Laurent Wauquiez annonce le doublement des effectifs de police ferroviaire dans la région

Laurent Wauquiez annonce le doublement des effectifs de police ferroviaire dans la région
Laurent Wauquiez lors d'un exercice avec la Sûreté Ferroviaire - LyonMag

Pour Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ce n’est ni plus ni moins que "le plan de sécurisation le plus ambitieux de France".

Ce lundi matin, Laurent Wauquiez avait convié la presse régionale pour présenter ce fameux plan et montrer lors d'un exercice les capacités des agents de la Sûreté Ferroviaire de la région. Le plan prévoit notamment le doublement du nombre d’équipes de police ferroviaire, soit le déploiement de 80 agents supplémentaires d’ici janvier 2018. De plus, à la fin du mandat, l’objectif de 100% des TER vidéoprotégé est fixé ainsi que la sécurisation, par des caméras, dans 123 gares de la région sur les 366 au total. Parmi ces gares, 11 sont prioritaires comme celle de Grenoble.

Enfin, le plan "le plus ambitieux", au prix de 100 millions d’euros, va permettre la création d’un centre de sûreté régional basé à Lyon. Son but sera de centraliser les images en temps réel des gares équipées en vidéo protection. L’ensemble de ces mesures a été voté en Assemblée plénière le 17 novembre dernier. Le plan est aujourd’hui dévoilé alors que la région a connu une recrudescence de +27%, en 2015, des actes de délinquance dans les trains.

Laurent Wauquiez l’affirme, un type délinquance est particulièrement visé : les agressions sexuelles. Selon lui, "quand une femme rentre chez elle, le soir après avoir travaillé dans des moments où il y a moins de monde dans les TER, je veux qu’elle puisse savoir que non seulement les trains sont surveillés grâce à la vidéo-protection, mais en plus que des agents de la Suge (sûreté ferroviaire), sont sur le terrain. Ça va commencer par une phase où on va arrêter plus de délinquants. Et ensuite, lorsqu’on leur aura fait comprendre que chez nous on ne rigole plus, on arrivera à faire reculer la délinquance".

Les résultats, selon l’élu, ne se sont pas fait attendre. Les équipes de la police ferroviaire accompagnent aujourd’hui 65% de TER en Auvergne-Rhône-Alpes de plus comparé à l’année dernière. Ce qui a permis une augmentation de 43% du taux d’élucidation des actes de délinquance constatés, de 28% d’interpellations ou encore de 68% de procès-verbaux.

Mais est-ce que ces statistiques permettent la baisse de la délinquance ? La réponse reste, pour le moment, un mystère.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zerf le 29/11/2017 à 15:59
ititanium59 a écrit le 29/11/2017 à 06h38

Plutot que de gaspiller l argent public pour gagner des voix a l extreme droite, il faudrait mieux renover les gares et instaurer un vrai RER (Lyon st Etienne- Villefranche Vienne )

Très bien dit !

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 29/11/2017 à 06:38

Plutot que de gaspiller l argent public pour gagner des voix a l extreme droite, il faudrait mieux renover les gares et instaurer un vrai RER (Lyon st Etienne- Villefranche Vienne )

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 28/11/2017 à 21:04

Un petit goût de FN cette mesure!!

Signaler Répondre

avatar
sairon le 27/11/2017 à 19:50

bonne initiative. Raz de payer pour les non-sens payeurs. Agents a quadruplé dans les TCL...

Signaler Répondre

avatar
RIchardo le 27/11/2017 à 19:31

Le pire c’est qu,il y croit ! Vivement qu’il dégage à paris...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 27/11/2017 à 16:23
CQFD. a écrit le 27/11/2017 à 15h17

le veau quiet l'a dit:

“Sur le chemin de la trahison, il n’y a que le fleuve de la honte à traverser”.

Fleuve dans lequel il se baigne allégrement tout les jours

... et il ne s'y trouve même pas des crocodiles ! La voie est libre.

Signaler Répondre

avatar
Marre de Macron le 27/11/2017 à 15:56

Wauqier 2022, parce que je le veau bien

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 27/11/2017 à 15:17

le veau quiet l'a dit:

“Sur le chemin de la trahison, il n’y a que le fleuve de la honte à traverser”.

Fleuve dans lequel il se baigne allégrement tout les jours

Signaler Répondre

avatar
Nostradamus le 27/11/2017 à 15:07

Un société qui ne tient que grace à la répression. Voila le programme de l'UMP.

Sans travail sur les causes, les choses ne feront qu'empirer.

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 27/11/2017 à 14:58

Quel démagogue ! Et pour les hommes rien ? Ils doivent voyager dans le danger ?

Signaler Répondre

avatar
lol le 27/11/2017 à 14:39

Dis lolo tu surferais pas sur la vague histoire de faire de la récupération!!

Signaler Répondre

avatar
République le 27/11/2017 à 14:21

Je propose la division par trois du nombre pléthorique d'élus locaux, la limitation du nombre d'adjoints, la réduction par deux des agents de bureau des collectivités locales.
En revanche, les secteurs en besoin (police sur le terrain, agents des hôpitaux, d'autres à voir) feront immédiatement l'objet de nouveaux concours de recrutement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.