Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Frédéric Michalak lors du point presse d'avant match contre Montpellier - LyonMag

Frédéric Michalak : “Je n’ai pas envie qu’on pense qu’à moi demain”

Frédéric Michalak lors du point presse d'avant match contre Montpellier - LyonMag

Alors qu'il jouera samedi sa dernière rencontre sur la pelouse du Matmut Stadium de Gerland, Frédéric Michalak envisage sereinement ce match qui sera l'un des derniers de sa carrière professionnelle.

Le LOU est toujours en course pour accéder aux barrages du Top 14. Le match de samedi ne sera donc peut-être par le dernier de la carrière du demi d'ouverture lyonnais. Face à Montpellier, premier du Top 14, Frédéric Michalak aura droit à une rencontre de haut vol pour ses derniers pas de joueur professionnel dans l'enceinte du stade de Gerland.

 

 

A la veille de ce match, c'est un Frédéric Michalak serein et détendu qui s'est exprimé devant les journalistes lors d'un point presse. "Je suis dans un bon état d'esprit et je suis même soulagé d'être sur la fin de saison. Je profite de chaque moment, chaque entrainement, chaque match. Intérieurement, j'ai une certaine excitation pour ce dernier match à Lyon ", a-t-il déclaré avec sincérité. L'ouvreur du LOU n'appréhende pas les derniers instants de sa carrière. Il s'est même permis de faire un parallèle avec Bryan Habana, ancien coéquipier à Toulon, ayant pris sa recette l'an dernier : "Bryan Habana comptait les jours, les heures, les secondes avant son arrêt à Toulon car il voulait rejoindre sa ferme en Afrique du Sud au plus vite, mais moi je ne compte pas". Même s'il n'a pas peur de la fin, l'envie de victoire reste toujours palpable chez le joueur de 35 ans : "On espère toujours que l'échéance sera repoussée au maximum car mon but c'est de gagner quelque chose […] Je n'ai pas envie qu'on pense qu'à moi demain, mon seul souhait c'est de gagner ".

 

 

Vers un match de barrage sur la pelouse d'un de ses anciens clubs

 

Les Lyonnais ont encore du chemin à faire en Top 14 pour la fin de saison. Pouvant prétendre aux barrages du championnat, le LOU pourrait rencontrer Toulon ou Toulouse lors de cette phase. Les deux clubs ont vu évoluer Frédéric Michalak dans leur rang pendant des années. Pour le Toulousain d'origine : "C'est deux destinations difficiles mais ce serait un honneur de jouer devant ces deux publics [même si] Toulouse serait le Graal au niveau émotionnel". Le sextuple vainqueur de la Coupe d'Europe a joué une dizaine d'années dans la ville rose remportant avec le Stade Toulousain prêt de 13 titres.

 

 

Pour l'occasion, sa famille toulousaine sera d'ailleurs présente au stade demain : "J'ai ma famille de Toulouse qui monte pour me voir mais aussi la famille sud-africaine de ma femme" explique Frédéric Michalak précisant que l'ambiance chez lui était, de fait, plutôt agitée ces derniers jours.

 

 

Une fin de carrière longuement mûrie et de nombreux projets pour les jeunes joueurs

 

Même si à la fin de saison Frédéric Michalak mettra un terme à sa carrière de joueur, ce n'est pas pour autant qu'il quittera l'univers du ballon ovale. L'ancien joueur de l'équipe de France poursuivra son parcours avec le LOU en tant qu'ambassadeur. Lors de l'entretien il a également dévoilé avoir préparé son avenir depuis longtemps et notamment dans différentes entreprises à Toulon et à Toulouse sans apporter davantage de précisions.

 

 

Avec Michalak, c'est toute une génération de joueurs qui cède sa place aux "plus jeunes". La génération des années 2000 voit un des ses derniers représentants arriver sur la fin. Des grands noms comme Thierry Dusautoir, Pascal Papé ou Imanol Harinordoquy s'étaient déjà retirés la saison dernière. Cette année Vincent Clerc, Aurélien Rougerie mais aussi Jean-Baptiste Poux tireront leur révérence aux côtés de Frédéric Michalak. C'est justement pour cela que le joueur du LOU souhaite travailler pour la suite avec la nouvelle génération : "Moi, j'ai toujours été passionné par ce sport. C'est pourquoi il y a un lien à faire perdurer entre les générations et continuer à transmettre les valeurs du rugby.Je souhaite aider les jeunes à préparer l'après carrière, et ce, dès leur plus jeune âge car on ne sait jamais de quoi demain sera fait".

 

 



Tags : Frédéric Michalak | LOU | Montpellier | dernier match | retraite | point presse | gerland |

Commentaires 1

Déposé le 04/05/2018 à 22h26  
Par befun Citer

"Je souhaite aider les jeunes à préparer l'après carrière, et ce, dès leur plus jeune âge car on ne sait jamais de quoi demain sera fait".

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.