Villefranche : contrôlé positif au cannabis au volant, il plaide le besoin médical

Villefranche : contrôlé positif au cannabis au volant, il plaide le besoin médical
LyonMag.com

C’est lors d’un banal contrôle routier à Ville-sur-Jarnioux que l’individu est repéré au sein de son véhicule par les forces de l'ordre. En plus du non port de la ceinture de sécurité, des analyses toxicologiques révèlent que l’homme a consommé du cannabis.

Jugé ce vendredi au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, le conducteur a indiqué que sa consommation de stupéfiants faisait suite à un grave accident de la route subi en 2002 et que le cannabis lui permettait de supporter les douleurs chroniques. Il avait apporté des certificats médicaux afin d’appuyer sa thèse. Malgré ceci, le ministère public a lui indiqué qu’aucun motif ne pouvait justifier la conduite pour l’emprise de stupéfiants.

Le tribunal a finalement sanctionné l’individu à un mois de prison avec sursis, d’une mise à l’épreuve de deux ans avec une obligation de soins, la suspension de son permis pendant trois mois, et une amende de 50 euros pour le non port de la ceinture de sécurité.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Toctoc le 05/02/2018 à 08:38

Les policiers pnt donc bien les outils pour faire du depistage anti-stup ( meme si je rete tres sceptique sur leur fiabilité, apres lecture des affaires de faux positifs... Ou vous etes donc prejugés coupables...)
Plutot que de baisser la vitesse sur les routes, peut etre que des campagnes de tests comme pour l alcool seraient une bonne solution pour detecter et isoler les dangers de la route!!!
Mas il faut aussi le faire pour les medicaments, car bons nombre d entre eux vous empechent de conduire, et pourtant, les malades ne se genent pas pour prendre le volant!
En tout cas, un radar n aurait jamais pu faire cela...

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 05/02/2018 à 01:45

Villefranche et comme Saint-Étienne, une population majoritairement peu éduquée, composée de ruraux (et descendants des ruraux) qui n'ont pas les moyens intellectuels de réussir en ville.

De la même manière que les talents quittent la France, les talents quittent les campagnes.

Signaler Répondre

avatar
Ouf !!! le 04/02/2018 à 19:42

50 €, au moins il va pouvoir continuer à payer son traitement ... C'est beau l'automédication !!!

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 04/02/2018 à 18:00

50€ pour non port de la ceinture mais on se moque de qui ? Nous on a des points qui sautent au moindre écart et des amendes à 90€ et lui il prends 50€ tranquille. Une suspension alors que c’est un retrait pour cannabis au volant notamment. Il a des blessures suite à un accident de la route ??? Faut lui dire que là sans ceinture et positif au cannabis là c’est le cercueil qu’on lui a évité comme quoi y’a rien à faire pour ces délinquants... hallucinant cette justice nous épate de jours en jours..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.