Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Najat Vallaud-Belkacem - DR

Najat Vallaud-Belkacem craque à l’Assemblée nationale

Najat Vallaud-Belkacem - DR

La scène s'est déroulée mardi soir à l'Assemblée nationale lors des "questions sur la politique d'éducation". Pas vraiment la séance la plus populaire pour les députés, ni souvent reprise dans les médias.

C'est peut-être pour cela que Najat Vallaud-Belkacem a adopté une attitude pour le moins lunaire. Sur les réseaux sociaux, ses détracteurs se sont déchaînés. Le Point y voit "un étrange comportement de fin de règne".

 

Alors que la ministre de l'Education nationale écoute la question de la députée LR Virginie Duby-Muller, elle commence à rire sur son siège. Au moment de répondre à la parlementaire, Najat Vallaud-Belkacem glousse encore et explique brièvement l'origine de son hilarité : "Je vous cache pas qu'il y a quelque chose de si cocasse... de si cocasse à vous entendre parler de lycées d'éducation prioritaire", s'adresse-t-elle à son opposante.
Sans répondre à la question, elle rejette ensuite la faute sur les Républicains d'un ton hautain.

A tel point que Virginie Duby-Muller lâche "Elle n'est pas bien", estomaquée par la réaction de la ministre, qui se présentera en juin aux élections législatives à Villeurbanne.

 


Najat Vallaud-Belkacem encore plus odieuse que... par bvoltaire


Tags : Najat Vallaud-Belkacem | Najat Vallaud Belkacem |

Commentaires 111

Déposé le 12/01/2017 à 10h56  
Par C'est du commerce pas de l'info Citer

Crazydiam a écrit le 12/01/2017 à 10h32

@ Ouf : Quel est votre sous-entendu quand vous dites : " Quand on sait pourquoi cette personne a été nommée à ce poste, on ne peut que se réjouir de la voir bientôt quitter la scène politique."
@ Lyon Mag : pourquoi relayer une vidéo d'un site classé à l'extreme-droite ?

"@ Lyon Mag : pourquoi relayer une vidéo d'un site classé à l'extreme-droite ?"

Tout simplement pour faire du buzzz, exciter nos petits catholibans et faire des connections et des post supplémentaires.

Déposé le 12/01/2017 à 10h32  
Par Crazydiam Citer

@ Ouf : Quel est votre sous-entendu quand vous dites : " Quand on sait pourquoi cette personne a été nommée à ce poste, on ne peut que se réjouir de la voir bientôt quitter la scène politique."
@ Lyon Mag : pourquoi relayer une vidéo d'un site classé à l'extreme-droite ?

Déposé le 12/01/2017 à 10h23  
Par abes Citer

comment peut ton voter à gauche en 2017 . après ce bilan des socialistes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé le 12/01/2017 à 10h14  
Par cestlesnerfs Citer

@Bernard...
C'est faux!!! de plus elle a recours a des profs privés!!!
Allez...il faut VRAIMENT qu'elle dégage!!!

Déposé le 12/01/2017 à 10h13  
Par salut Citer

La "Khmere rose" NVB pouffe! a écrit le 12/01/2017 à 10h10

"Deux chercheuses ont publié une enquête expliquant les raisons du désastre de l'enseignement de la lecture.

Des travaux ignorés par la ministre de l'Education nationale et les syndicats tant leur conclusion est inaudible : l'enseignement de la lecture est catastrophique parce que les méthodes pédagogiques utilisées depuis trois décennies sont catastrophiques."

Il faut lire l'article d'Eric CONAN dans Marianne http://www.marianne.net/ecole-ses-khmers-100236807.html

Et s'il n'y avait que la lecture qui était aux mains des idéologues! La "Khmère rose" qui sévit actuellement comme Ministre de l'Education Nationale, de l'Université et de la Recherche...elle son "dada" ce sont l'idéologie du Genre et les "Droits des Homosexuels"! Ah j'oubliais...l'enseignement de l'islam et de l'Arabe aussi...

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2014/02/14/10001-20140214ARTFIG00306-najat-vallaud-belkacem-la-khmere-rose.php

eh oui Belkacem a pour projet secret de former des hordes d'homosexuels musulmans afin de contrer le complot maçonnique et la pédophilie dans l'église

allez je repars pour l'apéro

Déposé le 12/01/2017 à 10h10  
Par La "Khmere rose" NVB pouffe! Citer

"Deux chercheuses ont publié une enquête expliquant les raisons du désastre de l'enseignement de la lecture.

Des travaux ignorés par la ministre de l'Education nationale et les syndicats tant leur conclusion est inaudible : l'enseignement de la lecture est catastrophique parce que les méthodes pédagogiques utilisées depuis trois décennies sont catastrophiques."

Il faut lire l'article d'Eric CONAN dans Marianne http://www.marianne.net/ecole-ses-khmers-100236807.html

Et s'il n'y avait que la lecture qui était aux mains des idéologues! La "Khmère rose" qui sévit actuellement comme Ministre de l'Education Nationale, de l'Université et de la Recherche...elle son "dada" ce sont l'idéologie du Genre et les "Droits des Homosexuels"! Ah j'oubliais...l'enseignement de l'islam et de l'Arabe aussi...

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2014/02/14/10001-20140214ARTFIG00306-najat-vallaud-belkacem-la-khmere-rose.php

Déposé le 12/01/2017 à 10h07  
Par lau de lyon Citer

Bernard a écrit le 12/01/2017 à 09h54

Contrairement aux enfants de François Fillon, Nadine Morano, Hervé Morin, Laurent Wauquiez ou Luc Chatel qui fréquentent des établissements privés, les enfant de Najat Vallaud Belkacem à l'instar de ceux de nombreux ministres socialistes sont scolarisés dans le public:


Jean-Marc Ayrault : ses deux enfants ont fait leur scolarité dans le public.
Vincent Peillon : secteur public, pas d’entorse à la carte scolaire.
Cécile Duflot : ses enfants sont dans le public, sans dérogation. Les raisons qui ont guidé cette décision sont le respect de la carte scolaire telle qu’elle a été établie ainsi que l’attachement du ministre à l’école publique et à l’idée de service public de l’éducation.
Manuel Valls : quatre enfants. Tous passés par l’école publique, dont deux jumeaux de 13 ans actuellement, scolarisés en banlieue parisienne, à côté de leur domicile.
Nicole Bricq : la ministre a un fils qui a effectué toute sa scolarité dans le public (de la maternelle au lycée).
Michel Sapin a trois enfants, scolarisés dans le public de proximité, aucune entorse à la carte scolaire.
Aurélie Filippetti : sa fille est scolarisée dans le public.
Geneviève Fioraso a scolarisé ses deux enfants dans le public, sans jamais avoir demandé de dérogation à la carte scolaire.
Najat Vallaud-Belkacem : ses enfants, qui n’ont que 3 ans, sont scolarisés à l’école publique.
Stéphane Le Foll : son fils a toujours été scolarisé dans l’enseignement public dans le secteur de son domicile. Il n’a jamais envisagé les choses autrement.
Victorin Lurel a inscrit son enfant dans le public.
François Lamy : sa fille est passée par le public.
Bernard Cazeneuve a deux enfants qui sont inscrits dans un lycée public près de leur domicile.
Benoît Hamon a un enfant en garde partagée, l’autre scolarisé dans une école maternelle publique de proximité.
Dominique Bertinotti : a un enfant dans le public, sans entorse à la carte scolaire.
Pascal Canfin a ses enfants dans le public de l’est parisien, dans une école de secteur. Il croit à l’école publique, cela correspond aux valeurs qu’il défend.
Thierry Repentin a fait le choix du public.
Idem pour Anne-Marie Escoffier.
La fille d’Alain Vidalies a fait toute sa scolarité dans le public.

Tu sors d'où tes infos car Mâdame la ministre refuse de dire où elle a scolarisé ses enfants?
Pure invention non ...
En tout cas si elle met ses enfants dans le public, ils seront les premiers à bénéficier de ses erreurs et conneries!

Déposé le 12/01/2017 à 10h06  
Par PEILLON-HAMON-BELKACEM... Citer

même "daube" pour ceux qui sont contraints à aller dans le Public! Pain béni pour l'enseignement privé et même pour l'enseignement hors contrat confessionnel grâce à celle qui voulait imposer "Le Manifeste lesbien 1999" partout et dès la crèche!

Déposé le 12/01/2017 à 10h04  
Par Fière de son désatre! Citer

"Cette pauvre Virginie Duby-Muller est impayable, n’est-ce pas ? Avec ses questions « cocasses », comme les appelle Najat Vallaud-Bekacem, pour justifier son hilarité.

C’est vrai que la situation des ZEP est très amusante, comme celle de toute l’Éducation nationale, d’ailleurs.

En même temps, il vaut mieux en rire qu’en pleurer, hein ?

À quoi sert de se miner ? Osez dire que vous-même, dans ce domaine, n’avez jamais rigolé ?

Prenez la nouvelle façon d’enseigner de la grammaire, telle qu’elle est prévue par la réforme des collèges : les premiers témoignages des profs ayant reçu leur formation ont commencé à filtrer dans Le Parisien ou Télérama.

On y lit, par exemple, qu’un élève pourra peut-être bientôt écrire « le plafond s’émiettent ».

« Cocasse », non ?

Vous voyez, vous aussi, vous pouffez.

C’est, en effet, avec cet exemple que l’on a expliqué aux enseignants qu’il existait « un degré d’acceptabilité des erreurs des élèves, s’ils peuvent justifier la logique de leur démarche ».

« À chacun sa vérité », disait Pirandello, jusque dans l’orthographe.

Il y a aussi ce concept de « prédicat », qui recouvrira de son blanc manteau le COD, le COI et les compléments circonstanciels, réputés trop compliqués et reportés, dans l’apprentissage, sine die. Sauf qu’évidemment, on ne pourra plus expliquer les accords des participes, et que l’apprentissage de l’accusatif et du datif en allemand ou en latin deviendra impossible.

En même temps, on s’en fout, puisqu’on ne fera plus ces langues-là !

N’est-ce pas cocasse ?

Il est écrit que, dans la barcasse de l’Éducation nationale, il n’y aura plus que des gourdasses. Souriez, c’est pour la photo.

Est-il utile, enfin, d’évoquer – on l’a déjà tellement fait – les classements PISA dans les chaussettes, l’illettrisme, le communautarisme, la violence, le harcèlement et le sauve-qui-peut général…

Le Monde, journal de droite et catholique s’il en est, se grattait le menton ces jours derniers : et si les réformes de la gauche avaient fait fuir les familles vers le privé ? Oui, je sais, c’est un peu cocasse.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, la question de Virginie Duby-Muller fait rire car les lycées de ZEP manifestent, en réalité, leur inquiétude de voir les acquis octroyés par la gauche remis en cause par un éventuel changement de gouvernement.

Ils sont tellement contents qu’ils viennent crier avec colère leur bonheur, et cette grève serait en réalité, pour résumer, une déclaration d’amour à l’endroit du gouvernement. Convenez que l’explication est cocasse.


http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/najat-vallaud-belkacem-ministre-cocasse,305879

BELKACEM à la tête du plus grand fiasco pour un Ministre de l'Education Nationale pouffe... normal que devant l'évidence du désastre, ses nerfs craquent!

Déposé le 12/01/2017 à 10h02  
Par lau de lyon Citer

plus que 4 mois à la supporter, après espérons qu'elle ira pointer au chomage car elle n' aucune compétence!

Déposé le 12/01/2017 à 09h58  
Par Plus que 115 jours! Citer

Coignard - Najat Vallaud-Belkacem : la ministre qui glousse et qui toise

"La scène se déroule dans une atmosphère confidentielle. Les « questions sur la politique d'éducation » n'attirent pas la foule des grands jours dans l'hémicycle. Il s'agit de traiter de sujets techniques entre spécialistes. Sauf qu'au moment où les députés de l'opposition posent leurs questions, la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem leur répond d'une façon de plus en plus agressive et désobligeante. Pourtant, aucun d'entre eux n'évoque la polémique du moment qui concerne la dernière invention pédagogiste : le « prédicat »"


VIDÉO. Mardi soir, à l'Assemblée nationale, la ministre de l'Éducation nationale a carrément perdu ses nerfs. Un étrange comportement de fin de règne.
PAR SOPHIE COIGNARD
Modifié le 11/01/2017 à 09:54 - Publié le 11/01/2017 à 07:13 | Le Point.fr

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-najat-vallaud-belkacem-la-ministre-qui-glousse-et-qui-toise-11-01-2017-2096204_2134.php

Plus que 115 jours

http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/

Déposé le 12/01/2017 à 09h54  
Par Bernard Citer

cestlesnerfs a écrit le 12/01/2017 à 09h34

Mais ou sont tes enfants???dans le privé!!
Mauvaise...tu es mauvaise en tout...
Tout est a jeter avec elle

Contrairement aux enfants de François Fillon, Nadine Morano, Hervé Morin, Laurent Wauquiez ou Luc Chatel qui fréquentent des établissements privés, les enfant de Najat Vallaud Belkacem à l'instar de ceux de nombreux ministres socialistes sont scolarisés dans le public:


Jean-Marc Ayrault : ses deux enfants ont fait leur scolarité dans le public.
Vincent Peillon : secteur public, pas d’entorse à la carte scolaire.
Cécile Duflot : ses enfants sont dans le public, sans dérogation. Les raisons qui ont guidé cette décision sont le respect de la carte scolaire telle qu’elle a été établie ainsi que l’attachement du ministre à l’école publique et à l’idée de service public de l’éducation.
Manuel Valls : quatre enfants. Tous passés par l’école publique, dont deux jumeaux de 13 ans actuellement, scolarisés en banlieue parisienne, à côté de leur domicile.
Nicole Bricq : la ministre a un fils qui a effectué toute sa scolarité dans le public (de la maternelle au lycée).
Michel Sapin a trois enfants, scolarisés dans le public de proximité, aucune entorse à la carte scolaire.
Aurélie Filippetti : sa fille est scolarisée dans le public.
Geneviève Fioraso a scolarisé ses deux enfants dans le public, sans jamais avoir demandé de dérogation à la carte scolaire.
Najat Vallaud-Belkacem : ses enfants, qui n’ont que 3 ans, sont scolarisés à l’école publique.
Stéphane Le Foll : son fils a toujours été scolarisé dans l’enseignement public dans le secteur de son domicile. Il n’a jamais envisagé les choses autrement.
Victorin Lurel a inscrit son enfant dans le public.
François Lamy : sa fille est passée par le public.
Bernard Cazeneuve a deux enfants qui sont inscrits dans un lycée public près de leur domicile.
Benoît Hamon a un enfant en garde partagée, l’autre scolarisé dans une école maternelle publique de proximité.
Dominique Bertinotti : a un enfant dans le public, sans entorse à la carte scolaire.
Pascal Canfin a ses enfants dans le public de l’est parisien, dans une école de secteur. Il croit à l’école publique, cela correspond aux valeurs qu’il défend.
Thierry Repentin a fait le choix du public.
Idem pour Anne-Marie Escoffier.
La fille d’Alain Vidalies a fait toute sa scolarité dans le public.

Déposé le 12/01/2017 à 09h51  
Par zeus. Citer

les politiciens sont vraiment odieux et détestables. Si en plus ils deviennent hystériques...

Ce n'est pas du tout une attitude professionnelle.

Déposé le 12/01/2017 à 09h49  
Par badaboumer Citer

CQFD. a écrit le 12/01/2017 à 09h40

Elle a parfaitement raison, écouter des députés de droites parler d'éducation et de zones prioritaires c'est comique.
Ces gens là ne savent pas se que c'est une zone d'éducation prioritaire, ils ne connaissent que les zones d'éducations réservés

comme l immense majorité des politicards de gauche.... et de toute la classe politique en général

on retiendra surtout la posture de NVB montrant son ego et son dédain...
bravo!

Déposé le 12/01/2017 à 09h40  
Par CQFD. Citer

Elle a parfaitement raison, écouter des députés de droites parler d'éducation et de zones prioritaires c'est comique.
Ces gens là ne savent pas se que c'est une zone d'éducation prioritaire, ils ne connaissent que les zones d'éducations réservés

Déposé le 12/01/2017 à 09h34  
Par cestlesnerfs Citer

Mais ou sont tes enfants???dans le privé!!
Mauvaise...tu es mauvaise en tout...
Tout est a jeter avec elle

Déposé le 12/01/2017 à 09h20  
Par cestlesnerfs Citer

La pire des choses est que certaines personnes osent encore la soutenir voir meme voter pour elle!!!!
Une honte!!
Allez...ça dégage!

Déposé le 12/01/2017 à 09h12  
Par Jeansais Citer

Je ne comprends pas le sens de la critique dans cette article...à part le petit ricanement de départ inhabituel il s'agit d'une banale joute oratoire entre députés et ministres ...comme au théâtre chacun dans son rôle

Déposé le 12/01/2017 à 08h58  
Par vikash38 Citer

boone réaction de sa part! bravo madame la ministre

Déposé le 12/01/2017 à 08h50  
Par Iscyros Citer

Rira bien qui rira le dernier !

Déposé le 12/01/2017 à 08h42  
Par Ouf ! Citer

Quand on sait pourquoi cette personne a été nommée à ce poste, on ne peut que se réjouir de la voir bientôt quitter la scène politique.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.