Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Des CRS tous les jours sur le terrain - LyonMag

Alternative Police CFDT : “On nous envoie sur place pour absorber les violences”

Des CRS tous les jours sur le terrain - LyonMag

Ce jeudi matin, une douzaine de CRS de la région étaient réunis dans les locaux de la CFDT Alternative Police, à Lyon, pour exprimer leurs difficultés quotidiennes sur le terrain.

Parmi eux, Alexandre Costa, de la CRS 45 basée à Chassieu. Pour lui, "le propre du CRS c’est le rétablissement de l’ordre. C’est d’ailleurs notre devise : servir. Mais aujourd’hui, les autorités laissent faire. Il est possible de mettre le feu à des fonctionnaires sans être véritablement inquiété".

 

Même son de cloche pour François Nedelec, délégué zonal pour le syndicat qui travaille à la CRS 47 de Grenoble : "On ne nous donne pas la possibilité d’appliquer les techniques apprises lors de nos formations. On légitime des actions puisque nous n’apportons pas de réponse tactique. Les affrontements deviennent donc un terrain de jeu. On nous envoie sur place pour absorber les violences, pour faire tampon. On passe plus de temps à recevoir des projectiles qu’à faire notre métier".

 

Selon Alexandre Costa, la peur d’une mauvaise image freine les prises de décisions : "nos chefs de service ne sont plus des hommes de terrains. Ce sont des gestionnaires. Chaque problème est un frein à leur carrière et il faut ajouter à cela la pression par les médias ou autres". "C’est facile de prendre un bout de film et de le balancer sur YouTube sans montrer tout le reste" ajoute un autre des CRS présent. L’affaire Théo est encore dans toutes les mémoires. 

 

Pour le CRS, le problème se traduit, par exemple, lors de violences urbaines dans les quartiers difficiles : "On nous empêche d’y aller. On nous demande de tourner autour des quartiers alors que nous sommes désireux, et formés, d’y aller pour rétablir l’ordre". 

CFDT Alternative Police, rejoint très récemment par de nombreux CRS auparavant encartés chez Alliance ou SGP Police, demande donc des effectifs supplémentaires, mais également des ordres "dans l’esprit de reconquête républicaine".

 

La reconquête républicaine, mot d’ordre de la nouvelle Police de Sécurité du Quotidien, a également été évoquée. Pour Hervé d'Eyssautier, délégué départemental adjoint du Rhône du syndicat, "la mise en place de la PSQ, par exemple sur le 8earrondissement de Lyon, a permis de réduire notablement les rodéos mais en faisant fondre les effectifs de la DDSP". Pour lui, il reste donc encore des points noirs, dont "des individus avec une conduite assassine dans nos rues, mais qui n’ont pas peur de perdre des points… car ils n’ont pas le permis". Plus de contrôles ciblés pourraient, selon lui, améliorer la situation.

 

Dernier accident mortel en date, vendredi dernier quand le conducteur alcoolisé d’un 4x4  avait renversé deux personnes, dont une mortellement, à Villeurbanne.



Tags : police | Alternative Police | crs | faits divers |

Commentaires 7

Déposé le 30/09/2018 à 18h58  
Par C’est très mal parti. Citer

Il fut un temps où les commissariats fleurissaient dans les années 80. Et puis, est arrivée la pensée unique du nouvel ordre mondial . Ils ont laissé prospérer la délinquance l’ont défendue par des lois les protégeant . Et ,dans des quartiers difficiles où l’immigration étaient majoritaires,ils ont fermés des commissariats en laissants les habitants livrés à eux mêmes dans ses quartiers. Les politiques,et j’en connais personnellement ont même payés grassement les caïds pour acheter la paix sociale censément . Sa a marché, un petit peu au début ,puis d’autres voyous aux dents p,us longues ont voulu mangez. Les politiques ont arrêté ces combines je vous rassures ,mais le mal est fait ,l’etat A reculé et a prouvé SA faiblesse. Aujourd’hui,1700 quartiers sensibles ,où se retrouvent entassés des centaines de communautés qui ont une haine viscérale de notre pays ,vivent entre elle sans se mélanger . Car ce n’est plus de la diversité,mais bien un milles feuilles communautaires qui ne s’apprecie Pas vraiment et se regardes de travers. La France est assis sur un baril de poudre et sans UN HOMME à poigne style Erdogan,Poutine, XI juin Ping ,ect. Finira très très mal.

Déposé le 30/09/2018 à 18h39  
Par Vieux débris soixante-huitards. Citer

maintenant vous savez. a écrit le 30/09/2018 à 16h14

Votre commentaire, me rappelle le comportement de policiers et magistrats qui, sous l'occupation nazi ont collaborer avec les fascistes, puis lorsque vint la libération, collaborèrent avec les alliés !

Des girouettes.

L'important c'est de la savoir pour comprendre le présent.

Maintenant vous savez.

Votre âge mathusalem ? Les fachistes sont arrivés avec l’ami terrand ,mis en place en 1981 par le grand maître Chirac du grand Orient de France . Qui savait que son tour viendrait,sont les vrais ennemis de la France . Ils ont organisé une chasse aux sorcières en s’emparant des médias ,de la presse ect.. tous les gaullistes ont été chassés et ils ont mis en place leur représentants de la pensée unique anti française. De Gaulle était un vrai homme qui aimait son pays pas comme tous les présidents et politiciens après giscard d’estaing. Les collabos sont en place et ça c’est une vérité qui dérange les vieux délateurs soixante-huitards, qui ont tuer leur pays.

Déposé le 30/09/2018 à 16h57  
Par Résistance nationaliste. Citer

maintenant vous savez. a écrit le 30/09/2018 à 16h14

Votre commentaire, me rappelle le comportement de policiers et magistrats qui, sous l'occupation nazi ont collaborer avec les fascistes, puis lorsque vint la libération, collaborèrent avec les alliés !

Des girouettes.

L'important c'est de la savoir pour comprendre le présent.

Maintenant vous savez.

Le même comportement que nos hommes politiques progressistes de la social démocratie qui ont VENDU la France . Sous l’occupation allemande ? A bon , pourtant aujourd’hui votre êtes bien sous occupation allemande aussi ,elle est financière,mais elle dirige . La victimisation de la guerre ne fait plus pleurer Personnes ,sauf les FOUS.

Déposé le 30/09/2018 à 16h14  
Par maintenant vous savez. Citer

Triste a écrit le 29/09/2018 à 09h02

Rodez : le meurtrier du chef de la police avait été interpellé 42 fois ?
42 interpellations et rien on continu, malheureusement c'est fini pour ce policier, mais si c'était un citoyen inconnu, ce serait un simple fait divers.
Qu'a fait la justice ? Rien ou vraiment très peu, réponse habituelle : on le connait on peut rien faire ,
Moi qu'en je dépasse le ticket de stationnement, la police et la justice agissent immédiatement et je n'ai pas droit à 42 fois gratuite, si c'est normal pour les petites infractions , pourquoi ne pas agir avec les mêmes sévérités pour les autres
Trop souvent la police et la justice sont fortes avec les faibles et faible avec les forts

Votre commentaire, me rappelle le comportement de policiers et magistrats qui, sous l'occupation nazi ont collaborer avec les fascistes, puis lorsque vint la libération, collaborèrent avec les alliés !

Des girouettes.

L'important c'est de la savoir pour comprendre le présent.

Maintenant vous savez.

Déposé le 29/09/2018 à 09h02  
Par Triste Citer

Rodez : le meurtrier du chef de la police avait été interpellé 42 fois ?
42 interpellations et rien on continu, malheureusement c'est fini pour ce policier, mais si c'était un citoyen inconnu, ce serait un simple fait divers.
Qu'a fait la justice ? Rien ou vraiment très peu, réponse habituelle : on le connait on peut rien faire ,
Moi qu'en je dépasse le ticket de stationnement, la police et la justice agissent immédiatement et je n'ai pas droit à 42 fois gratuite, si c'est normal pour les petites infractions , pourquoi ne pas agir avec les mêmes sévérités pour les autres
Trop souvent la police et la justice sont fortes avec les faibles et faible avec les forts

Déposé le 29/09/2018 à 08h37  
Par A droite toute ,capitaine. Citer

Il faut réellement un VRAI changement de société. En remettant les pendules à l’heure et en faisant de la délinquance une priorité. Il faut commencer par changer les LOIS qui protègent cette délinquance et redonner carte blanche aux forces de l’ordre pour reprendre les 1700 quartiers et territoires perdus de la république qui n’en est plus une . Puisqu’elle ne protège en aucun cas sa population en entretenant cette délinquance locale et mondiale de nos jours sur le territoire français,du moins ce qu’il en reste.

Déposé le 28/09/2018 à 15h23  
Par Vous faites quoi ?? Citer

Bon ok ces policiers disent des vérités. Tristes et alarmantes vérités de terrain.

Mais à part cela que compte faire ce syndicat ????
Syndicat qui a toujours été très, très proche du pouvoir en place et partage avec lui un grand nombre d’intérêts !
Est-ce pour cela qu'il se borne a canaliser et contenir la grogne de policiers ?

Le problème de fond, ce sont les abstentionnistes et des électeurs.
Car les premiers par lâcheté ne votent pas et les autres votent pour des laxistes.
Ca à commencé il y a 45 ans !

Voilà ce qui arrive après 45 ans de lente descente vers une société française qui se fait dessus.

Je tire mon chapeau aux membres des forces de l'ordre qui continuent de faire leur boulot !

Car perso un tel employeur je l'aurai déjà collé en justice et me serait battu pour que mes droits élémentaires, notamment pour lui imposer de respecter ses obligations en matière de préservation de mon intégrité physique.

Mais des policiers ne le font pas.
Eux-aussi doivent se poser les bonnes questions avant de venir se plaindre en place publique.

Blablater ou agir là est la question.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.