Le parc de la Tête d’Or de Lyon est le spot préféré des runners !

Le parc de la Tête d’Or de Lyon est le spot préféré des runners !
Photo d'illustration - LyonMag

C’est ce que révèlent les chiffres de l’application Strava.

Cette dernière, utilisée par plusieurs millions d’utilisateurs en France, a recensé plus de 140 000 passages l’année dernière sur la portion entre la porte du lycée du Parc et la porte Stalingrad. Ce segment, comme l’appelle l’application Strava, dépasse celui entre le pont Royal et la passerelle Léopold Sédar Senghor à Paris ainsi que le bois de Boulogne, précise Le Progrès.

Le parc de la Tête d’Or est ainsi le spot le plus privilégié par les adeptes du running en France, et même le quatrième en Europe rivalisant de près avec le VondelPark d’Amsterdam et les jardins du Turia à Valence en Espagne.

A noter que le parc de la Feyssine est le deuxième lieu le plus fréquenté par les runners à Lyon.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
FAN CLUB. le 30/01/2018 à 16:34
Forest gump a écrit le 30/01/2018 à 12h38

Quel est donc cette mode de courir ?

Une création marketing pour donner aux Monétaristes un alibi.... o:)

“Quand tu épouses la Monnaie, le diable pond un oeuf dans ton garde-manger.” o:)
(proverbe Saxon)

Signaler Répondre

avatar
Question? le 30/01/2018 à 15:35
Pigé a écrit le 30/01/2018 à 13h57

En effet : ce n'est pas bon pour les articulations et l'effort de longue durée sur le cœur n'est pas forcément bon pour tout le monde.

Vaut mieux marcher, faire du vélo, faire l'amour...

Chacun son truc c'est sûr
Sur le fond : 140.000 coureurs par an entre 2 portes...
Je me demande comment ils ont fait pour les compter tout en différenciant les promeneurs, les poussettes, les trottinettes et autres rollers

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 30/01/2018 à 15:28
MIDNIGHT EXPRESS a écrit le 29/01/2018 à 11h31

Quelle horreur ! Faire son footing dans un zoo et faire des cercles comme un abrutis dans le sens des aiguilles d'une montre . Attention gare à ceux qui oseraient tourné dans le sens inverse ! On se croirait dans Midnight express avec la ronde qu’effectuent les prisonniers . AU SECOURS !

Les gens y courent plutôt dans le sens inverse des aiguilles d'une montre justement...
Mais bon, je dis ça

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 30/01/2018 à 13:57
Forest gump a écrit le 30/01/2018 à 12h38

Quel est donc cette mode de courir ?

En effet : ce n'est pas bon pour les articulations et l'effort de longue durée sur le cœur n'est pas forcément bon pour tout le monde.

Vaut mieux marcher, faire du vélo, faire l'amour...

Signaler Répondre

avatar
Forest gump le 30/01/2018 à 12:38

Quel est donc cette mode de courir ?

Signaler Répondre

avatar
1lyonnais le 30/01/2018 à 12:30
Voltaire a écrit le 29/01/2018 à 11h50

Je disais donc (lorsqu'on met en cause les journaleux, la censure s'exerce, c'est un comportement de caste) : vous voulez certainement parler de l'endroit préféré des coureurs.

Serait-il possible de voir l'ombre du début du reflet de l'utilisation exclusive du français dans ces colonnes comme dans d'autres ?
Ou bien doit-on simplement se contenter d'observer que le journaliste contemporain ne maîtrise pas la langue française (fautes d'orthographe, de grammaire) et croit utile et moderne de compenser par une utilisation immodérée du globish (anglais plus ou moins modifié) là où ses prédécesseurs avaient intégré l'exemplarité nécessaire de leur expression ?

Copie d'écran prise.

+1 clairement !! merci de laisser le vocabulaire "jeune" aux adolescents...

Signaler Répondre

avatar
Coureurs irrespectueux le 30/01/2018 à 08:57

Les riverains ont la chance d'apprécier cet engouement tous les jours puisque ces centaines de coureurs ne semblent pas être capables de marcher pour aller courir et démontrent leur incivilité en se garant n'importe où.

Signaler Répondre

avatar
Voltaire le 29/01/2018 à 11:50

Je disais donc (lorsqu'on met en cause les journaleux, la censure s'exerce, c'est un comportement de caste) : vous voulez certainement parler de l'endroit préféré des coureurs.

Serait-il possible de voir l'ombre du début du reflet de l'utilisation exclusive du français dans ces colonnes comme dans d'autres ?
Ou bien doit-on simplement se contenter d'observer que le journaliste contemporain ne maîtrise pas la langue française (fautes d'orthographe, de grammaire) et croit utile et moderne de compenser par une utilisation immodérée du globish (anglais plus ou moins modifié) là où ses prédécesseurs avaient intégré l'exemplarité nécessaire de leur expression ?

Copie d'écran prise.

Signaler Répondre

avatar
MIDNIGHT EXPRESS le 29/01/2018 à 11:31

Quelle horreur ! Faire son footing dans un zoo et faire des cercles comme un abrutis dans le sens des aiguilles d'une montre . Attention gare à ceux qui oseraient tourné dans le sens inverse ! On se croirait dans Midnight express avec la ronde qu’effectuent les prisonniers . AU SECOURS !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.