Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cinq ans requis contre le routier qui avait tué deux policiers à Vienne

L’avocat général a requis, devant la cour d’appel de Grenoble, cinq ans de prison dont trois ferme pour le conducteur d’un poids-lourd qui avait tué deux policiers le 18 avril dernier à Vienne.
Le 18 avril à 4h30, sur la RN 407 à Vienne, Mohamed El Harche, un chauffeur routier de 38 ans, s’aperçoit qu’il s’est trompé de route et veut faire demi-tour. Mais deux policiers arrivent en moto et percutent violemment le poids-lourd. Résultat : Sylvain Courbon, 24 ans et Mickaël Jomard, 29 ans, sont tués sur le coup. Les deux policiers, qui habitaient en Ardèche, se rendaient au commissariat de Vénissieux où ils travaillaient.
Après les premières analyses, les enquêteurs constatent que Mohamed El Harche a un taux d’alcoolémie de 0,8 grammes au lieu des 0,5 autorisés.
Lors de ce procès, l’avocat général a donc requis une peine de cinq ans de prison dont trois ferme, plus une annulation du permis de conduire pendant cinq ans et une interdiction à vie d’exercer la profession de chauffeur routier pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Une peine plus lourde qu’en première instance, où Mohamed El Harche avait été condamné par le tribunal correctionnel de Vienne à cinq ans de prison dont deux ferme et une annulation du permis de conduire pendant trois ans. Du coup, son avocate, Me Yanina Castelli, a demandé la confirmation du premier jugement. La décision a été mise en délibéré au 8 septembre.



Tags : accident | vienne | mort | routier | policiers |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.