GL Events perd le château de Saint-Priest mais récupère un petit pactole

GL Events perd le château de Saint-Priest mais récupère un petit pactole
Le château de Saint-Priest - DR

C’est désormais officiel.

Alors que GL Events gérait l'exploitation du château de Saint-Priest depuis 1999, la municipalité a décidé de le récupérer. Les lieux ont donc été fermés et ils rouvriront d’ici 2018.

Le maire LR de Saint-Priest, Gilles Gascon, entend faire du château un lieu ouvert aux habitants. Deux millions d’euros seront injectés pour remettre le bâtiment aux normes. Quant aux projets qui pourraient naître, le premier magistrat n'a encore pas pris de décision.

A noter que GL Events ne repart pas bredouille de cette affaire validée jeudi par le conseil municipal san-priot. La Ville de Saint-Priest versera à la société d’Olivier Ginon 36 441 euros au titre du licenciement de deux salariés du château (GL réclamait initialement près du triple), mais aussi 35 000 euros pour racheter le matériel et le mobilier sur place. Soit plus de 70 000 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.