Accident mortel de Perrache : un capitaine de soirée avait pourtant été désigné

Accident mortel de Perrache : un capitaine de soirée avait pourtant été désigné
DR

Les circonstances du drame, qui s’est joué dans la nuit du 5 au 6 janvier sur l’A7 à Perrache, commencent à être connues.

Selon les éléments de l'enquête, l'alcool et la vitesse restent les principales causes de l’accident qui avait couté la vie à deux personnes âgées d’une vingtaine d’années. Le témoignage d'un des deux passagers rescapés indiquait que le conducteur, Stanislas Markowski, était ivre au moment de rentrer de la soirée passée dans le quartier de Gerland.

Avant de monter dans sa Peugeot 508 et de faire un vol plané sur plus de 50 mètres, un capitaine de soirée qui devait conduire sans avoir bu, aurait pourtant été désigné par le groupe d’amis. Mais au moment de prendre la route, le conducteur aurait refusé de céder sa place, malgré son alcoolémie. Les conséquences seront alors terribles, l’autre rescapé serait très récemment sorti du coma.

Des analyses sont toujours en cours pour connaitre le niveau toxicologique et alcoolémique des victimes.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gerard le 08/08/2019 à 00:50

Condeliance à ces petit jeune je suis mois même maman et perdre un enfant qu'importe qui ont bu n'oublions pas leurs parents qui souffre des ces moments de douleur

Signaler Répondre

avatar
Crocodiles le 23/01/2019 à 11:42

Alcool et vitesse associée cocktail explosive.
Malheureusement ils ont trop nombreux à croire que cela arrive qu’aux autres .J’exerce dans le médical et des jeunes paraplégiques sont très nombreux du aux soirées alcoolisées.
Moi une personne ivre qui veut pas céder la voiture je rentre à pied ou en taxis .Je suis souvent rentré chez moi à pied en sortie de boîte ou j’attendai le 1 métro.
Triste pour ces jeunes.
Condoléances aux familles.

Signaler Répondre

avatar
TonyAlonzo le 23/01/2019 à 07:56

mise à part présenter ces condoléances et apporter soutiens aux familles, je ne vois pas l'intérêt de donner son avis sur la vitesse, l'alcool, les noms, le capitaine .... mais y en a certains qui sont de vrai langues de p...

Signaler Répondre

avatar
Gjose le 23/01/2019 à 07:00

Il n’y a pas à discuter , c’est un assassin un point c’est tout.

Signaler Répondre

avatar
calculoscope le 22/01/2019 à 22:55

Quelle distance faut-il à une 508 (premium) départ arrêté pour atteindre le paradis ou l’enfer sachant que l’âge du capitaine est de 20 ans et qu’il n’a bu que du whisky irlandais???

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 22/01/2019 à 19:51
xpert a écrit le 21/01/2019 à 14h55

Triste ironie, à quelques centimètres près ils auraient atterris sur l'autre bretelle d'accès en face.
Un pensée pour les familles des victimes.

Commentaire passionnant et indispensable
Merci

Signaler Répondre

avatar
sand le 22/01/2019 à 18:15

tous sont fautif celui qui conduisait bien sur, les 3 autres personnes aussi, ils n auraient pas du monter, et le pompon, c est quand on est capitaine de soirée on doit empêcher les autres de monter.

Signaler Répondre

avatar
t69007 le 22/01/2019 à 00:52

Heureusement qu’on a des spécialistes de la dynamique du véhicule.

Signaler Répondre

avatar
Onsenfou le 21/01/2019 à 21:42
xpert a écrit le 21/01/2019 à 14h54

180 km/h ? une 508 SW (1,6t) ne décolle pas sur 50 mètres à "seulement" 180km/h, plutôt proche des 200 à mon avis.
Ce qui signifie que l'accélération maximale a été appliqué dès l'entrée sur l'A7 dès le pont pasteur.

Il faut pas 800m pour arriver à 200kmh, même avec une 508. Après 180 ou 200 le résultat est malheureusement le même, vitesse plus qu' excessive et alcool ca fait rarement bon ménage...

Signaler Répondre

avatar
JOBO le 21/01/2019 à 15:01

Moi,en aucun cas,je serais monté dans le véhicule,sachant le conducteur ivre !!!Désolé,mais je sais de quoi je parle

Signaler Répondre

avatar
xpert le 21/01/2019 à 14:55

Triste ironie, à quelques centimètres près ils auraient atterris sur l'autre bretelle d'accès en face.
Un pensée pour les familles des victimes.

Signaler Répondre

avatar
xpert le 21/01/2019 à 14:54

180 km/h ? une 508 SW (1,6t) ne décolle pas sur 50 mètres à "seulement" 180km/h, plutôt proche des 200 à mon avis.
Ce qui signifie que l'accélération maximale a été appliqué dès l'entrée sur l'A7 dès le pont pasteur.

Signaler Répondre

avatar
draxalene le 21/01/2019 à 12:26

Au lieu de faire des commentaires inutiles, pensez aux personnes qui connaissaient les victimes!

Signaler Répondre

avatar
szcoop le 21/01/2019 à 11:30

Tu parles d'un scoop ! Il passe la nuit au Ninkasi, il prend un virage à 180 km/h et gros scoop : il était alcoolisé !

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 21/01/2019 à 11:09

quand on demande pas de noms on a in nom...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.