Métropole de Lyon : le successeur de Collomb désigné le 10 juillet

Métropole de Lyon : le successeur de Collomb désigné le 10 juillet
David Kimelfeld va-t-il succéder à Gérard Collomb à la tête de la Métropole de Lyon ? - Lyonmag.com

Nommé ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a officiellement abandonné son fauteuil de président de la Métropole de Lyon.

Son successeur sera désigné le 10 juillet prochain lors d’une séance du Conseil programmée à 9h30. Les conseillers métropolitains éliront un nouveau ou une nouvelle président(e) et l’ensemble des Vice-présidents, ainsi que les membres de la commission permanente.

Le grand favori, c’est David Kimelfeld, le maire du 4e arrondissement, adoubé par Gérard Collomb. Cela permettrait à celui qui est destiné à reprendre la mairie centrale en 2020 de se faire la main sur un mastodonte.

Mais la majorité Collomb à la Métropole est fragile. Certains soutiens n'hésiteront pas à s'opposer (comme les Villeurbannais de Jean-Paul Bret, marqué par l'épisode des législatives et la défaite de Najat Vallaud-Belkacem) ou à réclamer davantage de contreparties. C'est dans ce cadre-là que Richard Llung a soumis sa candidature pour devenir président de la Métropole. L'élu villeurbannais, adjoint à l'Urbanisme et au Logement, est actuellement vice-président de Gérard Collomb. Il porte donc cette voix contestataire de Jean-Paul Bret et espère convaincre suffisamment d'élus de lui fournir les clés de l'ancien Grand Lyon.

Quant aux Républicains, ils proposeraient le nom de Véronique Sarselli, la maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, selon Salade Lyonnaise.

Mais Gérard Collomb n’est pas prêt pour autant à lâcher prise dans un territoire où il a l'habitude, depuis 2001, de faire la pluie et le beau temps. Il restera conseiller de la Métropole de Lyon. Il a d’ailleurs déjà prévenu : il souhaite réaliser un dernier mandat de président en 2020.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
FEFI le 29/06/2017 à 17:57

Ba, il est sur la photo, non...ou prête-nom?

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 28/06/2017 à 20:02

bof notre mafieux a-t-il versé une larme?

Signaler Répondre

avatar
Macron est dangereux le 28/06/2017 à 20:00

Jamais.

Quand quelqu'un en redemande après 60 ans, c'est la preuve qu'il reçoit beaucoup plus que ce qu'il donne.

Vieux monde pourri.

Signaler Répondre

avatar
Lau de Lyon le 28/06/2017 à 16:36

seule la mort m'arrachera à ce rocher, aurait-il dit en dirigeant SA ville depuis son Olympe ( avec chauffeurs, enfants dans le privé, etc etc....)
Mais quand est qu'on aura aussi des maires de moins de 70 ans?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.