En 2002, Jean-Jacques Goldman reprochait déjà à Najat Vallaud-Belkacem son cynisme

En 2002, Jean-Jacques Goldman reprochait déjà à Najat Vallaud-Belkacem son cynisme
Najat Vallaud-Belkacem - LyonMag

Najat Vallaud-Belkacem voulait être chanteuse, bien avant d’être en politique. La Lyonnaise, qui s’est retirée il y a un an de la vie publique, avait donc été très émue de rencontrer Jean-Jacques Goldman en 2002.

A l’époque, NVB n'était pas encore conseillère municipale sur les listes de Gérard Collomb à Lyon. Mais une simple pousse du Parti socialiste, soucieuse de s'engager après la présidentielle et la défaite de Lionel Jospin.

La biographe de Jean-Jacques Goldman, Ambre Bartok, rapporte qu’elle lui a directement expliqué combien ses chansons avaient une grande importance dans sa vie.

La réponse du chanteur est révélée cette semaine pour montrer combien l’ancien responsable des Enfoirés peut se montrer cash.
"J’ai lu une interview de vous qui m’a attristé", avait ainsi rétorqué Jean-Jacques Goldman à Najat Vallaud-Belkacem, qu’on imagine décontenancée.

"Je trouvais que c'était dommage de la part de la relève politique d'être déjà cynique à ce point-là, de penser à abandonner quelques unes de ses valeurs pour aller chercher des voix", avait alors argumenté le chanteur selon l’auteure de Les Goldman : dans l’intimité des frères Goldman.

Les détracteurs de Najat Vallaud-Belkacem vous diront que l’ancienne ministre de l’Education avait moins écouté cette remontrance de Goldman que ses chansons.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
charlot1959 le 22/03/2019 à 15:50

elle a bien faire de se retiré de la politique,et de la chanson .

Signaler Répondre

avatar
wiii le 02/06/2018 à 15:01

JJ Goldman était comme qui dirait,fin prophète : il avait tout à fait bien cerné VB, qui allait nous servir, 10 ans plus tard des discours creux, "ornés" de considérations idéologiques, témoins de son immense incompétence.

Signaler Répondre

avatar
Du vent le 02/06/2018 à 10:03
lau delyon a écrit le 02/06/2018 à 08h12

mais n'a t-elle pas disparu pour le plus grand bien de notre pays?
Alors cessons de parler de celle qui a détruit le système éducatif français, ou faisons lui un procès pour cela.
Laissons là dans le néant et ne faisons plus notion de son existence.

"celle qui a détruit le système éducatif français"

Ce n'est en tout cas pas elle qui est responsable de votre mauvaise maîtrise de la langue écrite...
Pour le fond, les excès sont insignifiants.

Signaler Répondre

avatar
kumer le 02/06/2018 à 09:33

Merci de ne pas ressortir les incompétents

Signaler Répondre

avatar
la réalité en face le 02/06/2018 à 09:14

Elle n'a pas disparu, elle est directrice de 2 grandes entreprises. Comme en politique elle donne des ordres pendant que les autres font tout le boulot.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 02/06/2018 à 09:04
Ole a écrit le 02/06/2018 à 08h43

C’est vrai que l’avis de Goldman en 2002, soit il y a 16 ans’ c’est très important..

C'est juste pour exciter les haineux, et vous allez voir que ça va marcher.

Signaler Répondre

avatar
Ole le 02/06/2018 à 08:43

C’est vrai que l’avis de Goldman en 2002, soit il y a 16 ans’ c’est très important..

Signaler Répondre

avatar
lau delyon le 02/06/2018 à 08:12

mais n'a t-elle pas disparu pour le plus grand bien de notre pays?
Alors cessons de parler de celle qui a détruit le système éducatif français, ou faisons lui un procès pour cela.
Laissons là dans le néant et ne faisons plus notion de son existence.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.