La Région Auvergne-Rhône-Alpes s'engage aux côtés des buralistes

La Région Auvergne-Rhône-Alpes s'engage aux côtés des buralistes
Illustration - LyonMag

Dans un communiqué, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a dévoilé une convention passée entre les buralistes de la région et la collectivité. Elle vise à venir en aide à ces commerçants.

À l'heure où le Premier ministre Édouard Philippe annonce que le paquet de cigarette devra progressivement passer à 10 euros, la Région, elle, annonce qu'elle va venir en aide aux buralistes.

Dans un communiqué, la Région Auvergne-Rhône-Alpes détaille un plan de soutien de la profession. Il s'agit d'une convention, signée entre Laurent Wauquiez et la Confédération des buralistes. L'objectif : "valoriser leur activité commerciale, encourager les formations en apprentissage et impliquer la profession sur la formation", lit-on dans le document.

Dans le détail, la convention prévoit plusieurs choses. En premier lieu, la Région va venir aider ces chefs de TPE à mieux connaitre les aides auxquelles ils peuvent prétendre. Une enveloppe de deux millions d'euros sera allouée à cette mission.

Deuxième aspect, la formation. Là, sous la houlette de Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente déléguée à la formation professionnelle et à l'apprentissage, "la Région ouvrira largement aux buralistes les dispositifs régionaux d'aide à la formation en apprentissage". L'objectif est ici d'adapter les formations aux spécificités du métiers de buralistes, de financer des formations notamment à destination des chômeurs ou encore de développer le maillage d'offres de formations sur le territoire. En retour de l'investissement de la Région, la Confédération s'engage à accueillir 200 apprentis par an sur le territoire régional.

Enfin, cette fois-ci sous la supervision de Philippe Meunier, vice-président délégué à la sécurité, "une cellule de coordination sera mise en place à la Région pour faire le point, tous les six mois, sur les filières organisées de trafic de cigarettes." Les démantèlements de réseaux ou arrestations de trafiquants sont en effet de plus en plus fréquentes dans la région, alors que la contrebande mine l'activité des buralistes.

"C'est un signal de confiance et un très fort soutien que leur envoie la Région aujourd'hui", affirme Laurent Wauqiuez dans le communiqué. Le président de la Région souhaite soutenir une activité qu'il juge "incontournable". En Auvergne-Rhône-Alpes, quelques 3 347 buralistes exercent, ce qui représente pas moins de 8 000 emplois.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SNAQUE le 05/07/2017 à 09:21

Augmenter le prix du paquet de 35 % et aider les buralistes qui vont finir par mettre la clé sous la porte... le serpent se mord la queue !

Signaler Répondre

avatar
Toto69 le 05/07/2017 à 09:05

Excusez-moi mais je ne comprends pas l'intérêt de cette "collaboration" ... depuis quand, nos impôts servent -ils à financer des entreprises privées,? C'est quoi cette magouille wauquiezienne "

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 04/07/2017 à 20:20

Défendre des vendeurs de mort en petits paquets et de jeux à gratter addictifs...
N'y a t il pas d'autres commerces à défendre et/ou d'autres combats à mener ?

Signaler Répondre

avatar
normal le 04/07/2017 à 17:34

Le paquet à 10 euro et oui y a plus d argent dans les caisses il faut taper sur les pauvres comme d habitudes on va toucher à autres chose que les cigarettes à bin non les voleur casseur de bien public ne sont pas condamner à payer les dégâts nous payons pour eux alors tapons sur les casseur , êtes vitesse et j en passe et laisser nous fumer nos clopes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.