Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

La grève des éboueurs continue dans le privé : “on crie notre colère”

Photo d'illustration - LyonMag

Alors que les éboueurs de la Métropole de Lyon ont repris le travail ce vendredi matin, les salariés de l'entreprise Pizzorno continuent de se battre.

Ils sont 90% des agents de collecte à avoir de nouveau débarqué en cette fin de semaine. Même si leurs collègues du secteur public ont arrêté le mouvement, les salariés grévistes ne se sentent pas concernés par les modifications. Après trois rendez-vous avec la Direction de Pizzorno, aucune alternative n'a été trouvée : "on souffre ! Ce n'est même plus une question d'argent, c'est une question de dignité humaine ! (…) On veut juste de bonnes conditions de travail, on ne demande pas la Lune", confie un chauffeur.

 

A ce jour, ils revendiquent une augmentation salariale de 300 euros net, une augmentation des primes de repas pour 8 euros au lieu des 6,33 euros actuel ainsi qu'une amélioration nette de leurs conditions de travail. Les salariés disent être quotidiennement exposés à des substances radioactives présentes dans les camions, à la pollution, aux seringues et notamment aux rats sans être forcément être protégés par de gants "ils sont de mauvaises qualités et se déchirent facilement", déplore Ahmad, un éboueur.

 

Depuis le début de la grève, l'entreprise Pizzorno a fait appel à un huissier de justice pour faire un pointage des grévistes. Elle a également recours à un personnel intérimaire pour remplacer les salariés : "ce sont des entraves à l'exercice constitutionnel du droit de grève", indique l'union syndicale Solidaires qui dénonce une pression de l'entreprise. Certains se confient sur une pression de l'entreprise. Ils tiennent à préciser qu'ils critiquent la politique de l'entreprise et non les intérimaires.

 

Les salariés devaient remettre ce vendredi une lettre en main propre adressée au président de la Métropole, David Kimelfeld pour dénoncer "la politique douteuse" de Pizzorno. Ils assurent que le mouvement continuera tant qu'aucune mesure ne sera prise. Les poubelles risquent de s'accumuler encore à Bron, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin mais aussi le 3e, 6e et 8e arrondissement de Lyon.



Tags : greve | salaire | eboueurs |

Commentaires 11

Déposé le 07/04/2019 à 16h00  
Par Les déchets c’est qui? Citer

Theo a écrit le 06/04/2019 à 08h22

Commentaire idiot.

On devrait accepter de voir notre ville devenir une décharge géante, un dépotoir immonde ?

Elle est à l’image de ses habitants idiots.

Post monétaire Déposé le 07/04/2019 à 12h16  
Par Post monétaire Citer

solidaires rhône a écrit le 06/04/2019 à 19h28

Ce sont les déchets provenant d'une maison de retraite qui ont été refusés à l'entrée d'un incinérateur pour forte présence de radioactivité.

Cordialement

Merci pour cette info.

Vous ne savez pas ce qui a fait sonner les détecteurs ?
Déchet de chantier ? Matériel médical lié à la radiologie ?

Que sont devenus ces déchets ?

Déposé le 06/04/2019 à 19h28  
Par solidaires rhône Citer

Post monétaire a écrit le 06/04/2019 à 11h28

Est-ce que ce sont des déchets hospitaliers ?

Autres ?

Si quelqu'un ayant des infos (et qui travaille dans cette entreprise) pouvait expliquer...

Ce sont les déchets provenant d'une maison de retraite qui ont été refusés à l'entrée d'un incinérateur pour forte présence de radioactivité.

Cordialement

Déposé le 06/04/2019 à 19h27  
Par solidaires rhône Citer

Nostromo a écrit le 05/04/2019 à 23h25

C'est vrai que c'est un métier difficile mais bon, c'est quoi cette histoire d'exposition radioactive ?

Bonjour,

Les salariés de Pizzorno sont en charge de collecter le matériel de certaines maisons de retraite. Il est arrivé que leur camion soit refusé d'être déversé dans un incinérateur de déchets pour cause de présence radioactive trop élevée.

Cordialement

Post monétaire Déposé le 06/04/2019 à 11h28  
Par Post monétaire Citer

Nostromo a écrit le 05/04/2019 à 23h25

C'est vrai que c'est un métier difficile mais bon, c'est quoi cette histoire d'exposition radioactive ?

Est-ce que ce sont des déchets hospitaliers ?

Autres ?

Si quelqu'un ayant des infos (et qui travaille dans cette entreprise) pouvait expliquer...

Déposé le 06/04/2019 à 11h20  
Par Double Citer

Dans beaucoup de cas , ce personnel Pizzorno a deux activités, éboueur le matin (fini parti) livreur l'après midi
Certains ne changent même pas de tenue
Merci l'hygiène

Déposé le 06/04/2019 à 08h22  
Par Theo Citer

Commentaire idiot.

On devrait accepter de voir notre ville devenir une décharge géante, un dépotoir immonde ?

Déposé le 06/04/2019 à 07h07  
Par Solidaire Citer

Les éboueurs municipaux auraient dus poursuivre la grève par solidarité avec leurs collègues du privé

Déposé le 05/04/2019 à 23h27  
Par Nostromo Citer

Vieille méthode a écrit le 05/04/2019 à 18h29

les vieilles recettes des entreprises voyous..appel à l'huissier et agents intérim-briseurs de grêve..ça rappelle les"bonnes" méthodes du S.A.C et des syndicats et milices patronales au lieu de débattre Réellement..le temps passe mais les idées néfastes perdurent

Il s'agit de santé publique et de risque sanitaire, raison pour laquelle la réquisition ou l'emploi de personnel intérim sont justifiés

Déposé le 05/04/2019 à 23h25  
Par Nostromo Citer

C'est vrai que c'est un métier difficile mais bon, c'est quoi cette histoire d'exposition radioactive ?

Déposé le 05/04/2019 à 18h29   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Vieille méthode Citer

les vieilles recettes des entreprises voyous..appel à l'huissier et agents intérim-briseurs de grêve..ça rappelle les"bonnes" méthodes du S.A.C et des syndicats et milices patronales au lieu de débattre Réellement..le temps passe mais les idées néfastes perdurent

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.