Villeurbanne : les profs du lycée Brossolette en grève ce jeudi

Villeurbanne : les profs du lycée Brossolette en grève ce jeudi
DR

Le personnel du lycée Pierre Brossolette était en grève ce jeudi.

Les profs se sont rassemblés devant l'établissement villeurbannais, théâtre de violents heurts au début du mois lors des manifestations lycéennes. Ils entendaient dénoncer "les difficultés croissantes au quotidien" auxquelles ils sont confrontés, notamment les classes surchargées, le manque de moyens pour accompagner les élèves de faible niveau ou encore la multiplication des incivilités.

Le personnel se dit également "inquiet face aux conséquences de la réforme du lycée qui menace d'aggraver la situation actuelle et le parcours individualisé des élèves".

Selon les syndicats, le taux de grévistes avoisinait les 47%.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mère Denis le 22/12/2018 à 08:18
Papimouzo a écrit le 21/12/2018 à 07h21

Gangrène voulu je pense ? dans quel intérêt la est la question d ou le bordel

en lisant papimouzo on réalise que le dysfonctionnement de l'éducation nationale n'est pas nouveau !....

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 21/12/2018 à 07:21

Gangrène voulu je pense ? dans quel intérêt la est la question d ou le bordel

Signaler Répondre

avatar
kumer le 20/12/2018 à 20:08

Des élèves de faible niveau ne devraient pas être au lycée mais dans des classes aptes à les recevoir pour ne pas baisser le niveau des autres élèves

Signaler Répondre

avatar
Médecine extrême le 20/12/2018 à 17:40
Vite a écrit le 20/12/2018 à 17h25

Les politiciens professionnels, les magistrats, les médias, les professeurs, les minorités organisées et autres gauchistes déconstructeurs sont la gangrène de notre République.

Constatons que votre gangrène a imposé une amputation partielle de votre comprenette.

Signaler Répondre

avatar
Vite le 20/12/2018 à 17:25

Les politiciens professionnels, les magistrats, les médias, les professeurs, les minorités organisées et autres gauchistes déconstructeurs sont la gangrène de notre République.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.