Lyon 2 : tous les partiels définitivement annulés

Lyon 2 : tous les partiels définitivement annulés
Lyonmag.com

Les partiels, prévus entre le 15 et le 29 mai à l'université Lyon 2, sont définitivement annulés.

La décision a été communiquée ce lundi soir par la présidence de l'université, alors que les examens prévus ce lundi matin n'ont pas pu se tenir en raison du blocage des campus des Berges et de Bron par des opposants à la loi Vidal.

"Les forces de l'ordre sont intervenue pour libérer un des accès au campus des quais. Dans ces circonstances, les examens ne pouvaient se dérouler de manière satisfaisante et les étudiants ne pouvaient composer sereinement", explique la présidence dans un communiqué.

"Face au risque de voir le scénario se reproduire dans les prochains jours, nous avons décidé de ne pas tenir les épreuves sur table prévues entre le 15 et le 29 mai", peut-on encore lire.

Des modalités alternatives aux examens seront communiquées aux étudiants mardi. "Elles reposeront à la fois sur le contrôle continu et sur des devoirs à la maison", précise l'université Lyon 2.

Tags :

lyon 2

examens

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
visiofutur le 19/05/2018 à 00:49

Les étudiants travailleurs se rattraperont, les autres qui ne devraient pas être là (bac-cadeau) iront après pôle emploi rejoindre les zadistes et autres cgtistes pour faire leur vie!

Signaler Répondre

avatar
respect de l'autorité bafoué le 16/05/2018 à 09:38
Brick a écrit le 16/05/2018 à 00h47

Précisions: les evaluations auront bien lieu, mais pas dans les formes prevue. Et les correcteurs sauront ne pas "brader" les notes. (un enseignant).

le mal est fait et l'image de l'université écornée dans l'opinion publique hélas:A trop vouloir laisser la "parole" à tous,le laxisme sans autorité devient incontrôlable : la preuve!!

Signaler Répondre

avatar
Brick le 16/05/2018 à 00:47

Précisions: les evaluations auront bien lieu, mais pas dans les formes prevue. Et les correcteurs sauront ne pas "brader" les notes. (un enseignant).

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmes RTT le 15/05/2018 à 20:32

Pour finir dans la manutention, ou la logistique, ces partiels ne sont pas indispensables. Pourquoi ne pas donner des diplômes qui ne valent rien et n'intéressent aucun recruteur en dehors de la fonction publique ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 15/05/2018 à 17:41

Quand les entreprises recevront des CV avec diplômes obtenus à Lyon 2, nul doute qu'elles embaucheront à pleines portes tous ces glandeurs.

Signaler Répondre

avatar
en direct du PMU le 15/05/2018 à 11:42
Capucins a écrit le 15/05/2018 à 07h52

Honteux, une bande de crasseux payants futurs punks à chiens rsastes qui empêchent la majorité de VRAIS étudiants
De passer leurs examens pour lesquels ils ont bossé

Comme les syndicats du cancer généralisé du travail qui pourrissent la vie de millions de VRAIS travailleurs

le vrai par rapport au faux, , la passivité intellectuelle et la réflexion, l'esprit critique et le formatage ! tout ça quoi !

Signaler Répondre

avatar
casl le 15/05/2018 à 11:06

Honteux !!!
Une minorité a gagné. Les fainéants vont pouvoir valider leur année d'université sans travailler.
Le ministre de l'éducation ne réagit pas... lui aussi il va plier face à une minorité ?
Pourquoi je me suis inscrit dans cette université... un an de perdu. Une orientation à revoir...
Démission Mme la présidente !

Signaler Répondre

avatar
Capucins le 15/05/2018 à 07:52

Honteux, une bande de crasseux payants futurs punks à chiens rsastes qui empêchent la majorité de VRAIS étudiants
De passer leurs examens pour lesquels ils ont bossé

Comme les syndicats du cancer généralisé du travail qui pourrissent la vie de millions de VRAIS travailleurs

Signaler Répondre

avatar
fbg69 le 14/05/2018 à 22:10

Très choquant qu'une poignée d'étudiants (?) manipulés pour certains, voire la plupart, imposent par la violence leur opinion. Est-cela la démocratie?

Signaler Répondre

avatar
lol le 14/05/2018 à 20:41

Une honte! Ces futurs cégétistes peuvent déjà se laisser pousser la moustache sauf que la mode a changé et ils s’en sont pas rendu compte! 60 000 personnes à la fête à Macron pour 60 millions d’habitants ça fait 0,1% de la population... qui veut faire la loi!

Signaler Répondre

avatar
Simplifions le 14/05/2018 à 20:25

Simplifions, simplifions, imprimons le diplôme à l’inscription et donnons-le avec la carte étudiante, on gagnera du temps, de l’argent et on évitera les blocages avec en prime l’égalité parfaite.

Signaler Répondre

avatar
dam’s1972 le 14/05/2018 à 19:43

L’annulation des examens me choque beaucoup . Selon moi on ne doit pas céder à une minorité de grévistes perturbateur. En agissant de la sorte, la présidence de l’université cède et devient complice Je m’étonne également du silence de la ministre par rapport à de tels événements inacceptables

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 14/05/2018 à 19:22

Faudra comparer le taux de réussite de cette année avec celui de l année dernière. Et ainsi,on saura si les diplômes ont été bradés ou pas.

Espère pour ma part que tous les étudiants qui ont empêchés les autres de passer leur partiels seront recalés . Même si je sais que bon nombres d entre eux sont des fils et filles à papa pour qui les études et le travail ne sont pas vraiment une priorité.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.