Une manifestation des taxis organisée ce mardi à Lyon

Une manifestation des taxis organisée ce mardi à Lyon
Taxis lyonnais - lyonMag

Aux départs de Gerland et de l'aéroport de Saint Exupéry, deux cortèges de taxis se rendront à la préfecture du Rhône pour tenter de décrocher une entrevue avec le préfet et protester contre la " concurrence déloyale des VTC" ou encore le "non-respect de la loi Grandguillaume".

La loi Grandguillaume, effective depuis le 1er janvier, vise à clarifier la situation des VTC et des taxis. Cependant, cette fameuse loi serait bafouée quotidiennement rapportent les chauffeurs de taxis. C'est donc pour cela qu'ils organisent une manifestation dite "unie et unitaire" ce mercredi matin.

Aux rangs des revendications s'ajoutent également un ensemble de restrictions dont souffriraient les taxis et autres centraux radios : "on nous interdit d'emprunter certains couloirs réservés aux services publics dont on fait partie, comme le cours Lafayette. Stop à l'injustice et [aux] restrictions injustifiées subies par le taxi". En plus de ces interdits, un "lobbying sauvage" entrainerait, pour les différentes organisations appelant à la manifestation, une perte financière importante au sein de la profession.

Une manifestation formée en deux cortèges

Les rassemblements s'effectueront tous deux à 7h du matin. Quand l'un effectuera son départ à 8h30 depuis la Plaine de Gerland, l'autre prendra la route dès 8h depuis l'aéroport Lyon-Saint Exupéry. Les cortèges se rendront alors à la préfecture du Rhône à 11h. Heure à laquelle une entrevue a été demandée au préfet par mail. Les associations signataires du courrier aux services de l'Etat (UNT, FNTI, FNAT, U.N.I.T, Taxis Radio, Allo Taxis, Taxis Lyonnais, Via Taxis) projettent d'y envoyer une délégation pour exposer l'ensemble de leurs revendications.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Roland le 15/05/2018 à 15:07

Uber: propre, gentile, punctuel, Vive la concurrence et le marché libre

Signaler Répondre

avatar
Elle est belle la vie libérale le 15/05/2018 à 14:28
Escrocs a écrit le 15/05/2018 à 14h19

Ce que l'ont voit surtout ce sont des voitures ultra haut gamme, et ce que vous ne dites pas c'est qu'une parti des taxes sur la carburants vous est remboursé.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22147

J'en ai fait causer un qui m'a expliqué qu'il remontait une nouvelle structure régulièrement pour échapper à l'impôt : il se revend sa carte à lui-même. Malin, non ?
Et après on va casser du sucre sur le fonctionnaire dont le revenu est bloqué depuis des années.

Signaler Répondre

avatar
Escrocs le 15/05/2018 à 14:19
Taxidelyon a écrit le 14/05/2018 à 19h56

Les moteurs sont éteints en station. Les prix fixés par la préfecture qui tient compte du prix exorbitant des carburants, véhicules, assurances, charges sociales, impôts sur les sociétés, TVA à 10% (elle était à 5,5 il y a 6ans!)... voilà les vrais raisons

Ce que l'ont voit surtout ce sont des voitures ultra haut gamme, et ce que vous ne dites pas c'est qu'une parti des taxes sur la carburants vous est remboursé.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22147

Signaler Répondre

avatar
Véli-vélo le 15/05/2018 à 14:10

Le Progrès annonce la suppression de la station de Taxi de la Villette (à la sortie de la gare de la Part-Dieu, coté Alpes).

C'est une excellente nouvelle ! Cela fait des années que les taxis y stationnent en double file, et gênent cyclistes et piétons.

En plus, la présence de voiture si près de la gare est une aberration du point de vue de la lutte anti-terroriste...

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 15/05/2018 à 12:49
couloir a écrit le 15/05/2018 à 07h41

Je croyais que l’utilisation des couloirs de bus par les taxis était juste une tolérance mais pas autorisée ?

Ils en ont usé et abusé, faisant du gymkana dès qu'un bus était à l'arrêt pour prendre ses passagers. Il est très bien que sur Lafayette ils n'aient plus le droit d'emprunter le couloir des bus.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 15/05/2018 à 12:47
cb a écrit le 15/05/2018 à 08h08

Le pb des taxi c’est que beaucoup encore ne prennent pas la carte bancaire...

Comme par hasard leur terminal est souvent en panne au moment où on veut payer. Ainsi pas de trace, pas d'impôt à payer.

Signaler Répondre

avatar
abusif le 15/05/2018 à 12:37

Il est abusif que les taxis puissent vendre leur licence à des prix exorbitants ! Que l'état délivre enfin les licences sur examen et Uber disparaîtra ! CQFD

Signaler Répondre

avatar
Escroquerie intellectuelle le 15/05/2018 à 12:08
Taxidelyon a écrit le 14/05/2018 à 19h56

Les moteurs sont éteints en station. Les prix fixés par la préfecture qui tient compte du prix exorbitant des carburants, véhicules, assurances, charges sociales, impôts sur les sociétés, TVA à 10% (elle était à 5,5 il y a 6ans!)... voilà les vrais raisons

Moteur éteint aux stations ?

La bonne blague ! Et si j'en vois plusieurs qui ne respectent pas ce que vous dites, je vous appelles sur quel numéro ?

Pour le carburant, vous payez les mêmes taxes que les particuliers ? Oh ? Vous êtes sûr ? Moi je crois bien que c'est comme pour les routiers...

Signaler Répondre

avatar
Viracocha le 15/05/2018 à 09:32

ce matin, un taxi a essayé de me doubler à trois reprises à des intersections en se mettant sur la file de droite pour tourner à gauche.
Son argument "vous ne connaissez pas mes urgences"
Où allait-il ? au rassemblement de Gerland... Belle urgence, n'est-ce pas ?
A force de prendre les gens pour des andouilles, il ne faut pas se plaindre.
Les VTC eux ont obligation de respect du client, les taxis devraient s'en inspirer et ça irait mieux pour eux.

Signaler Répondre

avatar
C'est la crise le 15/05/2018 à 09:00
cb a écrit le 15/05/2018 à 08h08

Le pb des taxi c’est que beaucoup encore ne prennent pas la carte bancaire...

Tu veux pas non plus qu'ils déclarent leur revenus aussi!!!

Signaler Répondre

avatar
cb le 15/05/2018 à 08:08

Le pb des taxi c’est que beaucoup encore ne prennent pas la carte bancaire...

Signaler Répondre

avatar
couloir le 15/05/2018 à 07:41

Je croyais que l’utilisation des couloirs de bus par les taxis était juste une tolérance mais pas autorisée ?

Signaler Répondre

avatar
avocat? le 15/05/2018 à 07:33

Il n’y a que des taxis visiblement ici. Je ne suis pas un expert mais la loi LOTI indique bien que les taxis sont une activité de transport public (art 5). Ce n’est pas pour autant un service public mais commercial. D’ailleurs si les tarifs sont fixés par la préfecture il s’agit d’un tarif maximal que les taxis ne sont pas obligés d’appliquer au taquet. Ce n’est pas parce que l’activité et les prix sont réglementés qu’il s’agit d’un service public. Chacun peut défendre sa profession mais chacun peut aussi s’abstenir d’être agressif.

Signaler Répondre

avatar
taxi artisan made in france le 15/05/2018 à 01:03

Le public devrait savoir que grâce au taxi, pendant les grèves SNCF les taxis transportent le personnel de la SNCF et grâce à eux il y a plus de trains pour les usages. Le public devrait savoir que les taxis transportent du sang, du matériel médical pour sauver des vies d’un hôpital à un autre en étant taxé à 20% pour l’état. Le public est protégé dans un taxi d’avoir un tarif réglementé par l’état....quand vous monter dans un taxi, vous faites travailler un artisan taxi, du made un France. Tous les autres transports ne participe pas à l économie du pays...c’est une concurrence déloyale.

Signaler Répondre

avatar
rosana le 14/05/2018 à 23:28

Tout le monde a le droit de travailler Stop aux jalousies les VTC paient des impôts des charges des crédits comme les taxis ils ont des familles à faire vivre et pour beaucoup d entre-eux ils sortent de galères professionnelles Heureusement que Uber et tant d autres les ont sauvé de la précarité

Signaler Répondre

avatar
Philippe lyon le 14/05/2018 à 23:15

Je n’ aurais jamais pensé dire ça mais je suis de tout cœur avec vous !!! Ne lâchez pas

Longtemps utilisateur des taxis, j’ ai était enchanté par l’ arrivé d’ Uber, sa facilité d’ utilisation ainsi que le service proposé, mais c ‘était de la poudre aux yeux!!

Les prix sont devenu à certaine heures exorbitant voir hallucinant, chauffeur n’ ayant aucune connaissance de Lyon, le service n’ existe plus!!!

J’ ai repris un taxi la semaine dernière car mon téléphone n’ avait plus de batterie, quel changement !!! Ça fait plaisir !!! J’ attend votre applications Cher Taxis

Signaler Répondre

avatar
Avocat le 14/05/2018 à 21:16

Justement,le taxi est un service publique....encore un/une qui parle sans connaitre le sujet....

Signaler Répondre

avatar
Taxidelyon le 14/05/2018 à 19:56
Escroquerie intellectuelle a écrit le 14/05/2018 à 17h44

"on nous interdit d'emprunter certains couloirs réservés aux services publics dont on fait partie,"

Non, chers "taxis", vous n'êtes pas du service public, vous êtes du service privé, polluant avec moteur allumé aux stations, prix exorbitants...

Les moteurs sont éteints en station. Les prix fixés par la préfecture qui tient compte du prix exorbitant des carburants, véhicules, assurances, charges sociales, impôts sur les sociétés, TVA à 10% (elle était à 5,5 il y a 6ans!)... voilà les vrais raisons

Signaler Répondre

avatar
gentil le 14/05/2018 à 19:47

Les taxis font bien partis du service public! les tarifs sont gérés par la préfecture... n’oublions pas que grâce à ces artisans, on peux indemniser les chômeurs, les retraités.... attention aux vtc qui ne participent pas à l’économie de notre pays et peuvent changer leurs tarifs comme ils le veulent...

Signaler Répondre

avatar
Taxi de Lyon le 14/05/2018 à 19:39
Escroquerie intellectuelle a écrit le 14/05/2018 à 17h44

"on nous interdit d'emprunter certains couloirs réservés aux services publics dont on fait partie,"

Non, chers "taxis", vous n'êtes pas du service public, vous êtes du service privé, polluant avec moteur allumé aux stations, prix exorbitants...

Le taxi, activité de transport de personne, relève du service public au même titre que les trains ou les bus, mais sont dotés d'une réglementation spécifique.

Quand on ne connaît pas , on ne parle pas

Nous savons très bien de quel service nous faisont partie

Et ce n’est pas par ce que tu à vu 1 jour un taxi avec le moteur allumé en station que c’est une généralité ... pourquoi un taxi brûlerais son gasoil sans raison


Abruti, quand ce qui te fait vivre sera menacé un jour , on verra comment tu réagira !

Signaler Répondre

avatar
taxidriver le 14/05/2018 à 18:33

Ne vous en deplaise nos tarifs sont etablient par le ministere de l"economie et des finances par arrêté
prefectoral .Pour ce qui est des moteurs allumés au station , vous préféreriez peut être que l'on se chauffe en brûlant du bois bio.

Signaler Répondre

avatar
fierd’etrelyonnais le 14/05/2018 à 17:49

De tout cœur avec vous les taxis face à cet état américanisé

Signaler Répondre

avatar
Escroquerie intellectuelle le 14/05/2018 à 17:44

"on nous interdit d'emprunter certains couloirs réservés aux services publics dont on fait partie,"

Non, chers "taxis", vous n'êtes pas du service public, vous êtes du service privé, polluant avec moteur allumé aux stations, prix exorbitants...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.