Grève des Ehpad à Lyon : les syndicats dénoncent une surcharge de travail

Grève des Ehpad à Lyon : les syndicats dénoncent une surcharge de travail
Photo d'illustration - LyonMag

Les syndicats des EHPAD sont en grève ce mardi à Lyon et dans toute la France.

Les aides-soignants des personnes âgées en maison de retraites montent au créneau à l'appel de divers syndicats pour protester contre leurs conditions de travail.

Leur colère a été déclenchée par une réduction budgétaire du gouvernement, la goutte de trop. Leurs conditions de travail seraient trop mauvaises pour qu'ils puissent exercer leur métier correctement. En première ligne, le manque d'effectifs et de rémunération qui impacteraient les salariés et surtout les patients.

"Il y a des personnes à qui on fait une toilette sommaire parce qu'on n'a pas le temps de faire une toilette complète, à cause de la surcharge de patients à soigner. Dans certains cas il peut arriver qu'un aide-soignant ait 80 personnes à gérer ! Les salariés des EHPAD courent dans tous les sens et ont l'impression de mal faire leur boulot, alors ça leur mine le moral", nous explique Eric Moglioni, secrétaire du syndicat SUD aux hospices civils de Lyon.

Les revendications sont claires : des effectifs supplémentaires avec comme objectif d'avoir un salarié par résident, ainsi qu'une augmentation de la rémunération des salariés pour revaloriser la profession et y dynamiser l'emploi.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a devancé le mouvement de protestation en déclarant la semaine dernière ajouter 50 millions d'euros au budget des EHPAD. Mais les grévistes considèrent que cela ne répond pas à leurs revendications.

"Ce sont des broutilles. La ministre n’attend même pas de nous recevoir, alors que nous lui demandons un rendez-vous depuis des mois, pour annoncer 50 millions supplémentaires. Quelle générosité !", s'est exclamé dans Libération le secrétaire fédéral FO Santé Luc Delrue.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Macron ne fera rien le 31/01/2018 à 11:43

François Ruffin France Insoumise a demandé à la ministre de sortir son carnet de cheque à l'assemblé.

Elle ne l'a pas fait, elle a dit qu'elle préférait attendre un projet de loi à moyen terme.

Elle aurait pu débloquer des fonds d'urgence en attendant son projet de loi. Elle ne la pas fait. Pendant ce temps les anciens souffrent en silence pendant que l'ISF est supprimée.

Ah oui et les emplois aidés qui ont été supprimés dès l'arrivée de Macron, et bien on en trouvait aussi dans les ehpad. Depuis leur suppression c'est encore moins de monde pour s'occuper des gens qui souffrent. Alors bravo à Macron qui est vraiment brillant !

Melenchon vite

Signaler Répondre

avatar
Macron ne fera rien le 31/01/2018 à 11:39
sakura a écrit le 31/01/2018 à 08h49

les politiques auront largement les moyens d'aller dans des établissements dit de luxe.. Ai entendu une soignante dire qu'elle aimait son métier mais qu'elle n'aimait pas ce qu'il est devenu..mais personne ne se pose la question pourquoi il est devenu ainsi

Le problème des ephads c'est que ce sont surtout des pompes à fric ou l'humain aussi bien les résidents que le personnel sont des quantités négligeables..

Une maison de retraite ne devrait pas en premier être à but lucratif mais à but humain..

J'entends certains politiques s'en prendre à au gouvernement actuel sauf que pour info, ce problème existait déjà sous sarko et hollande et que leurs gouvernement n'ont rien fait donc pour ma part les politiques devraient tous faire profil bas.

En premier , faudrait créer des ephad à taille humaine, interdire qu'ils soient à but lucratif ainsi l'argent des résidents et les aides qui sont verses à ces structures iront vraiment à leur fonctionnement et au bien être des résidents et de leurs personnels et non pas à enrichir certains groupes..

Il faudrait aussi que les familles puissent avoir leurs mots à dire sur la gestion et le fonctionnement de ces maisons de retraite et que les résidents aient aussi leurs mots à dire sur ce qu'ils aimeraient y faire.

Car non tous les résidents des maisons de retraite ne sont pas en fin de vie, ne sont pas seniles, ne sont pas grabataires, et ne demandent que cela de participer au fonctionnement de celle ci..

et que dire des familles qui pour bon nombre d'entre elles se défaussent sur les maisons de retraite à bon compte alors qu'elles pourraient s'occuper un peu plus de leurs parents, juste en leur rendant visite plus souvent et en les prenant chez eux de temps en temps.

Je précise que j'ai travaillé en maison de retraite et que jamais je n'y mettrais les pieds. Préférerais me tuer que d'y mettre un pied..

interdire les ehpad à but lucratif ?

Vous êtes communiste ou Melenchoniste !

En tout cas c'est la premiere fois que vous n'êtes pas à coté de la plaque. Pourvu que ça dure.

et n'oubliez pas : Macron est brillant, pressé mais ne fera rien

Signaler Répondre

avatar
reflechir le 31/01/2018 à 09:20
sakura a écrit le 31/01/2018 à 08h49

les politiques auront largement les moyens d'aller dans des établissements dit de luxe.. Ai entendu une soignante dire qu'elle aimait son métier mais qu'elle n'aimait pas ce qu'il est devenu..mais personne ne se pose la question pourquoi il est devenu ainsi

Le problème des ephads c'est que ce sont surtout des pompes à fric ou l'humain aussi bien les résidents que le personnel sont des quantités négligeables..

Une maison de retraite ne devrait pas en premier être à but lucratif mais à but humain..

J'entends certains politiques s'en prendre à au gouvernement actuel sauf que pour info, ce problème existait déjà sous sarko et hollande et que leurs gouvernement n'ont rien fait donc pour ma part les politiques devraient tous faire profil bas.

En premier , faudrait créer des ephad à taille humaine, interdire qu'ils soient à but lucratif ainsi l'argent des résidents et les aides qui sont verses à ces structures iront vraiment à leur fonctionnement et au bien être des résidents et de leurs personnels et non pas à enrichir certains groupes..

Il faudrait aussi que les familles puissent avoir leurs mots à dire sur la gestion et le fonctionnement de ces maisons de retraite et que les résidents aient aussi leurs mots à dire sur ce qu'ils aimeraient y faire.

Car non tous les résidents des maisons de retraite ne sont pas en fin de vie, ne sont pas seniles, ne sont pas grabataires, et ne demandent que cela de participer au fonctionnement de celle ci..

et que dire des familles qui pour bon nombre d'entre elles se défaussent sur les maisons de retraite à bon compte alors qu'elles pourraient s'occuper un peu plus de leurs parents, juste en leur rendant visite plus souvent et en les prenant chez eux de temps en temps.

Je précise que j'ai travaillé en maison de retraite et que jamais je n'y mettrais les pieds. Préférerais me tuer que d'y mettre un pied..

les gens gueulent peut être parce que la premiere mesure prise par Micron consistait en defiscaliser les dividendes des travers!!!!!
il a passé moulte cadeaux fiscaux pour ses amis du grand capital... et a coté de cela, il a taxé encore plus les français actif, comme retraité!
il n y a rien de social dans ce gouvernement... et les français n ont pas "voté" pour Micro, mais contre les autres ... et vous admettrez aussi que les résultats du premier tour sont assez flagrant!
de même que la grande déception des électeurs suiveurs aux legislatives

Micron ne fera rien!
et il n a pas d intérêt personnel la dedans

et peut être que si on autorisait les fonds de pensions français.... après tout, les fonds de pension étrangers ont le droit d investir chez nous, alors que nous n avons même pas le droit de faire pareil!

Signaler Répondre

avatar
sakura le 31/01/2018 à 08:49
Idel a écrit le 30/01/2018 à 22h42

Les politiques s en foute ! Que les doignants s en souviennent quand cela sera leur heure !

les politiques auront largement les moyens d'aller dans des établissements dit de luxe.. Ai entendu une soignante dire qu'elle aimait son métier mais qu'elle n'aimait pas ce qu'il est devenu..mais personne ne se pose la question pourquoi il est devenu ainsi

Le problème des ephads c'est que ce sont surtout des pompes à fric ou l'humain aussi bien les résidents que le personnel sont des quantités négligeables..

Une maison de retraite ne devrait pas en premier être à but lucratif mais à but humain..

J'entends certains politiques s'en prendre à au gouvernement actuel sauf que pour info, ce problème existait déjà sous sarko et hollande et que leurs gouvernement n'ont rien fait donc pour ma part les politiques devraient tous faire profil bas.

En premier , faudrait créer des ephad à taille humaine, interdire qu'ils soient à but lucratif ainsi l'argent des résidents et les aides qui sont verses à ces structures iront vraiment à leur fonctionnement et au bien être des résidents et de leurs personnels et non pas à enrichir certains groupes..

Il faudrait aussi que les familles puissent avoir leurs mots à dire sur la gestion et le fonctionnement de ces maisons de retraite et que les résidents aient aussi leurs mots à dire sur ce qu'ils aimeraient y faire.

Car non tous les résidents des maisons de retraite ne sont pas en fin de vie, ne sont pas seniles, ne sont pas grabataires, et ne demandent que cela de participer au fonctionnement de celle ci..

et que dire des familles qui pour bon nombre d'entre elles se défaussent sur les maisons de retraite à bon compte alors qu'elles pourraient s'occuper un peu plus de leurs parents, juste en leur rendant visite plus souvent et en les prenant chez eux de temps en temps.

Je précise que j'ai travaillé en maison de retraite et que jamais je n'y mettrais les pieds. Préférerais me tuer que d'y mettre un pied..

Signaler Répondre

avatar
Idel le 30/01/2018 à 22:42

Les politiques s en foute ! Que les doignants s en souviennent quand cela sera leur heure !

Signaler Répondre

avatar
Partage des richesses ou vols en réunion ? le 30/01/2018 à 17:57

Écologie =fumisterie. 385. Millions d’euros de la taxe carbone ,ont étaient détournés en région paca uniquement. Je vous laisse devinez pour les autres . Les fortunes se font toujours sur le dos de quelqu’un. Tout cet argent détourné aurait sûrement fait le bonheur des plus pauvres.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 30/01/2018 à 17:10
Soutiens a écrit le 30/01/2018 à 12h06

L’avidité de certains fait le malheur de tous. J’espere sans trop y croire que cela changera.

Vu les échecs de Melenchon au 2 dernières élections, cela n'est pas pret de changer.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 30/01/2018 à 14:45

D'une manière générale, tout ce qui concerne la prise en charge de l'Homme (et pour les vieux ça se voit moins des actifs) pêche, nous retournons sûrement vers le Moyen-Âge sans DeLorean, Marty.
Pendant ce temps, les riches le sont toujours plus, les affaires de la caste prospèrent merci pour eux.

Signaler Répondre

avatar
valentin le 30/01/2018 à 13:52

il est vrai que les conditions d’exercice des professions en maison de retraite sont difficiles, car à la pénibilité physique dues à la manipulation des personnes âgées pour leur hygiène et leur confort, la manutention du linge, la réfection des lits…, s’ajoutent les traumatismes psychologiques que vivent les soignants travaillant auprès de personnes en fin de vie, aux agressions verbales ou physiques de personnes séniles souffrant de troubles mentaux ou des membres de leur famille… : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=341

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 30/01/2018 à 12:40

Il existe aussi des EHPAD qui sont dignes et veillent à la bienveillance de leurs résidents...mais souvent ce sont des organismes à but non lucratifs...
Il y a quelques années en allant visiter ma vieille tante
( elle venait juste d'arriver) dans une EHPAD dans les monts du lyonnais nous avons en 2 heures de temps de visite pu constater les dysfonctionnements...
Confirmés 2 mois plus tard par la fermeture administrative de cet EHPAD
La vieillesse, la santé, la maladie, la souffrance,la mort sont sources de frics...

Signaler Répondre

avatar
Soutiens le 30/01/2018 à 12:06

L’avidité de certains fait le malheur de tous. J’espere sans trop y croire que cela changera.

Signaler Répondre

avatar
Florie le 30/01/2018 à 11:54

Mon soutien pour le personnel travaillant en EHPAD leur tâche est difficile et ces conditions de travail sont scandaleuses et ces pauvres résidents qui payent une fortune pour recevoir une douche tous les 15 jours et encore plus le reste , ils n'ont pas mérités ça !

Signaler Répondre

avatar
bye! le 30/01/2018 à 11:37

probleme de budget ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.