
Sturla dehors....

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/06-12-2016_525919

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus/diffusion-du-06-12-2016-20h45

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 13/12/2016 à 10:22
n'est ce pas ? a écrit le 13/12/2016 à 09h53

qui fait les courbettes à qui ?
merci à la maire de défendre ses concitoyens devant la puissance de ce petit capitaliste qui a acheté tout le monde y compris les maires de l'époque, n'est ce pas mr sturlupitude-perlinpinpin ?

et c'est dur ensuite de rentrer dans le rang des gueux quand on a plus de justification corruptive d'avoir les grâces de ces puissants là

Bof vous vous contredisez en permanence : si Sturla n'est pas en loges c'est précisément qu'il n'était pas un vassal d'Aulas mais un élu intéressé par le développement de la commune

Par contre comment expliquer qu'une grande opposante au stade soit aujourd'hui la supportrice la plus assidue ?

Là je sèche

Signaler Répondre

avatar
n'est ce pas ? le 13/12/2016 à 09:53
J Lutars a écrit le 13/12/2016 à 08h57

Merci pour ce moment de rire ou on apprend que le "rôle de premier magistrat" c'est de ne rater aucun match dans les loges du parc OL

Il est vrai que ce ne sont pas les projets qui l'occupent les weekends à la mairie de Décines

Quand au respect d'Aulas, on le mesurera bien mieux une fois que LF ne sera plus maire, c'est évident

En attendant il doit se marrer devant ces courbettes

qui fait les courbettes à qui ?
merci à la maire de défendre ses concitoyens devant la puissance de ce petit capitaliste qui a acheté tout le monde y compris les maires de l'époque, n'est ce pas mr sturlupitude-perlinpinpin ?

et c'est dur ensuite de rentrer dans le rang des gueux quand on a plus de justification corruptive d'avoir les grâces de ces puissants là

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 13/12/2016 à 08:57
pas de doute a écrit le 12/12/2016 à 16h54

on sent l'amertume de ce pauvre maire viré qui avait pourtant tout fait pour lever le verre dans les loges, mais que ses administrés ont con-damné à rester sur son balcon pour voir ce qu'il dit être "la fête"

alors sa jalousie le pousse à nous raconter la messe .......

Quant à Mme FAUTRA, elle fait tout son possible pour essayer de limiter la casse et les nuisances - et le petit twitto obéit comme on lui impose - et d'ailleurs il aime la fermeté puisqu'il la respecte, ce qui n'était pas le cas jusque là avec les loulous aux commandes de la mairie

Et quand elle vient au stade, ce n'est pas pour faire de la com et du buzz mais pour remplir son rôle de premier magistrat en représentation locale, comme l'aurait fait le LOULOU dans sa feu-fonction de maire

Merci pour ce moment de rire ou on apprend que le "rôle de premier magistrat" c'est de ne rater aucun match dans les loges du parc OL

Il est vrai que ce ne sont pas les projets qui l'occupent les weekends à la mairie de Décines

Quand au respect d'Aulas, on le mesurera bien mieux une fois que LF ne sera plus maire, c'est évident

En attendant il doit se marrer devant ces courbettes

Signaler Répondre

avatar
lyonnais. le 12/12/2016 à 16:58
@lalouloute qui a du spectacle et du son gratos et qui en est HEU-REUX, le pôve ! a écrit le 12/12/2016 à 16h39

les bénéfices ? ils sont privatisés ! et bien ils seront chinois à qui le petit capitalite va vendre nos impots qui ont conditionné son "produit financier"

- sont privatisées également les quasi subventions forfaitaires (600.000 euros /an) payées à la caisse du prince, par la générosité du baron qui ne sort pas cela de son porte monnaie mais de la caisse des contribuables
- alors que ce ne serait pas choquant que ce fut le contraire qui devrait être constaté en remerciement du twitto pour toute la générosité du peuple à son égard

Vrai !!
Après ce digne reportage sur l'indécente moralité des élus de Lyon et des anciens élus de Décines, on a ça aussi dans les tiroirs.....
https://www.lyonmag.com/article/62689/elu-et-avocat-de-l-ol-richard-brumm-pouvait-il-faire-voter-des-subventions-au-club
----Certains ne se gêneront pas pour faire le lien entre les centaines de milliers d’euros versées au club et la supposée rémunération d’honoraires de Me Brumm par l’OL. Au pénal, un tel schéma porte un nom : prise illégale d’intérêts.-----

Alors au nom du peuple, qu'à fait cette justice lyonnaise ?
Alors au nom du peuple, Décines a éjecté son ancien maire en 2014, et Lyon suivra en 2020.

Signaler Répondre

avatar
pas de doute le 12/12/2016 à 16:54
J Lutars a écrit le 12/12/2016 à 16h34

N'oubliez pas de ne pas reconduire la fautra qui se prélasse en loges du parc OL !

Un peu de cohérence politique ne fait pas de mal.

on sent l'amertume de ce pauvre maire viré qui avait pourtant tout fait pour lever le verre dans les loges, mais que ses administrés ont con-damné à rester sur son balcon pour voir ce qu'il dit être "la fête"

alors sa jalousie le pousse à nous raconter la messe .......

Quant à Mme FAUTRA, elle fait tout son possible pour essayer de limiter la casse et les nuisances - et le petit twitto obéit comme on lui impose - et d'ailleurs il aime la fermeté puisqu'il la respecte, ce qui n'était pas le cas jusque là avec les loulous aux commandes de la mairie

Et quand elle vient au stade, ce n'est pas pour faire de la com et du buzz mais pour remplir son rôle de premier magistrat en représentation locale, comme l'aurait fait le LOULOU dans sa feu-fonction de maire

Signaler Répondre

avatar
au voleur.... le 12/12/2016 à 16:48
J Lutars a écrit le 12/12/2016 à 16h34

N'oubliez pas de ne pas reconduire la fautra qui se prélasse en loges du parc OL !

Un peu de cohérence politique ne fait pas de mal.

oui...au voleur, au voleur.....
Sturla dehors....

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/06-12-2016_525919

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus/diffusion-du-06-12-2016-20h45

Signaler Répondre

avatar
A T IL REPONDU ? bien trop lâche pour cela le 12/12/2016 à 16:44
Décinoise. a écrit le 09/12/2016 à 15h57

...et pour compléter votre avis que j'apprécie, je recopie mes questions que je suis en droit de me poser, étant citoyenne, payant mes divers impôts locaux (habitation et foncier), et par conséquent me sentant lésée de la désinformation faite et entretenue par nos anciens élus sur le dossier du stade et de sa genèse:
"""Ce document ne pose t'il pas question ? Morale, éthique ou de droit simplement ?
Collusion donc ? Prise d'intérêts des élus ? on est en droit de se poser les questions, aucune loi ne nous n'en empêche ! (du moins pas encore si on laisse impuni de tels actes)"""
J'assume ce que j'écris, étant aussi citoyenne d'un état de droit !

Que Crédoz et Sturla me répondent sur ce point.
Pourquoi ont ils agit de la sorte, créant une sorte de faillite morale et éthique au regard de la population de Décines ?
Ils étaient maires, donc garants de la bonne gestion de notre ville et de notre argent.

le STURLAPITUDE a t il répondu à vos questions précises ?

lui qui maintenant dispose de tout son temps libre, puisqu'il s'est fait "gicler" par les électeurs de sa commune qui l'ont ainsi qualifié de traitre ayant refusé de prendre l'avis de ses administrés sur un tel projet ?

Signaler Répondre

avatar
@lalouloute qui a du spectacle et du son gratos et qui en est HEU-REUX, le pôve ! le 12/12/2016 à 16:39
J Lutars a écrit le 12/12/2016 à 16h18

Parfaite analyse des coûts.

En bon économiste que vous êtes je suis certain que vous n'avez pas oubliés les recettes et bénéfices du projet à l'échelle de l'agglomération. Selon votre raisonnement le bénéfice est donc égal à 0.

C'est vrai qu'objectivement ça tient la route !

Même si vous aimez la bâche à moutons, ne prenez pas vos interlocuteurs pour des brebis

les bénéfices ? ils sont privatisés ! et bien ils seront chinois à qui le petit capitalite va vendre nos impots qui ont conditionné son "produit financier"

- sont privatisées également les quasi subventions forfaitaires (600.000 euros /an) payées à la caisse du prince, par la générosité du baron qui ne sort pas cela de son porte monnaie mais de la caisse des contribuables
- alors que ce ne serait pas choquant que ce fut le contraire qui devrait être constaté en remerciement du twitto pour toute la générosité du peuple à son égard

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 12/12/2016 à 16:34
Julien. a écrit le 12/12/2016 à 16h29

C'est vraiment devenu une métropole bananière, avec les seigneurs et les autres.
Sûr que je vais l'enregistrer cette émission.
Décines a bien fait finalement de ne pas reconduire le Sturla en 2014, lequel a participé à la pose de la 1ère pierre, avec le sourire, et en oubliant le désespoir de ses concitoyens qui subissent depuis les conséquences du stade.

N'oubliez pas de ne pas reconduire la fautra qui se prélasse en loges du parc OL !

Un peu de cohérence politique ne fait pas de mal.

Signaler Répondre

avatar
au voleur...... le 12/12/2016 à 16:32
Julien. a écrit le 12/12/2016 à 16h29

C'est vraiment devenu une métropole bananière, avec les seigneurs et les autres.
Sûr que je vais l'enregistrer cette émission.
Décines a bien fait finalement de ne pas reconduire le Sturla en 2014, lequel a participé à la pose de la 1ère pierre, avec le sourire, et en oubliant le désespoir de ses concitoyens qui subissent depuis les conséquences du stade.

oui...au voleur, au voleur.....

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/06-12-2016_525919

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus/diffusion-du-06-12-2016-20h45

Signaler Répondre

avatar
Julien. le 12/12/2016 à 16:29

C'est vraiment devenu une métropole bananière, avec les seigneurs et les autres.
Sûr que je vais l'enregistrer cette émission.
Décines a bien fait finalement de ne pas reconduire le Sturla en 2014, lequel a participé à la pose de la 1ère pierre, avec le sourire, et en oubliant le désespoir de ses concitoyens qui subissent depuis les conséquences du stade.

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 12/12/2016 à 16:18
Raphi a écrit le 12/12/2016 à 16h08

là, mon sturla, tu t'égares ou plutôt tu tentes de faire diversion - ce que tu dis est faux, et revenons à nos moutons, les investissements (que les élus ont tronqués pour mieux les faire passer - c'est beau la transparence à la collomb !) ont été ceci (repris dans un post ci-avant, et vérifiés)

-et ce n'est pas peu dire :
>> -- 200 millions de voiries spécifiques à l'activité (et donc inutiles hors du contexte), donc qui n'auraient jamais été crées sans ce fait générateur
>> -- 60 millions de manque à gagner qui vont dans la poche du copain, alors que ce sont les contribuables qui auraient du en profiter en valorisant les terrains au prix du marché
>> -- des millions d'heures d'études (études qui n'en étaient pas puisque téléguidées) payées par le public, et de travail des personnels de la communauté urbaine pour diligenter ce projet privé
>> -- et des tonnes de nuisances CO2 du fait des accès lourds inexistants, les supporters devant venir EN VOITURE rejoindre les points de ramassage des cars au diesel - ce qui vaut aux élus le culot de dire que ce projet serait "écologique"
Tout comme, ce projet, très énergivore, avait obtenu les grâces de l'ADEME en annonçant la production d'électricité solaire au moyen de 24.000 m2 de panneaux solaires - Vous les avez vus ces panneaux ? NON puisqu'ils ont été purement et simplement remplacés par de la bâche à hangar à moutons

Parfaite analyse des coûts.

En bon économiste que vous êtes je suis certain que vous n'avez pas oubliés les recettes et bénéfices du projet à l'échelle de l'agglomération. Selon votre raisonnement le bénéfice est donc égal à 0.

C'est vrai qu'objectivement ça tient la route !

Même si vous aimez la bâche à moutons, ne prenez pas vos interlocuteurs pour des brebis

Signaler Répondre

avatar
lyonnais. le 12/12/2016 à 16:11

Ne pas oublier d'enregistrer cette émission le 16 Décembre, pour se souvenir le moment venu des arrangements entre amis de Aulas et de Collomb, sans oublier les anciens maires de Décines Crédoz et Sturla.

Signaler Répondre

avatar
Raphi le 12/12/2016 à 16:08
Halala ... a écrit le 12/12/2016 à 13h25

L'investissement public comprend aussi, et même surtout, le contournement Sud de Décines, ex-LY6, qui était programmé depuis les années 70, et a désengorgé le centre ville de Charpieu.
Connaissez vous la différence entre un investissement qui va être utilisé 50 ans ou plus, et 1500 emplois créés ? Amortissez vous la construction de votre maison sur une seule année ?? Ca fait cher le loyer mensuel ...

là, mon sturla, tu t'égares ou plutôt tu tentes de faire diversion - ce que tu dis est faux, et revenons à nos moutons, les investissements (que les élus ont tronqués pour mieux les faire passer - c'est beau la transparence à la collomb !) ont été ceci (repris dans un post ci-avant, et vérifiés)

-et ce n'est pas peu dire :
>> -- 200 millions de voiries spécifiques à l'activité (et donc inutiles hors du contexte), donc qui n'auraient jamais été crées sans ce fait générateur
>> -- 60 millions de manque à gagner qui vont dans la poche du copain, alors que ce sont les contribuables qui auraient du en profiter en valorisant les terrains au prix du marché
>> -- des millions d'heures d'études (études qui n'en étaient pas puisque téléguidées) payées par le public, et de travail des personnels de la communauté urbaine pour diligenter ce projet privé
>> -- et des tonnes de nuisances CO2 du fait des accès lourds inexistants, les supporters devant venir EN VOITURE rejoindre les points de ramassage des cars au diesel - ce qui vaut aux élus le culot de dire que ce projet serait "écologique"
Tout comme, ce projet, très énergivore, avait obtenu les grâces de l'ADEME en annonçant la production d'électricité solaire au moyen de 24.000 m2 de panneaux solaires - Vous les avez vus ces panneaux ? NON puisqu'ils ont été purement et simplement remplacés par de la bâche à hangar à moutons

Signaler Répondre

avatar
CHRISTINE le 12/12/2016 à 16:02
quand on aime, on ne compte pas a écrit le 12/12/2016 à 13h51

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus

sur FR Vendredi 16 Décembre 01h05
Rediffusion du mardi 6 décembre 20h50
Documentaire Durée : 1h15min

Tous publics, et surtout ceux qui prennent enfin conscience qu'on nous orend pour des c...

sur FRANCE 5 à 1h05
pendant la nuit, on dort, vous pouvez cependant enregistrer l'émission sur le disque dur de votre box et tranquillement visionner et revisionner et re-re-visionner les mensonges du baronnet et de son "business-partenaire" sur ce projet privé dont finalement plus de la moitié du coût est à la charge de nos enfants ...

Signaler Répondre

avatar
Et oui....dommage mais... le 12/12/2016 à 15:00
Gnafr0n a écrit le 12/12/2016 à 14h27

Dommage que Collomb n'ait pas été capable de mettre en avant cet argument, au lieu de parler d'emplois fictifs...

Et dommage que Crédoz et Sturla aient laissé faire cet expropriation des terrains de Layat car comme le projet originel de la LY6 ou contournement de Charpieu le démontrait bien, ce nouvel axe devait passer au dessus du Biézin, pas en dessous du Biézin, ce qui a créé un contournement dans la ville, au lieu de le mettre hors de la ville, en limite.
Les anciens maires avaient le pouvoir de résister à Collomb et éviter au moins cette injustice dans ce dossier du stade, mais voilà, ils ont préférés laisser faire....et on connait la suite...2014....

Signaler Répondre

avatar
Gnafr0n le 12/12/2016 à 14:27
Halala ... a écrit le 12/12/2016 à 13h25

L'investissement public comprend aussi, et même surtout, le contournement Sud de Décines, ex-LY6, qui était programmé depuis les années 70, et a désengorgé le centre ville de Charpieu.
Connaissez vous la différence entre un investissement qui va être utilisé 50 ans ou plus, et 1500 emplois créés ? Amortissez vous la construction de votre maison sur une seule année ?? Ca fait cher le loyer mensuel ...

Dommage que Collomb n'ait pas été capable de mettre en avant cet argument, au lieu de parler d'emplois fictifs...

Signaler Répondre

avatar
quand on aime, on ne compte pas le 12/12/2016 à 13:51

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus

sur FR Vendredi 16 Décembre 01h05
Rediffusion du mardi 6 décembre 20h50
Documentaire Durée : 1h15min

Tous publics, et surtout ceux qui prennent enfin conscience qu'on nous orend pour des c...

Signaler Répondre

avatar
au voleur...... le 12/12/2016 à 13:37
Halala ... a écrit le 12/12/2016 à 13h25

L'investissement public comprend aussi, et même surtout, le contournement Sud de Décines, ex-LY6, qui était programmé depuis les années 70, et a désengorgé le centre ville de Charpieu.
Connaissez vous la différence entre un investissement qui va être utilisé 50 ans ou plus, et 1500 emplois créés ? Amortissez vous la construction de votre maison sur une seule année ?? Ca fait cher le loyer mensuel ...

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/06-12-2016_525919

http://www.france5.fr/emission/et-pour-quelques-hectares-de-plus/diffusion-du-06-12-2016-20h45

.

Signaler Répondre

avatar
SE SERVIR AVANT DE SERVIR le 12/12/2016 à 13:33
Gnafr0n a écrit le 12/12/2016 à 13h13

200M€ pour procurer du travail à 1500 personnes, ça fait à la louche 130.000€ par travailleur.
Pas mal.
Ces travailleurs habitent tous le Grand Lyon bien-sûr ?
Ca va coûter cher aux contribuables de remettre au travail tous les chômeurs de la Métropole...

d'autant que de dire "création de 1500 empmois" est un mensonge à la taille de l'honnêteté de ce baronnet, ce n'est pas pas peu dire !

En effet, il s'agit du transfert de la SOCIETE OLYMPIQUE LYONNAIS, du 7ème arrondissement jusqu'à DECINES
qu est en tout, de moins de 150 individus, et non pas des créations qui pourraient, (et encore !) pouvoir justifier des subventions directes

Mais on intègre dans ce chiffre pléthorique de soi disant création d'emplois, la construction à venir de restaurants et d'hotels qui seront tout autant du chiffre d'affaires en moins, avec ses conséquences sur l'emploi, dans les établissements de Gerland, parce que jusqu'à nouvel ordre, on ne déjeune ou ne dine ou dort pas simultanément en deux lieux ...... sauf à s'appeler g collomb qui cumule, pour le même objet, les indemntiés de représentation de ses nomreux mandats, sans justification ou sans être inquiété par les services fiscaux (puiusque c'est "légal" comme il aime à le dire quand on lui oppose cette dérive

Signaler Répondre

avatar
Halala ... le 12/12/2016 à 13:25
Gnafr0n a écrit le 12/12/2016 à 13h13

200M€ pour procurer du travail à 1500 personnes, ça fait à la louche 130.000€ par travailleur.
Pas mal.
Ces travailleurs habitent tous le Grand Lyon bien-sûr ?
Ca va coûter cher aux contribuables de remettre au travail tous les chômeurs de la Métropole...

L'investissement public comprend aussi, et même surtout, le contournement Sud de Décines, ex-LY6, qui était programmé depuis les années 70, et a désengorgé le centre ville de Charpieu.
Connaissez vous la différence entre un investissement qui va être utilisé 50 ans ou plus, et 1500 emplois créés ? Amortissez vous la construction de votre maison sur une seule année ?? Ca fait cher le loyer mensuel ...

Signaler Répondre

avatar
Gnafr0n le 12/12/2016 à 13:13

200M€ pour procurer du travail à 1500 personnes, ça fait à la louche 130.000€ par travailleur.
Pas mal.
Ces travailleurs habitent tous le Grand Lyon bien-sûr ?
Ca va coûter cher aux contribuables de remettre au travail tous les chômeurs de la Métropole...

Signaler Répondre

avatar
la vérité ? la voilà ! le 12/12/2016 à 11:05

https://www.lyonmag.com/article/84771/gerland-premier-match-du-lou-le-21-janvier

extrait :
Après avoir tenté de s’opposer à ce projet, y compris en assignant son ami Olivier Ginon en lui réclamant la bagatelle de 30 millions d’euros, Jean-Michel Aulas a compris qu’il n’a rien à gagner en menant cette bataille. Il a surtout réussi à se ridiculiser et à énerver un Gérard Collomb sans qui il n’aurait jamais réussi à mener à bien la construction de son Grand Stade de Décines. Il est vrai que demain le Stade de Gerland ne manquera pas d’atouts. SITUE EN PLEIN CŒUR DE LA VLLE, IL SERA PARFAITEMENT DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN, NOTAMMENT PAR LE METRO.
Voilà qui en fera incontestablement un concurrent redoutable pour le stade de Décines sur le marché de l’événementiel. Surtout quand on sait qu’il sera géré par le groupe GL Events dont on connaît le professionnalisme et la force de frappe sur ce secteur.

Vexation supplémentaire, Le Lou arrive à Gerland en ayant déjà dans sa besace l’entreprise qui donnera son nom au stade rebaptisé Matmut Stadium.

Signaler Répondre

avatar
un peu de vérité, svp.. le 10/12/2016 à 10:20

Magnifique requiem de vérité que tous ces commentaires anti système Collomb et Aulas, suite à ce reportage grandiose.
Un grand merci à ce journaliste qui a eu le courage de "magnifier l'ampleur des magouilles en France" de la part de tous ces élus corrompus à la bêtise financière.
Dommage cependant que les anciens maires Crédoz et Sturla n'aient pas été "approchés" par ce journaliste, on en aurait ainsi et encore appris de bien bonnes sur les méthodes qu'ils ont employés sur Décines en cautionnant l'inacceptable et l'immoral.

Signaler Répondre

avatar
non exhaustif le 10/12/2016 à 09:36
c'est pas peu dire a écrit le 09/12/2016 à 23h16

la réalité ne doit pas en être bien loin ! voire même bien pire !

Nous en sommes arrivés là en démocratie socialiste

C'est bien pour cela qu'avec tous les cadeaux faits par le représentant des lyonnais, on peut confirmer, et sans mentir, qu'il s'agit d'une société privée cotée en bourse dont le président a une certaine influence par copinages multiples, qui s'est bien enrichi d'un stade dont plus de ma moitié a été financée par le public qui a du, doit et devra en assurer au quotidien les nuisances et les servitudes

et ce n'est pas peu dire :
200 millions de voiries spécifiques à l'activité (et donc inutiles hors du contexte), donc qui n'auraient jamais été crées sans ce fait générateur
60 millions de manque à gagner qui vont dans la poche du copain, alors que ce sont les contribuables qui auraient du en profiter en valorisant les terrains au prix du marché
des millions d'heures d'études (qui n'en étaient pas puisque téléguidées) payées par le public, et de travail des personnels de la communauté urbaine pour diligenter ce projet privé
et des tonnes de nuisances CO2 du fait des accès lourds inexistants, les supporters devant venir EN VOITURE rejoindre les points de ramassage des cars au diesel - ce qui vaut aux élus le culot de dire que ce projet serait "écologique"
Tout comme, ce projet, très énergivore, avait obtenu les grâces de l'ADEME en annonçant la production d'électricité solaire au moyen de 24.000 m2 de panneaux solaires - Vous les avez vus ces panneaux ? NON puisqu'ils ont été purement et simplement remplacés par de la bâche à hangar à moutons

Signaler Répondre

avatar
mais bien sûr ! le 09/12/2016 à 23:27

avatar
c'est pas peu dire le 09/12/2016 à 23:16
ben voyons voir ! a écrit le 09/12/2016 à 20h40

Extrait des conversations devifnées entre potes influents de la Métropole :
Tout ce que la « danseuse » a voulu, on lui a généreusement donné, sur le dos des contribuables bien sûr
-
- De quelle surface avez-vous besoin pour votre stade ?
- Eh bien euh ! un stade comme celui de Munich (même capacité) il nous faut 6 hectares théoriquement , mais nous on a besoin de faire un peu de promotion pour payer le stade, donc il nous faut un terrain pas cher et pouvoir densifier au maximum dessus.
- 50 ha ça peut vous allez ?
- Oui mais il ne faut pas que le prix du terrain soit supérieur à 40 euros pour que l’on puisse réaliser une belle plus value à la revente des droits à construire
- Bon ok, on vous refile 50 ha, aujourd’hui en Nac (non aedificandi) on signe le compromis et juste après on modifie le PLU (plan local urbain) pour que vous puissiez construire comme vous l’entendez et on ne fait pas de ZAC pour que vous ayez le moins de contraintes possibles ?
- Et quel prix Jean-Mi, peux tu supporter pour faire ton stade privé ?
- Pour nous Gégé, le prix de 40€ serait bien ! tout du moins c’est sur cette base qu’on a établi notre entrée en bourse, donc c’est difficilement compressible !
- Ben voyons … Pas de problème, nous demanderons donc à France Domaine de les évaluer à ce prix de 40€, même si les terrains, dans le même classement qui appartiennent à un privé, enclavés au milieu des nôtres vous sont vendus 150€ (vous nous avez montré le compromis), mais on fera comme si on le savait pas !
- Et en matière de parkings, et les accès ? quels sont vos besoins ?
- Eh bien, pour nous permettre de faire le maximum de flouze en promotion immobilière sur le site, si nous pouvions déporter les parkings (le bitume immobilise bcp d’espace et c' est pas rentable) sur des sites publics ça nous irait bien ! le plus loin possible avec cependant des infrastructures qui nous seraient réservées sans avoir à les sécuriser ni à les entretenir et qu'on puisse les utiliser comme on veut quand on veut
- Pas de problème, banco ! on vous propose gratos l’extension des parkings à réaliser sur le site d’Eurexpo et voie publique à exproprier à usage privé pour les rejoindre aux jours de matches avec protection par feux à toutes les intersections des pénétrantes sur LYON - On fermera ces voiries avec des barrières adhoc les jours de non-matches (c'est-à-dire 330 jours par an)
- Idem pour le parking déporté des Panettes sur la commune de MEYZIEU où on construira 5000 places que l’on n’ouvrira, comme vous nous le demandez, que si la jauge du stade est supérieure à 41.000 sièges
- Et ça nous coutera combiien ?
- On va faire un effort, on vous le fait gratos, mais il ne faudra pas faire état des vrais chiffres, ça ferait râler les gueux, promis ? et interdiction de communiquer les documents signés entre nous.

la réalité ne doit pas en être bien loin ! voire même bien pire !

Nous en sommes arrivés là en démocratie socialiste

Signaler Répondre

avatar
furher le 09/12/2016 à 23:04
"Agent" a écrit le 09/12/2016 à 21h41

Je travaille à la Métropole et j'ai honte... Vraiment honte.
Il n'y a pas de recyclage de papier, nos véhicules de service ne sont pas électriques, on étouffe dans la ville, mais pas de gratuité des transports !
Par contre on voit le clientélisme, le copinage d'un maire qui ne se remet jamais en question.
Je comprends mieux l'ambiance étouffante de cette collectivité, où tout passe par la force, sans la moindre concertation, où les agents sont convoqués et humiliés dès qu'ils font entendre un voix discordante.
Notre objectif ? Permettre à notre grand patron de rayonner à travers ses projets mégalomaniaques.
J'ai honte.
Je viens d'une autre collectivité et je suis horrifié chaque jour de l'absence totale de combativité de mes collègues, résignés...

c'est la dictature gagnée par du pain et des jeux
et les cireurs de pompe insipides cautionnent cela en espérant avoir quelques miettes

Signaler Répondre

avatar
"Agent" le 09/12/2016 à 21:41

Je travaille à la Métropole et j'ai honte... Vraiment honte.
Il n'y a pas de recyclage de papier, nos véhicules de service ne sont pas électriques, on étouffe dans la ville, mais pas de gratuité des transports !
Par contre on voit le clientélisme, le copinage d'un maire qui ne se remet jamais en question.
Je comprends mieux l'ambiance étouffante de cette collectivité, où tout passe par la force, sans la moindre concertation, où les agents sont convoqués et humiliés dès qu'ils font entendre un voix discordante.
Notre objectif ? Permettre à notre grand patron de rayonner à travers ses projets mégalomaniaques.
J'ai honte.
Je viens d'une autre collectivité et je suis horrifié chaque jour de l'absence totale de combativité de mes collègues, résignés...

Signaler Répondre

avatar
ben voyons voir ! le 09/12/2016 à 20:40

Extrait des conversations devifnées entre potes influents de la Métropole :
Tout ce que la « danseuse » a voulu, on lui a généreusement donné, sur le dos des contribuables bien sûr
-
- De quelle surface avez-vous besoin pour votre stade ?
- Eh bien euh ! un stade comme celui de Munich (même capacité) il nous faut 6 hectares théoriquement , mais nous on a besoin de faire un peu de promotion pour payer le stade, donc il nous faut un terrain pas cher et pouvoir densifier au maximum dessus.
- 50 ha ça peut vous allez ?
- Oui mais il ne faut pas que le prix du terrain soit supérieur à 40 euros pour que l’on puisse réaliser une belle plus value à la revente des droits à construire
- Bon ok, on vous refile 50 ha, aujourd’hui en Nac (non aedificandi) on signe le compromis et juste après on modifie le PLU (plan local urbain) pour que vous puissiez construire comme vous l’entendez et on ne fait pas de ZAC pour que vous ayez le moins de contraintes possibles ?
- Et quel prix Jean-Mi, peux tu supporter pour faire ton stade privé ?
- Pour nous Gégé, le prix de 40€ serait bien ! tout du moins c’est sur cette base qu’on a établi notre entrée en bourse, donc c’est difficilement compressible !
- Ben voyons … Pas de problème, nous demanderons donc à France Domaine de les évaluer à ce prix de 40€, même si les terrains, dans le même classement qui appartiennent à un privé, enclavés au milieu des nôtres vous sont vendus 150€ (vous nous avez montré le compromis), mais on fera comme si on le savait pas !
- Et en matière de parkings, et les accès ? quels sont vos besoins ?
- Eh bien, pour nous permettre de faire le maximum de flouze en promotion immobilière sur le site, si nous pouvions déporter les parkings (le bitume immobilise bcp d’espace et c' est pas rentable) sur des sites publics ça nous irait bien ! le plus loin possible avec cependant des infrastructures qui nous seraient réservées sans avoir à les sécuriser ni à les entretenir et qu'on puisse les utiliser comme on veut quand on veut
- Pas de problème, banco ! on vous propose gratos l’extension des parkings à réaliser sur le site d’Eurexpo et voie publique à exproprier à usage privé pour les rejoindre aux jours de matches avec protection par feux à toutes les intersections des pénétrantes sur LYON - On fermera ces voiries avec des barrières adhoc les jours de non-matches (c'est-à-dire 330 jours par an)
- Idem pour le parking déporté des Panettes sur la commune de MEYZIEU où on construira 5000 places que l’on n’ouvrira, comme vous nous le demandez, que si la jauge du stade est supérieure à 41.000 sièges
- Et ça nous coutera combiien ?
- On va faire un effort, on vous le fait gratos, mais il ne faudra pas faire état des vrais chiffres, ça ferait râler les gueux, promis ? et interdiction de communiquer les documents signés entre nous.

Signaler Répondre

avatar
tu ne nous manques pas à DECINES, bien au contraire ! le 09/12/2016 à 19:05
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 18h42

Layat a surtout changé d'avocat :) Plus pragmatique et moins politique.

pauvre LOULOU A SA JEROME tu es à l'image de la statue que tu as fait poser pour 790.000 euros sur le site de MIRIBEL, sur le dos des contribuables pour faire encore un peu de comm personnelle,
comme si les gens étaient dupes .....

tes jours de gloire sont anéantis mon pov louloute
avec ou sans comm

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 09/12/2016 à 18:42
check a écrit le 09/12/2016 à 16h41

etienne tete approuve ce message

Layat a surtout changé d'avocat :) Plus pragmatique et moins politique.

Signaler Répondre

avatar
check le 09/12/2016 à 16:41
Décinoise. a écrit le 09/12/2016 à 16h07

Sûrement que la justice"à la lyonnaise" a enfin ouvert les yeux face à l'injustice de Collomb et de Sturla envers M. Layat, ou peut-être aussi que certains juges ont regardé le reportage qui dénonce et qui dérange:
https://www.lyonmag.com/article/84726/philippe-layat-remporte-une-petite-victoire-au-tribunal-face--la-mtropole

Est ce que les 3 élus en tandem avec Aulas pourraient être inquiétés dans un proche avenir ?
Pourquoi pas, ..........messieurs les juges ?

etienne tete approuve ce message

Signaler Répondre

avatar
Décinoise. le 09/12/2016 à 16:07
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 11h31

@ne-pas-confondre: le Montout et ses hectares en bordure de Rocade n'ont jamais intéressé le moindre projet immobilier, bien qu'il soit classé en ZAC depuis 30 ans. Le Parc OL est un programme d'investissement comme un autre.

Moi moi qui suit riverain, je préfère largement un beau complexe sportif et 2 soirs de matchs par mois - à des hangars à camions 7j/7. En face des habitations ? les terrains d'entrainement: de l'herbe et encore de l'herbe. La valeur du terrain a été validée, re-validée et re-re-validée par la justice. Le long de la Rocade ? 1500 emplois créés - là ou 4 ou 5 agriculteurs travaillaient, sur des terrains en location qui n'étaient pas destinés à rester agricole.

Sûrement que la justice"à la lyonnaise" a enfin ouvert les yeux face à l'injustice de Collomb et de Sturla envers M. Layat, ou peut-être aussi que certains juges ont regardé le reportage qui dénonce et qui dérange:
https://www.lyonmag.com/article/84726/philippe-layat-remporte-une-petite-victoire-au-tribunal-face--la-mtropole

Est ce que les 3 élus en tandem avec Aulas pourraient être inquiétés dans un proche avenir ?
Pourquoi pas, ..........messieurs les juges ?

Signaler Répondre

avatar
Décinoise. le 09/12/2016 à 15:57
l'affaire n'ese a écrit le 09/12/2016 à 15h26

ah bon ? v, aaldée la valeur des terrains ? par qui ? par GIORGI et le baron sur un coin de table, après calcul de ce qui pouvait être acceptable pour le Dieu AULAS ?

alors pourquoi ce spécialiste des affaires tordues (p.m. PC annulés sur les bords de Saône - Métropole) ne pouvait il pas rendre "public" en toute transparence, un courrier relatant ce prix, fixé en 2009 c'est à dire deux avant que le terrain passe en constructible par modification spécifiquement organisé pour que ce secteur, jusque là en NA (non aedificandi) devienne constructible POSTERIEUREMENT (en 2011) à,la fixation du prix ....
T'as pas une toute petite idée !

...et pour compléter votre avis que j'apprécie, je recopie mes questions que je suis en droit de me poser, étant citoyenne, payant mes divers impôts locaux (habitation et foncier), et par conséquent me sentant lésée de la désinformation faite et entretenue par nos anciens élus sur le dossier du stade et de sa genèse:
"""Ce document ne pose t'il pas question ? Morale, éthique ou de droit simplement ?
Collusion donc ? Prise d'intérêts des élus ? on est en droit de se poser les questions, aucune loi ne nous n'en empêche ! (du moins pas encore si on laisse impuni de tels actes)"""
J'assume ce que j'écris, étant aussi citoyenne d'un état de droit !

Que Crédoz et Sturla me répondent sur ce point.
Pourquoi ont ils agit de la sorte, créant une sorte de faillite morale et éthique au regard de la population de Décines ?
Ils étaient maires, donc garants de la bonne gestion de notre ville et de notre argent.

Signaler Répondre

avatar
Décinoise. le 09/12/2016 à 15:46
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 11h16

@Décinoise: Les oppositions virulentes de certains sont d'avantage liées à des craintes de perte de valeur de leur patrimoine immobilier - qu'à une pseudo lutte pour le Peuple, contre l'allégeance au monde de la finance. Ces terrains n'avaient pas vocation à rester agricoles. Je le savait en achetant mon appart. Vous le saviez en achetant votre pavillon.

JE pense que vos craintes ne sont pas justifiées: l'impact sonore autant que visuel du Stade est très limité. Au vu des améliorations des voiries et accès, nous sommes largement gagnants. Sauf qques maisons, c'est vrai (Chantalouette et chemin du Montout).

D'autre part, en dehors du Stade et des aménagements annexes (Hotel, bureaux et commerces), la colline du Montout n'est pas et ne sera pas construite: les 5 terrains d'entrainement et les parkings verts sont ... de l'herbe. Pas du terrain constructible. Plus de 70 recours ont été faits par les anti-stade: qui les ont tous perdus. Vos allusions de corruption sont juste désolantes.

Encore les pro Sturla qui nous parlent de poésie.....
Mais si cet équipement était largement à l'avantage de la commune, Sturla aurait été élu, Décines étant l'emblématique "dernier bastion de la gauche", mais de la vrai gauche, pas celle de Sturla qui s'est cru impuni de ses actes despotiques et de sa désastreuse gestion de la ville.
Du coup, nous, de la vrai gauche, on a préféré laisser couler le navire plutôt que reconduire un monstre despotique et proprement imbus de sa personne à la tête de la ville.
Et pour résumé, Sturla dehors, et on fait avec ce stade maintenant.

Et le reportage le démontre très clairement que Crédoz et Sturla ont joué avec la loi, en se mettant "border line" avec un prix de vente agricole et le changement du PLU ensuite....faisant gagner à Collomb/Aulas la partie.
Aucune déontologie ou d'éthique de la fonction de maire par ces 2 personnages, juste qu'ils ne se voyaient que dans les yeux du Collomb.
Et le coût du tram ? 76 millions d'euros au final...on marche sur la tête !
Mais sa partie aujourd'hui, à Sturla, c'est d'essayer de gérer son avenir, vu qu'il n'a justement rien vu venir...de son éviction.
Et PLUS JAMAIS il ne reviendra en tant que maire, faites nous confiance.

Signaler Répondre

avatar
l'affaire n'ese le 09/12/2016 à 15:26
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 11h31

@ne-pas-confondre: le Montout et ses hectares en bordure de Rocade n'ont jamais intéressé le moindre projet immobilier, bien qu'il soit classé en ZAC depuis 30 ans. Le Parc OL est un programme d'investissement comme un autre.

Moi moi qui suit riverain, je préfère largement un beau complexe sportif et 2 soirs de matchs par mois - à des hangars à camions 7j/7. En face des habitations ? les terrains d'entrainement: de l'herbe et encore de l'herbe. La valeur du terrain a été validée, re-validée et re-re-validée par la justice. Le long de la Rocade ? 1500 emplois créés - là ou 4 ou 5 agriculteurs travaillaient, sur des terrains en location qui n'étaient pas destinés à rester agricole.

ah bon ? v, aaldée la valeur des terrains ? par qui ? par GIORGI et le baron sur un coin de table, après calcul de ce qui pouvait être acceptable pour le Dieu AULAS ?

alors pourquoi ce spécialiste des affaires tordues (p.m. PC annulés sur les bords de Saône - Métropole) ne pouvait il pas rendre "public" en toute transparence, un courrier relatant ce prix, fixé en 2009 c'est à dire deux avant que le terrain passe en constructible par modification spécifiquement organisé pour que ce secteur, jusque là en NA (non aedificandi) devienne constructible POSTERIEUREMENT (en 2011) à,la fixation du prix ....
T'as pas une toute petite idée !

Signaler Répondre

avatar
il continue à nous intoxiquer, la pollution de l'air nous suffit ! le 09/12/2016 à 15:16
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 11h31

@ne-pas-confondre: le Montout et ses hectares en bordure de Rocade n'ont jamais intéressé le moindre projet immobilier, bien qu'il soit classé en ZAC depuis 30 ans. Le Parc OL est un programme d'investissement comme un autre.

Moi moi qui suit riverain, je préfère largement un beau complexe sportif et 2 soirs de matchs par mois - à des hangars à camions 7j/7. En face des habitations ? les terrains d'entrainement: de l'herbe et encore de l'herbe. La valeur du terrain a été validée, re-validée et re-re-validée par la justice. Le long de la Rocade ? 1500 emplois créés - là ou 4 ou 5 agriculteurs travaillaient, sur des terrains en location qui n'étaient pas destinés à rester agricole.

Au cas où tu l'ignorerais, relis les propos d'un post ci-avant dont je te tiens copie dans le cas où tu ne saches pas lire

- implanter un stade à cet endroit "c'est s'être privé d'implanter en lieu et place des activités très productrices comme une pépinière d'entreprises du genre ZAC du CHENE à BRON, qui est maitrisée par la collectivité sur une surface de même importance avec une diversification des activités et un net meilleur rendu au niveau de la rentabilité au mètre carré occupé (tant en emplois qu'en fiscalité locale)"

Tout ce que tu dis est de la littérature de flyer commercial, de même espèce que ceux, mensongers à outrance, ont été publiés par tes mandants (puisque tu étais en collusion avec eux) au moment du lancement de vos hostilités

Signaler Répondre

avatar
il continue à nous intoxiquer, la pollution de l'air nous suffit ! le 09/12/2016 à 15:12
Décinois a écrit le 09/12/2016 à 11h31

@ne-pas-confondre: le Montout et ses hectares en bordure de Rocade n'ont jamais intéressé le moindre projet immobilier, bien qu'il soit classé en ZAC depuis 30 ans. Le Parc OL est un programme d'investissement comme un autre.

Moi moi qui suit riverain, je préfère largement un beau complexe sportif et 2 soirs de matchs par mois - à des hangars à camions 7j/7. En face des habitations ? les terrains d'entrainement: de l'herbe et encore de l'herbe. La valeur du terrain a été validée, re-validée et re-re-validée par la justice. Le long de la Rocade ? 1500 emplois créés - là ou 4 ou 5 agriculteurs travaillaient, sur des terrains en location qui n'étaient pas destinés à rester agricole.

FAUX archi FAUX !
Le STURLUPINOU est à la manoeuvre du mensonge, qui est son quotidien
Contrairement à ce que tu affirmes, le terrain en question n'était absolument pas une ZAC mais tout simplement une RF réserve foncière - sauf si tu peux me présenter le cahier des charges et le règlement de cette ZAC

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 09/12/2016 à 11:31

@ne-pas-confondre: le Montout et ses hectares en bordure de Rocade n'ont jamais intéressé le moindre projet immobilier, bien qu'il soit classé en ZAC depuis 30 ans. Le Parc OL est un programme d'investissement comme un autre.

Moi moi qui suit riverain, je préfère largement un beau complexe sportif et 2 soirs de matchs par mois - à des hangars à camions 7j/7. En face des habitations ? les terrains d'entrainement: de l'herbe et encore de l'herbe. La valeur du terrain a été validée, re-validée et re-re-validée par la justice. Le long de la Rocade ? 1500 emplois créés - là ou 4 ou 5 agriculteurs travaillaient, sur des terrains en location qui n'étaient pas destinés à rester agricole.

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 09/12/2016 à 11:16

@Décinoise: Les oppositions virulentes de certains sont d'avantage liées à des craintes de perte de valeur de leur patrimoine immobilier - qu'à une pseudo lutte pour le Peuple, contre l'allégeance au monde de la finance. Ces terrains n'avaient pas vocation à rester agricoles. Je le savait en achetant mon appart. Vous le saviez en achetant votre pavillon.

JE pense que vos craintes ne sont pas justifiées: l'impact sonore autant que visuel du Stade est très limité. Au vu des améliorations des voiries et accès, nous sommes largement gagnants. Sauf qques maisons, c'est vrai (Chantalouette et chemin du Montout).

D'autre part, en dehors du Stade et des aménagements annexes (Hotel, bureaux et commerces), la colline du Montout n'est pas et ne sera pas construite: les 5 terrains d'entrainement et les parkings verts sont ... de l'herbe. Pas du terrain constructible. Plus de 70 recours ont été faits par les anti-stade: qui les ont tous perdus. Vos allusions de corruption sont juste désolantes.

Signaler Répondre

avatar
foledire le 09/12/2016 à 10:35
ne pas confondre a écrit le 09/12/2016 à 10h16

Yu n'as tout compris !
Le stade 'privé" et son tiroir caisse est géré par une société privée, certes !
Mais cette société privée n'aurait pu faire son transfert, puisqu'il s'agit bien de transfert d'un point à l'autre de la métropole, et non une création comme on voudrait vous le faire croire !) sans les cadeaux des contribuables, à savoir et ce n'est pas u ne bagatelle :
1)- manque à gagner pour la collectivité d'environ 60 millions d'euros (360 millions de francs pour les nostalgiques) pour avoir "donné" un terrain au 1/4 de sa valeur, meilleure localisation commerciale de l'agglo compte tenu de 1,5 km de vitrine sur rocade où passent 120.000 vehicules/j) quoiqu'en disent les bénéficiaires de ce cadeau
2)- création de 15 km de voiries goudronnées "dédiées" c'est à dire qu'elles ne sont ouvertes qu'au moment des manifestations (c'est à dire en gros 30 fois x 5 h) le reste du temps, ces voies sont fermées par blocage puisque inutiles pour d'autres utilisations ne correspondant en rien aux éventuels besoins locaux autres
-3) entretien et sécurité de ces voies et espaces agricoles exploités surabondamment acquis par la contrainte, assurés par les contribuables
4)- un tram "in situ"' sur une propriété privée avec toutes les coûts et les servitudes qui vont avec (également fermé en dehors des spectacles) c'est 71 Millions d'euros, malgré encore une fois les mensonges du baronnet
5) c'est s'être privé d'implanter en lieu et place des activités très productrices comme une pépinière d'entreprises du genre ZAC du CHENE à BRON, qui est maitrisée par la collectivité sur une surface de même importance avec une diversification des activités et un net meilleur rendu au niveau de la rentabilité au mètre carré occupé (tant en emplois qu'en fiscalité locale)

Alors qu'une infrastructure comme le TGV paris Turin (par ailleurs complètement contestable quant à sa réelle utilité ... qui interpelle quand même quand on sait que c'est encore VINCI qui en est le constructeur - suite à avoir en été l'instigateur, copinage oblige) il s'agit d'un équipement public qui en reste le propriétaire et qui "vend" un contrat de concession

Alors que les contribuables lyonnais n'auront jamais le retour sur leurs investissements qui, spécifiques, sont partout ailleurs payés par l'utilisateur unique commercial, comme ce fut le cas pour les aménagements routiers sur le périphérie pour les accès du grand carrefour de VENISSIEUX par exemple

etc... etc...

et quand le "sauveur de l'humanité" avec son fameux "modèle économique sur le dos des autres" entreprend de lacher une partie du capital de sa société pour faire face aux difficultés de trésorerie, il vend nos impots

Signaler Répondre

avatar
ne pas confondre le 09/12/2016 à 10:16
pierretg a écrit le 09/12/2016 à 02h06

Vous parlez tous du stade mais il y a 100 fois pire: la ligne TGV Lyon -Turin mais chut personne ne sait quoi que se soit là dessus.
L'énorme différence c'est que d'un côté la gestion est privée et de l'autre les dettes seront à nous de les payer.
Mais chut il n'y a pas de corrompus dans cette affaire...

Yu n'as tout compris !
Le stade 'privé" et son tiroir caisse est géré par une société privée, certes !
Mais cette société privée n'aurait pu faire son transfert, puisqu'il s'agit bien de transfert d'un point à l'autre de la métropole, et non une création comme on voudrait vous le faire croire !) sans les cadeaux des contribuables, à savoir et ce n'est pas u ne bagatelle :
1)- manque à gagner pour la collectivité d'environ 60 millions d'euros (360 millions de francs pour les nostalgiques) pour avoir "donné" un terrain au 1/4 de sa valeur, meilleure localisation commerciale de l'agglo compte tenu de 1,5 km de vitrine sur rocade où passent 120.000 vehicules/j) quoiqu'en disent les bénéficiaires de ce cadeau
2)- création de 15 km de voiries goudronnées "dédiées" c'est à dire qu'elles ne sont ouvertes qu'au moment des manifestations (c'est à dire en gros 30 fois x 5 h) le reste du temps, ces voies sont fermées par blocage puisque inutiles pour d'autres utilisations ne correspondant en rien aux éventuels besoins locaux autres
-3) entretien et sécurité de ces voies et espaces agricoles exploités surabondamment acquis par la contrainte, assurés par les contribuables
4)- un tram "in situ"' sur une propriété privée avec toutes les coûts et les servitudes qui vont avec (également fermé en dehors des spectacles) c'est 71 Millions d'euros, malgré encore une fois les mensonges du baronnet
5) c'est s'être privé d'implanter en lieu et place des activités très productrices comme une pépinière d'entreprises du genre ZAC du CHENE à BRON, qui est maitrisée par la collectivité sur une surface de même importance avec une diversification des activités et un net meilleur rendu au niveau de la rentabilité au mètre carré occupé (tant en emplois qu'en fiscalité locale)

Alors qu'une infrastructure comme le TGV paris Turin (par ailleurs complètement contestable quant à sa réelle utilité ... qui interpelle quand même quand on sait que c'est encore VINCI qui en est le constructeur - suite à avoir en été l'instigateur, copinage oblige) il s'agit d'un équipement public qui en reste le propriétaire et qui "vend" un contrat de concession

Alors que les contribuables lyonnais n'auront jamais le retour sur leurs investissements qui, spécifiques, sont partout ailleurs payés par l'utilisateur unique commercial, comme ce fut le cas pour les aménagements routiers sur le périphérie pour les accès du grand carrefour de VENISSIEUX par exemple

etc... etc...

Signaler Répondre

avatar
Décinoise. le 09/12/2016 à 09:45
Populisme ? a écrit le 08/12/2016 à 13h41

Diffamer: Chercher à perdre quelqu'un de réputation en lui imputant un fait qui porte atteinte à son honneur, à sa considération.

Populisme: Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » et prône à son recours, tout particulièrement en opposant ses intérêts avec ceux de « l'élite », qu'il prend pour cible de ses critiques, s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique.

Alors Collomb, Crédoz et Sturla n'ont ils pas fait preuve de populisme en déclarant ce stade "privé" d'intérêt public ?
Alors Collomb, Crédoz et Sturla n'ont ils pas fait preuve d'allégeance au monde la finance en minorant le prix des terrains de 50 millions d'euros....toujours au détriment des intérêts des villes et communes, donc nous, le peuple ?

Juste pour servir leurs idées dévolus à un corpus idéologique ?

Et en laissant la facture au....peuple !!

Signaler Répondre

avatar
pierretg le 09/12/2016 à 02:06

Vous parlez tous du stade mais il y a 100 fois pire: la ligne TGV Lyon -Turin mais chut personne ne sait quoi que se soit là dessus.
L'énorme différence c'est que d'un côté la gestion est privée et de l'autre les dettes seront à nous de les payer.
Mais chut il n'y a pas de corrompus dans cette affaire...

Signaler Répondre

avatar
Luci 2 le 08/12/2016 à 18:20

Plus un élu est réélu et plus il devient mégalo et confond son mandat électoral avec son prestige personnel.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.