Jean-François Zurawik : "Le grand retour du Parc de la Tête d’Or pour la Fête des Lumières"

Jean-François Zurawik, directeur des évènements de la Ville de Lyon, était l’invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Jean-François Zurawik : "Le grand retour du Parc de la Tête d’Or pour la Fête des Lumières"
Gérard Angel et Jean-François Zurawik - LyonMag

Ce jeudi, la Fête des Lumières est de retour à Lyon pour quatre jours. Les créations et illuminations vont fleurir, principalement en centre-ville. Mais qu’en est-il de la consommation d’énergie ? "La Fête des Lumières condamnée à cause d’un environnement plus éco-responsable ? Je n’en suis pas sûr car la consommation électrique de l’ensemble des 80 créations est de l’ordre de 10 000 euros. (…) Certaines installations consomment comme deux fers à repasser. (…) Les grands producteurs de gaz à effet de serre, ce sont les visiteurs qui font le déplacement", répond Jean-François Zurawik.

Pour Monsieur Fête des Lumières, il y a plusieurs installations à ne pas manquer cette année. La place Bellecour ou la cathédrale Saint-Jean bien sûr. Mais aussi "la colline de Fourvière et le grand retour du Parc de la Tête d’Or" cette année.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DRAGIBUS le 04/12/2018 à 07:11

tout à fait d'accord sur le bilan carbone de cette "fête" dont on se lasse très vite. Combien est payé M Zurawick ?

Signaler Répondre

avatar
ALERTE NOIRE le 04/12/2018 à 06:36

Je suis absolument horrifié à l'idée que la mairie maintient ce 'festival' pendant une époque de quasi-guerre civile en France.

Il suffit de gens mal intentionnés qui auront accès aux contrôles de l'électricité sur le presqu'île pour la couper, plongeant tout Lyon dans l'obscurité totale. Panique garantie-- je ne comprends pas du tout comment ces Néron à l'hôtel de ville puissent permettre cet événement avec des risques de violence très élevés.

Signaler Répondre

avatar
blin le 03/12/2018 à 21:28
G.Jaune a écrit le 03/12/2018 à 15h08

Pourquoi personne ne donne ( ou veut calculer ) le bilan carbone de cette grande fête du gaspillage énergétique à Lyon ?
C'est quand même plus facile de taxer les automobilistes et certains carburants .
Retour pour un 8 décembre traditionnel, marre de ce cirque qui profite toujours aux mêmes et qui fait fuir les lyonnais qui en ont les moyens .

Je suis entièrement d'accord avec vous.
Je suis une Lyonnaise qui aimerait bien fuir ces quatre jours là (mais je n'en ai malheureusement pas les moyens) donc je subis mais je reste à l'écart des endroits les plus chargés.

Signaler Répondre

avatar
blin le 03/12/2018 à 21:26
alerte noire a écrit le 03/12/2018 à 09h12

Annulez cette foire annuelle de frivolité et de stupidité ! la société souffre de tous les côtés, nous ne pouvons pas risquer les vies de gens ordinaires qui vont descendre à Lyon le 8 décembre avec une insouciance totalement irresponsable. NON A LA FETE DES LUMIERES !

Je suis entièrement d'accord avec vous.
Quand est-ce-que ces festivités ridicules vont enfin s'arrêter pour de bon ???

Signaler Répondre

avatar
G.Jaune le 03/12/2018 à 15:08

Pourquoi personne ne donne ( ou veut calculer ) le bilan carbone de cette grande fête du gaspillage énergétique à Lyon ?
C'est quand même plus facile de taxer les automobilistes et certains carburants .
Retour pour un 8 décembre traditionnel, marre de ce cirque qui profite toujours aux mêmes et qui fait fuir les lyonnais qui en ont les moyens .

Signaler Répondre

avatar
C'est sidérant ! le 03/12/2018 à 13:14
regios a écrit le 03/12/2018 à 09h32

Je suis surpris que Collomb ne prenne pas en compte ce risque de sécurité ?!

Collomb = agent provocateur. C'est comme l'infirmier en Allemagne qui a voulu se passer comme grand héros en empoisonnant ses patients avec des médicaments pour pouvoir les faire ressusciter. Quel Néron irresponsable qui joue avec le feu, c'est sidérant!

Signaler Répondre

avatar
regios le 03/12/2018 à 09:32

Je suis surpris que Collomb ne prenne pas en compte ce risque de sécurité ?!

Signaler Répondre

avatar
alerte noire le 03/12/2018 à 09:12

Annulez cette foire annuelle de frivolité et de stupidité ! la société souffre de tous les côtés, nous ne pouvons pas risquer les vies de gens ordinaires qui vont descendre à Lyon le 8 décembre avec une insouciance totalement irresponsable. NON A LA FETE DES LUMIERES !

Signaler Répondre

avatar
max0473 le 03/12/2018 à 09:06
Attention a écrit le 03/12/2018 à 08h24

Je crains fort que le Jaune soit invité à ces illuminations, avec son cortège de casseurs non maîtrisable,
Attention à la réponse citoyenne qui pourrait être violente, contre ces casseurs de symboles.
Le 8 décembre classique pourrait reprendre ses vraies valeurs, qu'il a perdu avec la foire aux touristes

Ce coup-ci je ne sais pas si Marie pourra me sauver de la peste.

Signaler Répondre

avatar
Attention le 03/12/2018 à 08:24

Je crains fort que le Jaune soit invité à ces illuminations, avec son cortège de casseurs non maîtrisable,
Attention à la réponse citoyenne qui pourrait être violente, contre ces casseurs de symboles.
Le 8 décembre classique pourrait reprendre ses vraies valeurs, qu'il a perdu avec la foire aux touristes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.