Retour de Gérard Collomb à Lyon ? David Kimelfeld ne respire pas l'enthousiasme

Retour de Gérard Collomb à Lyon ? David Kimelfeld ne respire pas l'enthousiasme
David Kimelfeld - LyonMag

Ce mercredi matin, Gérard Collomb, à travers une interview dans le Progrès, annonçait la création d'une association politique. "Prendre un temps d'avance" lui permettrait de penser la Métropole de Lyon de demain, et donc de préparer les futures élections de 2020.

Déjà dans cet entretien, Gérard Collomb n'arrivait pas vraiment à masquer le manque d'enthousiasme de David Kimelfeld et Georges Képénékian face à son possible retour aux affaires à Lyon. Les actuels président de la Métropole et maire de Lyon ne font guère plus d'efforts. Le second n'a pas encore réagi, le premier le fait ce jeudi dans le Progrès également.

David Kimelfeld la joue fine, préférant souligner au trait épais que lui et Georges Képénékian "auront un rôle essentiel à jouer" dans cette association et dans le futur de deux collectivités. Il voit même un objectif prioritaire pour "Prendre un temps d'avance" : construire "une Métropole attractive économiquement et attentive aux plus fragiles".

Poussé à rejoindre En Marche!, David Kimelfeld l'a-t-il également été pour adhérer au nouveau projet de Gérard Collomb ? "La question ne se pose pas", botte en touche l'intéressé. Qui estime également n'avoir "rien à ajouter" sur une candidature du ministre de l'Intérieur en 2020.

"On a à travailler un projet avec la méthode que l'on a toujours utilisée, celle du grand rassemblement, c'est cela qui m'importe. Le reste viendra en son temps et en son heure", conclut le président de la Métropole de Lyon et maire du 4e arrondissement.

"Gérard Collomb est en train de changer d'avis sur David Kimelfeld, nous confie un marcheur lyonnais. Si ce dernier ne se soumet pas comme avant, il risque de finir comme les anciens bébés Collomb, aux côtés de Najat Vallaud-Belkacem ou Nathalie Perrin-Gilbert". C'est effectivement le sort réservé à tous ceux qui n'obéissent pas au baron lyonnais.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Enmonarchie le 21/06/2018 à 14:55

Et Caroline , elle dit quoi????!

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 21/06/2018 à 14:13

Il n'a pas compris que personne n'attend son retour?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 21/06/2018 à 14:10

Il file un mauvais coton le Kim.

Signaler Répondre

avatar
La France des Nasser a Rien . le 21/06/2018 à 10:40
Jeansais a écrit le 21/06/2018 à 10h12

Lyon sous le régime de la gérontocratie ?
Quel avenir...!

C’est la bureaucratie de là feignantise de la noblesse aristocratique. Ne rien faire ,faire bosser les autres et encaisser les dividendes.

Signaler Répondre

avatar
fredi le 21/06/2018 à 10:34

gérontocratie et ploutocratie sont les deux mamelles lyonnaises

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 21/06/2018 à 10:12

Lyon sous le régime de la gérontocratie ?
Quel avenir...!

Signaler Répondre

avatar
le flingue le 21/06/2018 à 10:00

personne ne les a forcé a se rallier a LREM!!!! ils auraient très bien pu garder l'étiquette socialiste... mais comme c est moins vendeur, ils ont retour leur veste

tous ces gens sont des dangers pour notre démocratie!
ils enctretiennent les extreme, en pensant que ça les fera grimper au nom du politiquement correcte... sauf qu'aujourd'hui, l'élastique commence a rompre!

il faut se souvenir que lors de toutes les élections municipales, Lyon a toujours été du bord opposé à celui du président... espérons que ce sera la même chose la prochaine fois!

en tout cas, c est un bien bel exemple de la ruine morale de notre système

Signaler Répondre

avatar
Higgins le 21/06/2018 à 09:41

Il vrai que le retour de "Papy Confitures" n'est pas des plus réjouissant...

Signaler Répondre

avatar
diviser pour régner c'est la devise du baron pour encore exister un peu le 21/06/2018 à 09:13

En tout cas, c('est bien triste pour les lyonnais qui ne souhaitent pas le retour du baron, lequel va tout faire, et tuer père et mère pour continuer à régner comme louis XIV sur lyon, en jouant de combines, d'artifices et d'appâts pour soudoyer les élus (qui s'avèrent bien traitres vis à vis de leur électorat mais sont capables de tout pour exister et avoir du pouvoir sur leurs congénères) opportunistes qui ne sont pas gênés par cette situation très rémunératrice et satisfaisante pour eux mêmes, puisque ces mêmes qui vous font la morale ont comme ligne de mire :se servir avant de servir

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.