David Kimelfeld candidat : les autres candidats obligés de trancher entre Ville et Métropole de Lyon

David Kimelfeld candidat : les autres candidats obligés de trancher entre Ville et Métropole de Lyon
David Kimelfeld - LyonMag

Depuis le retour de Gérard Collomb à Lyon, qui lançait en quelque sorte la campagne des municipales et des métropolitaines 2020, les électeurs et les élus naviguent à vue.

Impossible de savoir qui sera candidat à la Ville de Lyon, qui visera la Métropole. Il faut pourtant choisir, la loi sur le cumul des mandats interdira en 2020 d'être le président des deux collectivités.

Ainsi, ni Gérard Collomb, ni Etienne Blanc, ni Pascal Blache, ni Nathalie Perrin-Gilbert n'avaient tranché. Quand la question leur était posée, leur réponse différait : besoin de temps pour se décider, volonté de ne pas dissocier Ville et Métropole...

Et au final, pour les électeurs, cela renvoyait vraiment l'impression que personne ne souhaitait avoir le courage de faire un choix, et ainsi tirer un trait sur un potentiel mandat.

En se déclarant mardi candidat à la Métropole de Lyon, David Kimelfeld est le premier élu d'influence à concrètement annoncer la couleur. Il oblige ainsi Gérard Collomb à se rabattre sur la Ville, ou à croiser le fer avec lui. Et si cette dernière option était retenue par l'ancien ministre de l'Intérieur, il faudrait se dépêcher d'officialiser sa position. Car chaque jour passé permet à David Kimelfeld d'assoir sa légitimité.

Quant aux élus de droite, à commencer par Etienne Blanc, il devrait demander aux élus qui lorgnent sur la Métropole (Alexandre Vincendet et François-Noël Buffet) de se décider afin de lancer enfin sa campagne de terrain pour la Ville.

David Kimelfeld n'a pas seulement lancé la campagne des métropolitaines, il a activé un sablier qui donne des sueurs froides à tous ceux qui se contentaient jusqu'à présent de ne pas prendre position pour une ou l'autre collectivité.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DRAGIBUS le 23/01/2019 à 22:22

La politique est une lutte des places, occuper une place, des indemnités en complément de revenu. Tout le reste n'est que baratin et habillage.

Signaler Répondre

avatar
Gab le 23/01/2019 à 18:25

Ces messieurs oublies que, vu la démographie et le découpage de la métropole en 14 circonscriptions, le pouvoir va se déplacer de Lyon + Val de Saone vers le sud et l'est de la métropole(de Villeurbanne à Meyzieu, St Priest et St Fons).
Lyon + Val de Saone qui représentaient 83élus sur 165 ne représenteront plus à partir de 2020 que 69élus sur 150 que comptera la métropole.

Signaler Répondre

avatar
Fric assez le 23/01/2019 à 17:08
Post monétaire a écrit le 23/01/2019 à 17h06

Et dire que tout ce que vous pourrez écrire ne changera rien au "dégagisme général" qui va arriver dans ces élections...

:o)

La monnaie dégagera !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/01/2019 à 17:06

Et dire que tout ce que vous pourrez écrire ne changera rien au "dégagisme général" qui va arriver dans ces élections...

:o)

Signaler Répondre

avatar
soulier d'or le 23/01/2019 à 16:04
Pronostic a écrit le 23/01/2019 à 14h06

Faisons le médium, P. Blache sur la liste Collomb tête de liste du 6ème et futur successeur comme maire avant la fin de mandat du sieur Collomb, Mr Buffet candidat à la métropole façe a Kimilfeld..là c'est pas évident pour les 2, évidemment l'épouse du maire actuel ne pourra qu'être adjointe de P. Blache..en attendant mieux..au prochain tour!! mais là, c'est de la fiction..

Arrêtez avec Blache, on s'en fout ! Lui-même ne sait pas avec qui il est !

Signaler Répondre

avatar
Pronostic le 23/01/2019 à 14:06

Faisons le médium, P. Blache sur la liste Collomb tête de liste du 6ème et futur successeur comme maire avant la fin de mandat du sieur Collomb, Mr Buffet candidat à la métropole façe a Kimilfeld..là c'est pas évident pour les 2, évidemment l'épouse du maire actuel ne pourra qu'être adjointe de P. Blache..en attendant mieux..au prochain tour!! mais là, c'est de la fiction..

Signaler Répondre

avatar
TFC le 23/01/2019 à 12:21

TOUT SAUF COLLOMB

Signaler Répondre

avatar
une métropolitaine le 23/01/2019 à 11:58

Moi, après avoir subi le COLON pendant toutes ces années, avec toutes ses dérives d'excès de pouvoir, je vote volontiers pour l'actuel titré, mais à condition qu'il ne prenne pas l'étiquette des voyous comme l'est BONNELL

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 23/01/2019 à 11:33

Etienne Blanc a peu de chance sur la ville de LYON.
Souvent des commentateurs me rabrouent lorsque je dis que LR vise la métropole avec Etienne Blanc en tête de liste. Le Huron souhaite la métropole en plus de AURA pour assoir son pouvoir..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.