Gérard Collomb a laissé "un funeste souvenir" au ministère selon Sylvie Guillaume

Gérard Collomb a laissé "un funeste souvenir" au ministère selon Sylvie Guillaume
Sylvie Guillaume - LyonMag

A Bruxelles aussi, Gérard Collomb et sa démission du ministère de l'Intérieur font réagir.

L'eurodéputée PS, Sylvie Guillaume, a publié un communiqué dans lequel elle critique celui qu'elle a pourtant longtemps soutenu, lorsque les deux étaient au Parti socialiste. Aujourd'hui, seule Sylvie Guillaume reste fidèle au parti à la rose qu'elle a tenté de garder en vie après les départs en cascade pour la République en Marche.

"Celui qui rêvait d’exporter le "modèle lyonnais", laissera principalement de son passage place Beauvau le funeste souvenir d'une loi asile et immigration tournant le dos aux valeurs humanistes portées par la ville de Lyon et son histoire, celles de l'équilibre et de l’innovation sociale, notamment en matière d’accueil des réfugiés", commence Sylvie Guillaume, qui évoque aussi l'allongement de "la durée de placement en centres de rétention", la justification de "la détention administrative des enfants" ou encore le blocage de "la réforme du règlement de Dublin".

"Reconnaître bien tardivement "l’hubris" ou la manque d’humilité de ce gouvernement, ne pourra pas tout effacer", conclut l'eurodéputée lyonnaise.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pat69570 le 04/10/2018 à 08:18

La mafia en quelque sorte ...

Signaler Répondre

avatar
hihi le 03/10/2018 à 17:24

faut pas exagérer mme que je ne connais pas d'ailleurs "funeste" est bien grand mot surtout que vous n'avez comme tous les politiques qui s'expriment aucun argument pour justifier votre point de vue. aucun politique ne propose des projets d'accueil réalistes des migrants, ne fait le distingo entre réfugiés de zones en guerre et migrants économiques etc.
Et pour enfoncer le clou mme guillaume vous vous référez aux valeurs de la ville de lyon. C'est bien parce que les lyonnais ont des valeurs humanistes qu'ils veulent des projets d'accueil viables qui ne mettent pas en difficultés les accueillis et les accueillants.

Signaler Répondre

avatar
ah bon le 03/10/2018 à 15:54

a t'elle aussi sermonnée aussi son compagnon ? l'ex maire de Décines ? Celui sortit avec fracas en 2014 !

Signaler Répondre

avatar
Une idée le 03/10/2018 à 15:13

Puis-je aimablement suggérer à madame l'Eurodéputée d'organiser un référendum national pour savoir ce que pensent vraiment les Français de l'immigration massive, dans un pays avec 10 millions de chômeurs et une production toujours plus délocalisée ? et avec des millions de "radicalisés" souhaitant la mort des blanc mécréants?
Allez, du courage, voilà une action qui serait fort utile et instructive. Plutôt que s'en prendre à la timide loi immigration de "papy confiture".

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.