Sept heures de retard pour les passagers d’un TGV Marseille-Paris coincés à Lyon !

Sept heures de retard pour les passagers d’un TGV Marseille-Paris coincés à Lyon !
LyonMag

Ils ont passé la nuit dans un train à la gare de Lyon-Perrache.

Plus de 700 passagers d’un TGV Marseille-Paris ont vécu une attente interminable ce jeudi soir.

Parti de la cité phocéenne à 20h01, le train s’est d’abord arrêté à Valence près de quarante minutes avant de reprendre son trajet à vitesse réduite en direction de Lyon où il est arrivé vers 23h.

C’est à la gare de Perrache que les passagers ont finalement changé de train… mais pour y passer la nuit suscitant leur colère. "La SNCF nous propose de dormir dans le train", explique en vidéo sur Twitter Maël, l’un des passagers. "C’est lamentable. On ne nous propose pas à boire ni à manger. On nous propose de dormir ici et de repartir dans cinq heures", poursuit-il.

Le cauchemar a finalement pris fin ce vendredi.  Le TGV a repris sa route au petit matin et est arrivé aux alentours de 7h à Paris alors que le terminus était annoncé normalement à 23h26 la veille. Soit sept heures de retard !

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Point de vue le 09/03/2019 à 06:56

Et oui un TGV peut tomber en panne ! Que les » râleurs « me trouve une machine qui ne tombe jamais en panne...
( je ne travaille pas à la SNCF )

Signaler Répondre

avatar
Bob le 08/03/2019 à 22:12
Pco a écrit le 08/03/2019 à 17h12

Prenant chaque semaine le TPV (vous comprendrez normalement !) j'arrive systématiquement en retard à PARIS et pour le retour pareil. J'ai déjà passé x nuits parqué comme des cochons suite à des causes diverses mais c'est jamais de leur faute (Caliméro vous connaissez aussi !). Vivement l'ouverture à d'autres fournisseurs. Par contre pour le repas je prévoyais avant de partir…. Il faudrait peut être mettre des écriteaux à la prise de billet pour informer de prendre son panier repas avant de prendre le train. Vive la France de Macron……..

Si vous attendez l’ouverture a d’autre fournisseurs c’est qu’on a dégradé la sncf pour la rendre plus rentable et preparer l’ouverture, et les gens a ca (comme vous)
Conclusion un service publique fonctionnait, on a un marché du rail maintenant

Signaler Répondre

avatar
Pco le 08/03/2019 à 17:12

Prenant chaque semaine le TPV (vous comprendrez normalement !) j'arrive systématiquement en retard à PARIS et pour le retour pareil. J'ai déjà passé x nuits parqué comme des cochons suite à des causes diverses mais c'est jamais de leur faute (Caliméro vous connaissez aussi !). Vivement l'ouverture à d'autres fournisseurs. Par contre pour le repas je prévoyais avant de partir…. Il faudrait peut être mettre des écriteaux à la prise de billet pour informer de prendre son panier repas avant de prendre le train. Vive la France de Macron……..

Signaler Répondre

avatar
lol le 08/03/2019 à 16:02

Arf, eh oui, le TGV roule à 320 km/h, mais le TGV ne fait pas tout, par exemple il ne se transforme pas encore en train de nuit !

Signaler Répondre

avatar
Mdr le 08/03/2019 à 15:48

payez chers clients ,après on verra ..non ? ..classique dans le privé !!

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 08/03/2019 à 13:27

Absolument déplorable. La SNCF est totalement défaillante et lamentable. Une honte française

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/03/2019 à 11:25

"Qui veut voyager loin ménage sa monture..."
ou encore
" patience et longueur de temps font plus que force et ni que rage..."

Signaler Répondre

avatar
choix réduit le 08/03/2019 à 11:14
Stop ! a écrit le 08/03/2019 à 11h08

La lente agonie de la SNCF...

et pourtant on fait tout pour inciter son utilisation et faire délaisser la voiture vache à lait du fisc :prise d' otage pour se déplacer?

Signaler Répondre

avatar
Stop ! le 08/03/2019 à 11:08

La lente agonie de la SNCF...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.