Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Villefranche : un prisonnier s’était évadé pour échapper aux violences de quatre autres détenus

LyonMag.com

L'homme de 22 ans a été condamné ce vendredi, par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, à six mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour évasion. L'homme se plaignait de violences et de pressions exercées par d'autres détenus du centre pénitentiaire.

Déjà condamné à de multiples reprises pour vols avec violence, recel de biens, dégradations, menace avec arme, usage de stupéfiants, conduite sans permis ou encore pour rébellion, l'homme a déjà 14 mentions dans son casier judiciaire et plusieurs incarcérations à son actif. Il était dernièrement emprisonné à Villefranche et avait obtenu une permission de sortie en septembre dernier pour retrouver sa famille.

 

C'est suite à cette autorisation que l'homme ne s'est pas représenté au centre pénitentiaire. Il n'a été interpellé que le 30 mars dernier par la police. Lors de l'intervention, l'homme a tenté de s'enfuir en sautant du 2e étage de son l'immeuble. Ce saut lui a fracturé plusieurs os et l'individu a obtenu 30 jours d'incapacité totale de travail.

 

Blessé, c'est donc en béquilles que l'homme est apparu en comparution immédiate ce vendredi. Sa mère a confié que son fils ne voulait pas réintégrer le centre de Villefranche à cause du traitement qu'il subissait. Ce dernier se serait fait frappé par quatre autres détenus, qui lui aurait également demandé de ramener des téléphones et de la drogue. L'accusé a refusé de donner les noms de ses agresseurs par peur de représailles.

 

L'homme avait d'ailleurs fait part de sa volonté d'être transféré dans un autre centre. Selon lui, tout se passait bien dans les prisons de Corbas et Privas, où il avait été précédemment incarcéré.

 

L'homme indique regretter sa fuite : "j'aurais du rentrer et parler de ça", rapporte le Progrès. Son avocat demande de prendre en considération les violences subies, alors que le procureur requiert 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Ce dernier rappelle que l'homme est condamné pour des faits graves et qu'une confiance lui avait été accordée avec cette permission de sortie.

 

Le tribunal a donc suivi les réquisition du procureur et a donc renvoyé l'accusé au centre pénitentiaire de Villefranche.



Tags : evasion | Villefranche-sur-Saône | violences |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.