Législatives : l’UDI lyonnaise veut s’affirmer face aux Républicains

Législatives : l’UDI lyonnaise veut s’affirmer face aux Républicains
Maurice Iacovella, Christophe Geourjon, Djida Tazdaït et Denis Broliquier - LyonMag

C’est lors d’une conférence de presse organisée, ce lundi après-midi, que les centristes de Lyon ont voulu clarifier leurs positions pour les législatives de 2017.

Le partage des quatorze circonscriptions du Rhône, pour les législatives 2017, amène quelques tensions entre Les Républicains et l’UDI. Avec Christophe Geourjon, Président de la fédération UDI « Métropole de Lyon », en tête de file, les centristes s’annoncent en campagne dans six circonscriptions malgré une seule octroyée par la Commission nationale d’investiture des Républicains. Cependant, il rappelle que les discussions ne sont pas arrêtées pour autant, « elles se poursuivent pour essayer d’obtenir un accord cohérent et équitable. »

L’UDI demande et espère obtenir au minimum deux circonscriptions sur les quatorze du département, dont une dans Lyon. En sachant que la 14e circonscription, en dehors de la métropole, devrait revenir à Maurice Iacovella (UDI) qui « a pris note que la 14e circo leur était « réservée » par Les Républicains. » Avant d’avouer que ce fief qui a toujours été à gauche serait justement difficilement prenable.

Pour le maire du 2e arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, la solution trouvée par la Commission nationale d’investiture des Républicains est un « hold-up » et de poursuivre « la primaire était celle de la droite et du centre donc aujourd’hui ils ne peuvent pas nous claquer la porte au nez (…) se séparer des centristes ainsi serait dangereux pour Fillon, surtout devant la montée d’Emmanuel Macron. »

Aussi candidat à la 2e circonscription du Rhône, Denis Broliquier en profite pour adresser un tacle bien placé à sa rivale LR, Laurence Balas : « c’est une conseillère municipale peu connue dans la circonscription qui est la sienne (4e). Alors dans la 2e où je suis un élu et ma candidature me semble plus légitime. »  

Si tous les candidats de l’UDI se disent d’accord pour soutenir leurs homologues LR aux législatives, s’ils ne sont pas choisis, Djida Tazdaït conseillère du 8e arrondissement, elle, ne va pas dans ce sens. « Je ne soutiendrais pas Anne Lorne si elle est désignée pour être candidate dans la 1ère circonscription (où elle est candidate également), je respecterais les accords nationaux mais Anne Lorne défend des valeurs et des idées qui sont trop éloignées des miennes, comme la Manif pour tous, pour que je puisse la soutenir. »

Sans un accord qui réunirai les deux partis politique, Christophe Geourjon avertit les Républicains que l’UDI pourrait présenter plus de six candidats aux législatives d’ici juin 2017.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sans étiquette ! le 17/01/2017 à 14:03
Question? a écrit le 17/01/2017 à 13h40

C'est quoi l'Udi ?

L'union des idiots !

Signaler Répondre

avatar
Question? le 17/01/2017 à 13:40

C'est quoi l'Udi ?

Signaler Répondre

avatar
Bo le 17/01/2017 à 12:46

Pour rester sur des critères objectifs, on pourrait leur proposer les sièges en fonction du pourcentage obtenu par Lagarde à la primaire.

Signaler Répondre

avatar
La force du vent le 17/01/2017 à 12:26

Ces mêmes UDI et apparentés qui fournissent généreusement sa majorité à Collomb à la Métropole.

De vraies girouettes avec comme exemple parfait Tazdaït qui parle de Lorne en étant assise à côté de Broliquier.

Signaler Répondre

avatar
PasDupe le 17/01/2017 à 11:07

Oulala ! Ils s'affirment ! Qui représent ils ?
Ils ne sont déjà pas d'accord entre eux !

Le centre ? La droite dure ?
Tazdaît et Broliquier ont des idées complètement opposées !

Arrêtez ce jeu de dupe ! Vous n'êtes pas crédibles et tout le monde le sait ... Oups, pardon, les journalistes et les politiques le savent ...parce que les habitants du 1er, du 4ème et du 9ème, eux, ... ils n'ont jamais vu Mr le maire du 2nd !

Quand allez vous comprendre que les gens ont en marre qu'on se fiche d'eux !
Les accords de partis ... ils s'en foutent !

Signaler Répondre

avatar
Paul Ittik. le 17/01/2017 à 09:52

Les centristes ne savent jamais ou ils sont, c'est pour cela que tous ces Bayrou en herbe ne savent pas s'ils se tourneront vers le "produit marketing des médias" Hollande Bis ou Fillon.
Ça laisse un boulevard à Marine.

Signaler Répondre

avatar
Boubouphile le 17/01/2017 à 07:48

Si pas d'entente entre LR et UDI, c'est un boulevard pour la gauche... ou ceux qui n'osent même plus se dire socialistes...la droite va donc encore actionner sa machine à perdre.... Ah les égos et les hommes vissés sur leur siège...les privilèges et le pouvoir. Pathétique

Signaler Répondre

avatar
freud le 16/01/2017 à 21:52

Les centristes ont toujours chercher leur voie !! Un coup à droite et un autre à gauche . Aucune fiabilité pour personne !

Signaler Répondre

avatar
Drôle le 16/01/2017 à 21:51

UDI. UNION DES INDÉCIS !!!
Toujours du bla-bla-bla..... La soupe doit être bonne... Mais sans les Républicains...vous N existez pas ...

Signaler Répondre

avatar
lionel xrou le 16/01/2017 à 21:26

Ces élus sont pathétiques. Ils sont loin de se battre pour l'intérêt général, ainsi que nous pourrons le lire, dans leur profession de foi, leur déclarations sont édifiantes.

Signaler Répondre

avatar
Tribord le 16/01/2017 à 21:09

L'UDI.... mais que représentez vous ??? Un Broliquier, un Geourjon, et encore une Tazdaït.... des inconnus dans la ville ... Faites vos listes... Et estimez vous heureux si vous dépassez les 5% pour vous faire rembourser vos frais de campagne......
On parle d'accords National.... Pas de trois ou quatre qui ont un ego démesuré....
Et comme on dit... Les chiens aboient......et la caravane passe...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 16/01/2017 à 20:25

L'UDI ne sont pas indépendants... ? Un comble !

Signaler Répondre

avatar
ah qu'est ce qu'on se marre le 16/01/2017 à 19:22

Bon alors je suis à 100% Djidat, elle a raison on ne peut suivre une personne dont on n'embrasse pas les convictions. Mais là où je me marre c'est qu'ils subissent ce qu'ils ont fait subir à des personnes de leur propre camps en fonction de leur pur intérêt personnel, retrouver leur petit poste. Et puis si c'est primaire de la droite et du centre il fallait présenter quelqu'un du centre ! Pas cohérent les mecs ! Et puis franchement, vous pouvez pas en vouloir aux mecs de LR de vous faire ce que vous faites aux autres rappelez vous : ne fait pas ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse ! ???? trop fort... C'est beau de faire l'offusqué ! Et Mme Balas on la connais même pas ! Enfin moi je dis que la gauche a une carte à jouer !

Signaler Répondre

avatar
Déka le 16/01/2017 à 19:13

Z'ont l'air nerveux , avec tout ces cafés....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.