Mort de la petite Fiona : Cécile Bourgeon reste en prison

Mort de la petite Fiona : Cécile Bourgeon reste en prison
Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona - DR

La mère de la petite Fiona, morte en 2013, va rester en prison à Corbas dans le Rhône.

La cour d’appel de Riom (Puy-de-Dôme) a rejeté sa nouvelle demande de libération, ce mercredi. Pour rappel, une première requête avait été refusée il y a un peu plus d’un mois.

La jeune femme de 29 ans a été condamnée à cinq ans de prison en novembre dernier notamment pour "non-assistance à personne en danger" dans le cadre de la disparition et de la mort de sa fille alors âgée de 5 ans. La mère de Fiona, ayant déjà purgé les deux tiers de sa peine, avait la possibilité de demander sa remise en liberté.

Cécile Bourgeon doit désormais attendre son procès en appel devant la cour d’assises de Haute-Loire qui va se dérouler dans les prochains mois où son ancien compagnon, Berkane Makhlouf, sera également dans le box des accusés.

Les avocats de Cécile Bourgeon, Me Gilles-Jean et Renaud Portejoie, ont annoncé ce mercredi avoir déposé une nouvelle demande de remise en liberté. 

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean-Marc le 23/02/2017 à 09:17
A voile ET a vapeur a écrit le 22/02/2017 à 18h00

Faudrait savoir il parait que TOUT les juges sont encarté au syndicat de la magistrature et au fan club de Taubira.

Dans votre cas, nous constatons que vous n'êtes pas encarté dans le fan club de l'orthographe et de la grammaire.

Signaler Répondre

avatar
A voile ET a vapeur le 22/02/2017 à 18:00
Halte à la taubiranisation de la justice a écrit le 22/02/2017 à 15h40

Pas de chance pour elle, le JLD ne devait pas être encarté au syndicat de la Magistrature, fan club de Taubira, sinon elle serait dehors.

Faudrait savoir il parait que TOUT les juges sont encarté au syndicat de la magistrature et au fan club de Taubira.

Signaler Répondre

avatar
Vite une grâce! le 22/02/2017 à 17:49

Les féministes vont surement se mobiliser pour qu'elle bénéficie d'une grâce totale de HOLLANDE 1er!
Après tout contrairement à la SAUVAGE on n'a aucune preuve qu'elle a tué elle-même la petite fille!

Signaler Répondre

avatar
Halte à la taubiranisation de la justice le 22/02/2017 à 15:40

Pas de chance pour elle, le JLD ne devait pas être encarté au syndicat de la Magistrature, fan club de Taubira, sinon elle serait dehors.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.