Université Lyon 2 : les cours annulés sur le campus bloqué des quais

Université Lyon 2 : les cours annulés sur le campus bloqué des quais
Le campus des quais bloqué ce jeudi - LyonMag

Ce jeudi matin, impossible pour les étudiants de Lyon 2 d'accéder aux bâtiments de l'université sur les quais du Rhône.

Le site a été bloqué par un collectif d'étudiants qui dénonce "les attaques sur la jeunesse".

En conséquence de cette décision votée mercredi soir pour suivre le mouvement de contestation national qui touche différents secteurs comme la SNCF ou les écoles scolaires, la présidente de l'université a décidé d'annuler tous les cours prévus ce jeudi matin dans les bâtiments des quais. Dans une annonce, elle demande aussi au personnel et aux étudiants de quitter les lieux.

A noter que les cours prévus sur le campus de Bron ne sont pas concernés par l'annulation.

La présidence de Lyon 2 doit désormais attendre de voir comment évolue la situation avant de se prononcer à nouveau sur la reprise ou la nouvelle annulation de cours.

Tags :

lyon 2

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 25/03/2018 à 20:25
glandu a écrit le 25/03/2018 à 18h10

Message au rédacteur de cet article ces personnes ne sont pas pour la plupart des étudiants en droit ce sont des gochistes professionnels qui vivent des aides de l'argent public.

"des go(au)chistes professionnels qui vivent des aides de l'argent public."

Pléonasme haha

Signaler Répondre

avatar
glandu le 25/03/2018 à 18:10

Message au rédacteur de cet article ces personnes ne sont pas pour la plupart des étudiants en droit ce sont des gochistes professionnels qui vivent des aides de l'argent public.

Signaler Répondre

avatar
réalisme le 24/03/2018 à 08:01
Les enfants gâtés a écrit le 23/03/2018 à 20h41

Dire que c’est la relève de la génération glandos des bisounours,mdrrrr. Travailler ? Pour quoi faire? Mdrrrrrr. C’est les futurs allocataires du revenu universel à 1000e par mois.

+1

Signaler Répondre

avatar
Les enfants gâtés le 23/03/2018 à 20:41

Dire que c’est la relève de la génération glandos des bisounours,mdrrrr. Travailler ? Pour quoi faire? Mdrrrrrr. C’est les futurs allocataires du revenu universel à 1000e par mois.

Signaler Répondre

avatar
gauchistes sur le forum le 23/03/2018 à 17:19
Anti W a écrit le 22/03/2018 à 15h42

N'étant nullement étudiant, je lis les commentaires mais je trouve que vous n'évoluez pas dans la dialectique partisane.
"Prise d'otage" c'est un terme inapproprié qui en droit est passible du pénal.
D'autre part, vous avez la possibilité de faire constater le blocage des portes par un huissier et de poursuivre les étudiants.

c'est en cours pour l'enquête:l'université a fait constater les verrous rajoutés,barrières de protection endommagés de toutes les portes y compris les issues de secours et monticules de poubelles et objet diverses sur le trottoir...
Maintenant il reste à savoir qui c'est en particulier avec preuves (tout le monde les connait ces gauchistes qui passent leur temps à coller des affiches partout sur les murs avec graffitis mais qui jurent ne pas avoir vandalisé l'enceinte :responsable mais pas coupable ces lâches)
vous en faites parti ou êtes solidaire certainement de ces vandales avec vos questions elliptiques qu'ils n'auraient rien fait de "mal" en empêchant les cours de se dérouler normalement et attentes au matériel

Signaler Répondre

avatar
Doc le 23/03/2018 à 14:32
grévitude perpétuelle a écrit le 22/03/2018 à 15h33

la plupart vont se démerdé pour rejoindre la fonction publique coûte que coûte et continuer leur chienlit de grève leur vie durant dans les syndicats de la SNCF ou des tcl pour ceux qui ne seront pas accepté ailleurs...
La France qui bouge pour l'immobilisme et la paralysie
Il parait que les syndicats cheminot vont même tout faire pour les faire recruter pour continuer leur révolte avec le renouvellement des générations

C'est du second degré ou vous êtes soigné ??

Signaler Répondre

avatar
Anti W le 22/03/2018 à 15:42
au gniouf les glandus a écrit le 22/03/2018 à 12h34

vous pouvez dire aux étudiants gauchistes vandales de respecter autrui en ne les prenant pas en otage (incapacité d'étudier):bloquer toutes les portes y compris les issues de secours relève du pénal

N'étant nullement étudiant, je lis les commentaires mais je trouve que vous n'évoluez pas dans la dialectique partisane.
"Prise d'otage" c'est un terme inapproprié qui en droit est passible du pénal.
D'autre part, vous avez la possibilité de faire constater le blocage des portes par un huissier et de poursuivre les étudiants.

Signaler Répondre

avatar
grévitude perpétuelle le 22/03/2018 à 15:33
MP a écrit le 22/03/2018 à 13h14

L'université a décidément peu changé depuis mon passage. Le même noyautage par les antifas et autres syndicats d'extrême-gauche. Les mêmes AG bidons enivrées de vapeurs de joints et de mauvaises bières. Les mêmes revendications débiles votées à main levée (régularisation des sans-papiers, validation automatique des examens, destitution du président de l'université quand ce n'est pas de la République).

la plupart vont se démerdé pour rejoindre la fonction publique coûte que coûte et continuer leur chienlit de grève leur vie durant dans les syndicats de la SNCF ou des tcl pour ceux qui ne seront pas accepté ailleurs...
La France qui bouge pour l'immobilisme et la paralysie
Il parait que les syndicats cheminot vont même tout faire pour les faire recruter pour continuer leur révolte avec le renouvellement des générations

Signaler Répondre

avatar
A réfléchir le 22/03/2018 à 15:31
MP a écrit le 22/03/2018 à 13h14

L'université a décidément peu changé depuis mon passage. Le même noyautage par les antifas et autres syndicats d'extrême-gauche. Les mêmes AG bidons enivrées de vapeurs de joints et de mauvaises bières. Les mêmes revendications débiles votées à main levée (régularisation des sans-papiers, validation automatique des examens, destitution du président de l'université quand ce n'est pas de la République).

Etudiants gauchistes en 1968, Macronistes en 2017.

Signaler Répondre

avatar
Made in USA le 22/03/2018 à 15:03
MP a écrit le 22/03/2018 à 13h14

L'université a décidément peu changé depuis mon passage. Le même noyautage par les antifas et autres syndicats d'extrême-gauche. Les mêmes AG bidons enivrées de vapeurs de joints et de mauvaises bières. Les mêmes revendications débiles votées à main levée (régularisation des sans-papiers, validation automatique des examens, destitution du président de l'université quand ce n'est pas de la République).

Tout ça avec smartphones à la main pour donner les infos en direct sur twitter... où quand nos pseudos révolutionnaires gauchistes sont les moutons du capitalisme économique.

Signaler Répondre

avatar
verseau30 le 22/03/2018 à 14:18

On les a sans doute menacés de les priver de leur smartphone en cours ?

Signaler Répondre

avatar
oui! le 22/03/2018 à 13:54

il est bon de voir que les jeunes générations ont encore cette capacité de révolte contre la casse sociale

no pasaran

Signaler Répondre

avatar
kriss le 22/03/2018 à 13:34

le campus Berges du Rhône doit réouvrir cet aprèsmidi

Signaler Répondre

avatar
MP le 22/03/2018 à 13:14

L'université a décidément peu changé depuis mon passage. Le même noyautage par les antifas et autres syndicats d'extrême-gauche. Les mêmes AG bidons enivrées de vapeurs de joints et de mauvaises bières. Les mêmes revendications débiles votées à main levée (régularisation des sans-papiers, validation automatique des examens, destitution du président de l'université quand ce n'est pas de la République).

Signaler Répondre

avatar
futurs zadistes le 22/03/2018 à 12:54

Bah, Lyon 2 bloquée... comme d'hab quoi :o)

Signaler Répondre

avatar
au gniouf les glandus le 22/03/2018 à 12:34
Anti W a écrit le 22/03/2018 à 12h19

"déchets" c'est un manque de respect.
Conjugaison erronée du verbe "empêcher".
Cet étudiant motivé impoli doit bosser la conjugaison.

vous pouvez dire aux étudiants gauchistes vandales de respecter autrui en ne les prenant pas en otage (incapacité d'étudier):bloquer toutes les portes y compris les issues de secours relève du pénal

Signaler Répondre

avatar
colère légitime le 22/03/2018 à 12:30
lecon a écrit le 22/03/2018 à 11h47

Non, je fais partie de ceux qui se battent pour leur avenir, avenir qui passe aussi par le respect du gouvernement à ne pas saccager davantage notre société bien mise à mal par des personnalités comme vous, les bien-penseurs d'une société en pleine décadence.
Ensuite, c'est bien la présidente de l'université qui annule les cours, demandant à ceux déjà présents et au personnel de quitter les lieux.
Alors faire de l'intox comme vous le faites ne dénote qu'une malhonnêteté intellectuelle de votre part !

la présidente n'a pas eu d'autres choix que de fermer ce matin l'accès car la sécurité n'était pas possible :
tous les accès et notamment les portes de sortie avaient des verrous montés en toute impunité sans parler des poubelles et autres barrières qui bloquaient les grandes portes:liberté de ne pas étudier oui, mais pas d'empêcher les autres méritent sanctions et doivent assumer leur incivilité
CQFD

Signaler Répondre

avatar
Anti W le 22/03/2018 à 12:19
GG6978ffcg a écrit le 22/03/2018 à 10h38

toujours les mêmes déchets de la société qui empêche les gens motivés de bosser ...

"déchets" c'est un manque de respect.
Conjugaison erronée du verbe "empêcher".
Cet étudiant motivé impoli doit bosser la conjugaison.

Signaler Répondre

avatar
lecon le 22/03/2018 à 11:47

Non, je fais partie de ceux qui se battent pour leur avenir, avenir qui passe aussi par le respect du gouvernement à ne pas saccager davantage notre société bien mise à mal par des personnalités comme vous, les bien-penseurs d'une société en pleine décadence.
Ensuite, c'est bien la présidente de l'université qui annule les cours, demandant à ceux déjà présents et au personnel de quitter les lieux.
Alors faire de l'intox comme vous le faites ne dénote qu'une malhonnêteté intellectuelle de votre part !

Signaler Répondre

avatar
liberté d'étudier bafouée le 22/03/2018 à 11:24
lecon a écrit le 22/03/2018 à 10h55

' Le site a été bloqué par un collectif d'étudiants '

Tu sais lire et comprendre ?

comprendre quoi?
qu'une poignée d'étudiants qui passeront même pas la 1ère année faute de capacités et d'envie d'étudier , prennent en otage tous les étudiants de lyon2 pénalisés pour ne pas avoir eu de cours oou d'examen aujourd hui?
Vous devez faire parti de ces preneurs d'otage au vu de votre commentaire ridicule

Signaler Répondre

avatar
Bravo le 22/03/2018 à 11:16

C'est bien, il n'y a pas que des béni oui oui ça rassure

Signaler Répondre

avatar
lecon le 22/03/2018 à 10:55
GG6978ffcg a écrit le 22/03/2018 à 10h38

toujours les mêmes déchets de la société qui empêche les gens motivés de bosser ...

' Le site a été bloqué par un collectif d'étudiants '

Tu sais lire et comprendre ?

Signaler Répondre

avatar
GG6978ffcg le 22/03/2018 à 10:38

toujours les mêmes déchets de la société qui empêche les gens motivés de bosser ...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 22/03/2018 à 10:37

l'ETAT de Droit doit être respecté, les etudiants doivent pouvoir étudier.....Bravo les gauchistes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.