Lyon 7e : il visait les manifestants avec un fusil factice pour impressionner sa compagne

Lyon 7e : il visait les manifestants avec un fusil factice pour impressionner sa compagne
DR

Ce lundi, les professeurs de la cité scolaire Sembat-Seguin de Vénissieux, qui manifestaient devant le rectorat de Lyon, se sont retrouvés dans la mire du fusil d'un homme qui voulait épater sa copine.

Les enseignants avaient été prévenus par le personnel du rectorat qu'un homme les visait avec un fusil d'assaut. Le "tireur" était posté dans son appartement aux alentours du 84 rue de Marseille dans le 7e arrondissement de Lyon.

Le jeune homme âgé de 22 ans voulait impressionner sa copine en visant les manifestants avec une réplique de fusil de guerre de type airsoft.

Après une belle frayeur des cibles dans la rue, les policiers de la BAC sont intervenus et ont interpellé l'individu.

Il sera convoqué devant la justice le 3 juin.

Mise à jour : L'homme interpellé mardi a contacté la rédaction et s'est défendu d'avoir visé les manifestants. Il explique avoir eu une altercation verbale avec ces derniers, leur demandant de se taire. Puis d'avoir sorti son arme type G36 airsoft et d'avoir laissé sa copine regarder dans le viseur depuis la fenêtre. Une voisine aurait repéré leur manière et aurait pris peur.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
La Loi, c'est la Loi le 01/05/2019 à 13:04

Foutez-lui en prison pour des vacances de dix ans. Ce n'est qu'un TERRORISTE vulgaire indigne de circuler parmi nous.

Signaler Répondre

avatar
Grâce le 30/04/2019 à 19:36

Un dégé, comme il y en a de plus en plus dans les rues de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
bof! le 30/04/2019 à 19:05

Des décérébrés, rien à rajouter

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 30/04/2019 à 14:03

Quand on est c... (et plus que C...) il faut bien un jour en assumer les conséquences: au minimum une grosse amende.

Signaler Répondre

avatar
c le 30/04/2019 à 13:53

Primaire voire primitif...

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 30/04/2019 à 11:06

La condamnation impressionnera peut-être sa copine !

Signaler Répondre

avatar
charles bronson le 30/04/2019 à 10:29

bravo la police
et pour ceux qui se promènent nuit et jour avec des couteaux ou cutters dans les poches ?
des petits sauvageons qu'on refuse de fouiller ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.