Eau : "Il faut anticiper"

Eau : "Il faut anticiper"

Alors que Paris vient de remunicipaliser la distribution de l’eau, les Verts réclament la même révolution à Lyon. Interview d’Emeline Baume, conseillère communautaire.

Pourquoi vous voulez un retour à un service public de l’eau ?
Emeline Baume : Parce qu’on pense que ce service sera mieux géré par la communauté urbaine. Comme c’était le cas avant 1986 et le contrat passé avec la Générale des eaux pour la distribution de l’eau. D’abord parce que la collectivité ne fait pas de bénéfices, ensuite parce que l’eau n’est pas une valeur marchande. Enfin parce qu’on a des fonctionnaires compétents, qui assurent déjà l’assainissement en régie directe. Il n’y a donc pas de raison qu’ils n’arrivent pas à assurer la distribution de l’eau !
Ce que vous reprochez au système actuel ?
Veolia réalise d’importants profits grâce au marché de l’eau à Lyon. D’autant plus que Lyon est une des grandes villes où le prix de l’eau est le plus élevé, malgré une baisse de 23 centimes l’année dernière. En particulier à cause de la distribution, qui est justement assuré par Veolia. Alors que l’assainissement, assuré par la communauté urbaine, coûte moins cher. De plus, en cas de pollution, la régie directe permet d’être plus réactif. Bref, en termes de prix et de qualité, la régie directe est plus efficace.
Mais ça coûterait plus cher aux contribuables !
Je ne pense pas. On a bien été capable d’investir dans des stations d’épuration modernes sans pour autant couler le budget de la communauté urbaine. Et puis tout est question de priorité. Je pense que c’est le rôle des politiques d’anticiper. Surtout aujourd’hui où tout le monde joue la carte du développement durable.
Et Gérard Collomb est prêt à vous suivre ?
Le contrat avec Veolia arrive à échéance en 2016 et ça coûterait très cher de le casser avant. Donc ce qu’on demande à Gérard Collomb aujourd’hui, c’est de lancer une étude pour un retour en régie directe, en analysant le coût, la qualité du service, la qualité de l’eau, les besoins en personnel... Ce qui permettrait aux élus de se prononcer en 2016 pour ou contre la régie directe en toute connaissance de cause.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.